VOTE | 171 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#203 : Codes Barres

Alec qui a pris le nom de Monty Cora pour participer à des combats à mains nues est localisé et capturé par White. De son coté, Max est stupéfaite de découvrir, dans un journal à sensation, la photo de Joshua, le transhumain mi humain, mi chien qui l'avait aidé à fuir Manticore. Elle part immédiatement à sa recherche. Quant à Lydecker, il tente d'en apprendre plus sur la directrice Renfro.

Popularité


4.6 - 10 votes

Titre VO
Proof of Purchase

Titre VF
Codes Barres

Première diffusion
12.10.2001

Première diffusion en France
07.09.2002

Vidéos

extrait - alec combat cage

extrait - alec combat cage

  

Plus de détails

Réalisation: Thomas J. Wright
Scénario: Tommy Thompson

Guest:
Stephen Aberle (Professeur Long)
Kyle Alisharan (Ouvrier)
Norman Armour (Jeune Sandeman)
Brendan Beiser (Époux)
Brittany Cuevas (Max à 6 ans)
Ryan de Boer (X6-252)
John DeSantis (Mangler Miller)
John Hainsworth (Sans-Abris Maigre)
Nick Harrison (Flic #1)
Ken Kirzinger (Combattant #2)
Rob LaBelle (Engel)
Deb Macatumpag (Femme-Fauve)
Shaker Paleja (Soldat)
John Savage (Colonel Donald Michael Lydecker)
Ashley Scott (Asha Barlowe)
Kimani Ray Smith (Sans-Abris Barbu)
Shawn Stewart (Combattant #1)
Angela Uyeda (Flic #2)
Vince Walker (Homme à Mitraillette)
Janet Wright (Épouse)

> Captures

Salle de boxe

Depuis l'incendie qui a ravagé Manticore, Alec gagne sa vie en se battant dans des matchs de boxe, sous le pseudonyme peu discret de Monty Cora... Avec ses capacités accrues de transgénique, il fait un carton, sous les yeux impressionné de son plus grand fan Normal, le directeur de Jam Pony Xpress.
C'est devant une foule en liesse qu'Alec vient facilement à bout de l'impressionnant Sam « l'estropieur » Miller qui, malgré ses 2M10 pour 118 kg, se retrouve au tapis sans avoir eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait.

Dans les vestiaires, Alec annonce à la tenancière de la salle de boxe qu'il s'agissait de son dernier combat. Celle-ci tente bien de le faire changer d'avis - Monty Cora étant devenu sa nouvelle coqueluche très rentable - mais Alec lui explique avoir de plus grandes ambitions dans la vie que de tabasser des gens, et l'argent qu'il a gagné ce soir va l'aider à démarrer. Elle lui donne alors son argent et s'en va, visiblement déçue. C'est à ce moment là que trois hommes font irruption dans le vestiaire et immobilise le transgénique à coup de taser... Parmi eux, l'agent spécial Ames White...

Appartement de Logan

Le cyber journaliste est en train de préparer un délicieux diner pour Max tout en lui racontant les derniers potins sur le maire de la ville. Max goutte dans le plat sans y prêter attention puis, se rendant compte de ce qu'elle vient de faire,  elle décide de jeter tout le plat à la poubelle, pour ne courir aucun risque de contamination. Enervée de ne même pas pouvoir diner normalement avec Logan, Max prend ses affaires et s'en va.

 

Seattle, secteur 6

Un couple est en train de prendre des photos « coquines » dans le salon de sa maison. Soudain, quelqu'un, ou quelque chose, défonce la porte. L'homme chien qui vient d'entrer veut savoir où « il » est. Terrorisée, la femme appelle la police, pendant que son mari prend une photo de l'intrus. Après avoir fouillé chaque pièce, l'homme chien repart aussi vite qu'il est venu, laissant le couple encore sous le choc seul dans le salon.

 

Appartement de Logan

Logan reçoit un coup de téléphone de Lydecker lui demandant de dire à Max qu'il est sur une piste et qu'il la tiendra bientôt au courant. Logan refuse de continuer à jouer les intermédiaires en transmettant des messages cryptés de ce genre, et demande à savoir ce qui se passe réellement. Le colonel lui explique alors que Manticore a fait des tests ADN sur Max durant son bref retour à la base. Ils ont découvert quelque chose d'inhabituel dans sa composition génétique, une chose dont même lui n'était pas au courant. Il ignore encore ce que ça peut signifier, mais Renfro semblait croire que cela était important et il a donc décidé d'enquêter là dessus. Logan en profite pour demander à Lydecker son aide pour quelque chose qui le préoccupe.

Logan et Max se rendent ensemble chez un ancien technicien de labo de Manticore dont Lydecker leur a communiqué l'adresse. Il leur annonce qu'il s'est lui-même chargé de l'injection du virus qui les empêche de se toucher, ce qui a le don d'énerver la jeune transgénique. Pour dix milles dollars, il accepte de les aider à se débarrasser du rétrovirus. Il a besoin de cet argent pour quitter la ville car les anciens dirigeants de Manticore veulent l'éliminer, comme tous ceux qui ont travaillé sur le projet. Logan lui donne la moitié de la somme, le reste à la livraison. Tout ce qu'il faut au scientifique, c'est un échantillon de sang et deux jours.

 

Au Crash

Max retrouve Original Cindy et lui explique l'histoire du technicien de labo. OC ne comprend pas pourquoi Max ne semble pas heureuse, celle-ci lui rétorque qu'elle a de plus en plus de doutes quant à son avenir avec Logan. Sketchy les interrompt pour parler à ses collègues du Veilleur et de l'histoire qu'il a dévoilée sur Manticore. Il ne croit pas à l'histoire de l'hôpital de vétérans qui selon lui n'est qu'une couverture. Les monstres génétiquement modifés se promèneraient parmi eux, avec des émetteurs à code-barres sur la nuque... Il tient ses sources du très controversé New World Weekly dont il a  justement un exemplaire. En première page : la photo de l'homme chien. En reconnaissant Joshua, le transgénique l'ayant aidé à s'enfuir de Manticore, Max  annonce qu'elle doit y aller et s'éclipse en quatrième vitesse.

Un entrepôt désaffecté

Alec se réveille dans un entrepôt, enfermé dans une cage suspendue à plusieurs mètres au dessus du sol. Il comprend très vite à qui il a à faire. White veut savoir si 494 est entré en contact avec 452 depuis l'évasion, il sait qu'ils étaient partenaires de reproduction. Alec lui répond que ce n'était qu'une amourette d'été. Il veut savoir qui l'envoie. L'agent lui explique qu'il a été envoyé pour effacer toutes traces de l'existence de Manticore. Alors que White décide de l'éliminer, Alec lui propose un marché. Il l'aide dans sa traque des transgéniques et en échange regagne sa liberté. Quoi de mieux qu'un transgénique pour chasser d'autres transgéniques ? White est méfiant et doute de sa sincérité. Il décide donc de lui poser un implant dans la nuque, contre le tronc cérébral, et programmé pour exploser dans 24 heures. Si Alec tue trois transgéniques et lui rapporte leurs codes-barres comme preuve, il désamorcera le micro-explosif. Puis il lui donne un couteau et une montre chrono en lui souhaitant bonne chasse. Alec n'a d'autre choix que d'accepter s'il veut rester en vie.

 

Appartement de Logan

 
Max souhaite retrouver Joshua avant qu'il ne lui arrive quelque chose de grave. Logan lui promet de se procurer les rapports de police sur les multiples effractions que l'homme chien à commise, dans l'espoir de localiser sa cachette.

Max culpabilise, c'est elle qui a poussé Joshua dans un monde pour lequel il n'était pas préparé, s'il lui arrive quelque chose ce sera sa faute. Alec arrive à ce moment, lui disant de ne pas s'en faire autant. Après tout lui aussi elle l'a poussé dans ce monde, et il l'adore. Max n'est pas spécialement enchantée de revoir Alec et se demande ce qu'il fait là. Il lui explique qu'il s'ennui, et qu'il a besoin de revoir les siens. Remarquant la première page du New World Weekly posée sur la table, lui annonce qu'il est prêt à l'aider, car il ne faut pas que ce genre de chose fasse de la mauvaise publicité aux transgéniques. Max lui explique qu'elle comptait partir à la recherche de Joshua dans les environs de Terminal City, et Alec décide de l'accompagner.

 

De son coté, Lydecker se rend sur dans une entreprise de démolition et d'élimination des déchets dont il a trouvé le nom sur une carte d'employé au nom d'Elisabeth Renfro et qui était dans la mallette qu'il a volé à White (épisode 2x02). Sur place il découvre une sorte de site archéologique avec des restes humains et une peinture très ancienne sur le mur représentant une Manticore et rappelant étrangement le symbole utilisé pour le projet secret du même nom. Il photographie le tout et s'en va.

 

Terminal City

Sur place, Max explique à Alec que Terminal City est l'endroit où elle irait si elle devait se cacher. C'était un ancien laboratoire de biotechnologie. Après l'impulsion, certaines substances dangereuses se sont échappées. La ville n'ayant pas les moyens d'organiser une dépollution du site, ils ont préféré en interdire l'accès. Personne ne vient plus ici, au moins de n'avoir nulle part d'autre où aller, et rien à perdre. Les transgéniques eux peuvent y survivre car ils ont été immunisé contre les agents de guerre biologique.

Ils décident d'inspecter les égouts. Max reçoit un appel de Logan qu'il informe qu'un de ses contacts dans la police à trouvé l'adresse de la dernière effraction de Joshua, dans le secteur 6. L'adresse est au nom de Sandeman, et Max comprend alors que Joshua cherche à retrouver celui qu'il appelle Père, le créateur de Manticore. Elle décide d'aller voir sur place. Alec lui propose alors de se séparer pour couvrir plus de terrain.

 

Seattle, secteur 6

Max défonce la porte pour interroger le fameux Sandeman mais se rend vite compte qu'il ne s'agit que d'un homonyme, et en aucun cas de créateur de Manticore. Elle repart laissant une fois de plus le couple totalement térrorisé.

 

Dans les égouts

Alec inspecte les égouts de Terminal City. Il lui reste un peu moins de 14h00 et il n'a toujours trouvé aucun transgénique. C'est là qu'il tombe sur une transhumaine - ressemblant plus à une panthère qu'à une femme - et qui s'apprête à dévorer un petit chien. Le combat s'engage et Alec fini par la tuer en lui plantant un couteau dans le ventre, le même couteau qu'il va ensuite utiliser pour découper son code-barres.

Appartement de Logan

Logan s'étonne que Max n'ait jamais entendu parler de Sandeman. Elle lui explique qu'il n'y avait pas de statue à sa gloire à Manticore et qu'elle ne connaissait même pas son nom avant que Joshua ne le lui en parle et que Renfro lui dise qu'elle était celle qu'il cherchait et qu'elle devait le retrouver. Logan en profite pour dire à Max que le laborantin de Manticore à appelé, qu'il a analysé l'échantillon de sang de Max et est sur le point de trouver un antidote. Il souhaite que la jeune femme passe chercher le tout et le payer le lendemain afin qu'il puisse disparaitre. A ce moment là, le scanner de police du Veilleur capte un message disant qu'un chien, ou peut-être un homme, est coincé dans un garage. Max fonce sur place immédiatement. Là bas, le propriétaire tient en joug Joshua, refugié derrière une carcasse de moto. Alors que la police commence à prendre place, Max intervient offrant à Joshua la diversion nécessaire pour s'enfuir. Elle le perd une nouvelle fois.

 

Seattle

Plus que 8h pour Alec, et encore deux code-barres à récolter... En se promenant dans les rues, il rencontre un jeune X6, qui lui fait un salue militaire pensant que Manticore appelle à la remobilisation. Le X6 a été séparé de son unité pendant l'incendie et est donc seul. Alec l'entraine dans une petite ruelle, et l'étouffe pour lui prendre son code-barres.

 

Quelque part

Lydecker à envoyé les photos qu'il a prises sur le site archéologique à un professeur avec qui il s'entretient au téléphone. Celui-ci lui explique que ce sont des photos d'un site funéraires des indiens kiloma datant probablement des années 1800. Ces photos correspondent exactement à la légende Kiloma sur des trappeurs blancs pratiquant l'eugénisme (voir le dossier sur le Culte de la procréation pour plus de détails sur cette légende). Le professeur explique qu'il pourrait peut-être en apprendre plus s'il voyait les photos originales et Lydecker promet de les lui apporter le soir même.

 

Un entrepôt désaffecté


Alec arrive pour faire son rapport à White. Il lui montre son carnet avec les deux codes-barres collés à l'intérieur. Il dit avoir besoin de quelques heures de plus pour le troisième. L'agent lui rappelle alors qu'ils avaient un arrangement, et qu'Alec n'en a pas respecté les termes. Il lui avait ordonné de tuer les transgéniques. Il lui montre alors le cadavre d'un X6, que quelqu'un a déposé devant les urgences, vivant, avec un bandage sur la nuque. Alec explique qu'il n'a pas pu le tuer, ce n'était qu'un enfant. White est déçu et se demande pourquoi Alec n'a pas hésité à éliminer la transhumaine. Il accepte cependant de lui laisser une dernière chance de ramener un dernier code-barres mais refuse de lui offrir plus de temps. Cependant, il lui fourni un taser, pensant que ce sera peut-être plus facile pour lui s'il n'a pas à entendre ses victimes le supplier.

 

Appartement de Logan

Logan croit comprendre pourquoi Joshua s'introduit dans des maisons au hasard dans toute la ville. Il recherche bien Sandeman, mais ses informations sont périmées. Il doit avoir un annuaire datant d'avant l'impulsion car à cette époque il y avait bien des Sandeman à chacune des adresses. Il visite chaque maison dans l'ordre de leur parution, et il en reste deux. En partant de chez Logan, Max tombe sur Alec. Il veut lui parler et dit que c'est très important. Cette dernière explique ne pas avoir le temps car elle a une piste pour Joshua. Le X5 range alors le taser qu'il s'apprêtait à utiliser à l'insu de Max et décide de l'accompagner. Il lui reste moins d'une heure...

Arrivée à l'adresse indiquée par Logan, ils retrouvent Joshua, désespéré car la maison a été détruite et qu'il n'a toujours pas retrouvé Père. Alec hésite, écœuré par ce qu'il s'apprête à faire, mais le temps passe. Il immobilise Joshua et Max avec le taser mais se rend compte que le transhumain n'a pas de code-barres sur la nuque. Celui-ci lui explique qu'étant la toute première création de Sandeman, il n'a pas été marqué comme les autres, ce qui contraint Alec à se retourner vers Max, qui git toujours au sol sous le choc de l'impulsion électrique. Pourtant, Alec ne parvient pas à la tuer et décide de l'épargner.


Malgré tout, Max décide d'emmener son agresseur chez le médecin qui s'occupe de guérir son virus pour lui faire retirer l'implant avant qu'il ne soit trop tard. Celui-ci lui annonce qu'il peut le désamorcer pour dix mille dollars, ce qui fait penser à Max qu'il ne connait que ce nombre. Alec possède déjà les cinq milles dollars gagné sur le ring de boxe, mais il en manque toujours la moitié. Bien qu'elle ne le porte pas dans son cœur, Max fourni le reste de la somme, que Logan lui avait confié pour qu'elle puisse payer le médecin quand l'antidote aurait été livré. Mais celui-ci, craignant de plus en plus pour sa vie, décide de quitter la ville le soir même, alors qu'il n'a pas fini les travaux de Max. Elle décide quand même de le payer pour qu'il retire l'implant d'Alec. Il lui enlève de justesse et Alec est sauvé. Il comprend qu'une fois de plus, il a gâché toutes les chances de Max et Logan et qu'elle ne lui pardonnera pas. Elle lui fait clairement comprendre qu'elle ne veut plus jamais le revoir et il part, en s'excusant auprès d'elle.

 

Lydecker est à bord de son 4x4, en route pour rejoindre le professeur et lui fournir les photos originales du site Kiloma. Il est alors prit en chasse par un autre 4x4 qui parvient à lui faire quitter la route.

Sa voiture sera retrouvée au fond du fleuve, mais aucune trace de son corps. Sur les lieux de l'accident, la police retrouve la fameuse série de photos.

 

Maison de Sandeman

Max accompagne Joshua afin de visiter la dernière adresse qu'il lui reste, mais la maison semble avoir été abandonnée depuis des années. L'homme chien y découvre des livres et d'autres effets personnels ayant appartenu à Père, dont les restes d'une canne portant le symbole de Manticore. En la voyant, Max se souvient d'une rencontre avec un homme - dont elle ne se souvient plus le visage - qui la tenait à la main. Il l'avait prise dans ses bras en l'appelant « sa petite merveille ». Max explique à Joshua que Père n'est plus là, mais qu'elle va l'aider à le retrouver. Elle a elle aussi des questions à lui poser, et qui plus est il pourrait la guérir de ce virus puisqu'il les a tous créé.

A UN SPECTACLE DE COMBAT EN CAGE.

Public : Ouais... Ouhh!!!

Normal : Plus fort!!! Tues le!!!

Public : Achève le!

Normal : Tapes le encore plus fort!! Vas y!! Achève le, tubby! Ouais, joli!!! Roh, l'enflure! Non!! Ben alors!!!

Speaker : Direct ko.

Normal : T'es qu'un minable!! Vas te cacher, t'es qu'un gros lard, minable!!

La propriétaire : Et maintenant, c'est l'heure de l'évènement de la soirée! Le grand prix de 5000 dollars!

(la foule est en délire.)

La propriétaire : D'abord le champion, avec un record de 45 victoires et aucune défaite. Taille 2 mètres 15, et poids 117kg 420 grammes, sam "le massacreur" miller!!

Sam Miller : Graaaaa!!!!

La propriétaire : Et maintenant le challenger invaincu lors de ses trois passages a l'arena. Il arrive d'un pays inconnu. Taille 1m84, et un poids très léger, 80kg 63 grammes. Monty cora!!!

Normal : 300 dollars, s'il vous plait! Sur le playboy!

Sam miller : Toi, j'vais t'arracher la tête et puis j'vais te la fourrer dans le cul!!

Alec : On ne doit pas se serrer la main, avant? Haha..

(Sam Miller frappe alec par surprise.)

Alec : Eh, je suppose que ça veut dire non.

Normal : Eh, il a démarré avant le compte, il a pas attendu le gong!!

(Le gong sonne.)

Normal : Vas y le tigre, fonce!!

Sam Miller : Raaaa!!!

(Alec esquive facilement les coups grâce a sa rapidité de x5, et parviens a frapper miller sans problème, s'amusant même a passer dans son dos pour l'humilier. Miller réussit cependant a lui bloquer les deux bras.)

Sam Miller : T'es un extra terrestre, toi!

Alec : Pas du tout!!

(Alec lui donne un coup de tête puis l'assomme.)

Normal : Ouais, il a ce qu'il mérite!! Ouaissss!!!

Public : Bravo, t'es le plus beau, t'es le meilleur!!

La propriétaire : Et voila le champion!!

 

Dans les vestiaires.

La propriétaire : Comment ça, c'est ton dernier combat?

Alec : C'est terminé. Je raccroche invaincu.

La propriétaire : Cu raccroches? Ils sont dingues de toi!! On a doublé les recettes depuis que t'es arrivé!

Alec : Ecoute Annie. Bien que j'adore flanquer de bonnes raclées aux mecs, j'ai envie de faire autre chose de ma vie. Et ça, ça va m'aider.

Annie : Si jamais t'as envie de revenir, tu sais où me trouver, n'est ce pas?

 

(Annie s'en va, et des hommes en costume noir apparaissent.)

Alec : Qu'est ce que vous me voulez?

(Ils maitrisent Alec grâce a une matraque électrique.)

White : Faites le passer par derrière.

 

Chez Logan

Logan : Donc, le maire de notre jolie ville téléphone aux flics pour leur dire qu'on lui a volé sa voiture de fonction hier soir.

Max : C'est pas moi qui l'ai volée, j'te jure!

Logan : Ils l'ont retrouvé dans le secteur 8 avec 500 cachets d'ecstasy dans le coffre.

Max : C'est un dealer qui la lui avait volée!

Logan : Non, le... Le dealer l'avait eu d'une de ses prostituées, la prostituée du maire, c'était un cadeau! Le maire, le lendemain matin, avait oublié ses frasques, seulement, elle avait de quoi le faire chanter, et lui a dit qu'elle révèlerait tout a la presse s'il ne retirait pas sa plainte contre son ami, et elle a ajouté qu'elle aimerait bien garder la voiture!

(Max rit.)

Max : D'où tu tiens cette histoire attendrissante?

Logan : Ah, j'ai mes sources!

(Max rit encore.)

Logan : Remues la sauce, s'il te plait.

Max : Oui. Alors voila a quoi le réseau d'informateur du veilleur en ai réduit. Ils echangent des renseignements sur la vie sexuelle des politiciens véreux.

Logan : Que veux tu, on ne peut pas combattre la corruption et l'injustice 24h/24! Il faut renvoyer l'ascenseur parfois!

(Max goute la sauce et remet la cuillère dans la poêle.)

Max : Hum, c'est succulent!

Logan : Merci, dans ma famille...

(ils échangent un regard, et se comprennent immédiatement.)

Max : Oh ne me dis pas que j'ai pu faire ça!

Logan : Ne t'inquiète pas! Mets simplement le gaz plus fort, la chaleur détruit pratiquement tout.

Max : La salmonelle peut être, mais pas un horrible virus spécialement conçu pour attaquer ton ADN! C'est déjà bien assez dur de ne pas pouvoir se toucher et maintenant on ne peut même plus manger ensemble.

Logan : Je peux te faire autre chose!

Max : Je m'en vais.

Logan : Attends. On a du pain, de la salade, je peux donc improviser un petit diner. S'il te plait.

Max : Non, je regrette. C'est trop dur.

Logan : Max!

Max : Ma veste.

(Leurs mains se posent une contre l'autre, mais séparées par une vitre, puis Max s'en va.)

 

DANS UNE MAISON INCONNUE, n°542.

(Un homme prend des photos "coquines" de sa femme.)

Homme : Mmm ohh... Vas y... Oui!!! Joli...

Femme : Ahhh... Miaouuuu...!!

Homme : Oui, chaton, joli chaton.

Femme : Ohh, je suis là viens...

Homme : Super bandante..

Femme : Fais moi l'amour, mon cœur!

Homme : Oh, super.

Femme : Oh, ah!!

Homme : Montres à papa tout tes atouts!

Femme : Oui...

Homme : Oui!! Fête au moule! Oh, j'en voudrais deux ou trois de toi en train de me passer l'aspirateur!

Femme : OK!

Homme : Voila!! Eh, pourquoi tu le mets en marche? Ca ne va rien changer à la photo!

Femme : Je joins l'utile à l'agréable, OK!

(On entend un bruit de l'extérieur.)

Femme : Qu'est ce que c'est?

Homme : Quoi? Oh ouiii!

Femme : Mais... Il y a un bruit dehors!

Homme : Détends toi poupée. Y a personne ici à part moi et toi.

(Joshua entre d'un coup.)

Joshua : Ou est il?!!

Femme : Ahhh!!

(L'homme se retourne vers Joshua et déclenche l'appareil photo.)

Homme : Oh, sainte mère!!

Joshua, grognant : Qui es tu?

Homme : Appelle la police.

(Joshua va vers la femme, mais fait demi tour et fouille ma maison.)

Téléphone : Vous êtes en communication avec la police de Seattle. Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre.

(L'homme prend un batte de baseball.)

Joshua : Ou est il?!!

Téléphone : Ne quittez pas...

Joshua : Il est pas là.

(Joshua revient, l'homme le frappe au buste, mais Joshua encaisse le coup et jette l'homme sur un siège, puis s'en va.)

Femme : Ahh! Mais qu'est ce que c'était, ce truc!

Homme, regardant la photo : Bonne question!

 

CHEZ LOGAN

(Le téléphone sonne.)

Logan : Oui, allo?

Téléphone : C'est Lydecker.

Logan : J'étais sûr que vous me rappelleriez.

Lydecker : Ca n'a pas l'air de t'enchanter.

Logan : Si votre appel a un lien avec notre dernière conversation, sachez que Max est revenue saine et sauve.

Lydecker : Oui, comme toujours.

Logan : Mmm, sacré compliment quand on pense que vous l'avez traquée durant 10 ans!

Lydecker : Tout ça c'est du passé. Dis lui que je la contacterais un de ces jours. Je suis sur une piste.

Logan : Oh non, écoutez... C'est fini, je ne transmet plus de messages mystérieux, alors vous allez me dire ce que vous savez!

Lydecker : Ils ont analysé l'ADN de Max à son retour à Manticore. Il y a une chose dans son patrimoine génétique qui est une énigme. Une chose que j'ignorais totalement.

Logan : Ca veut dire quoi?

Lydecker : Je ne sais pas encore. Mais Renfro a dû juger que c'était important. J'ai trouvé les résultats de l'analyse dans sa mallette, avec sa carte d'employée chez "Démolition et Enlèvement". Mais cette société n'a jamais existée. J'en suis certain. Dis à Max que je m'occupes de ça.

Logan : Je n'y manquerais pas.

Lydecker : Merci, je t'en suis reconnaissant.

Logan : Ah oui? Alors vous pouvez peut être me donner un coup de main?

Lydecker : Je t'écoute?

 

DANS LES RUES DE SEATTLE.

Police : Aller, enlevez votre veste! Circulez.

 

DANS UN APPARTEMENT.

Logan : Je sais par Lydecker que vous avez travaillé dans un labo de Manticore?

Homme : C'est moi qui est mi votre ADN dans le substrat du virus.

Max : Arrêtez de vous en vanter ou je vous flanque une raclée!

Homme : Vous voulez mon aide ou pas? Parce que dès que j'aurais assez de fric je mettrais les voiles. Ils veulent notre peau à moi et à mes collègues!

Logan : Bon, combien?

Homme : 10 briques.

Max : Tss, vous vous moquez de moi!

Max, à Logan : D'ou vient tout cet argent?

Logan : J'ai vendu des objets. La moitié maintenant, la moitié à la livraison.

Homme : J'ai besoin d'un échantillon de votre sang. Il va me falloir quelques jours pour trouver le moyen de tuer ce virus, puis vous pourrez vous rouler des pelles sans courir de risques!

 

AU CRASH.

OC : Qu'est ce qui ne va pas?

Max : Logan a retrouvé un gars de Manticore, il croit qu'il peut détruire ce virus.

OC : Et c'est pour ça que tu fais cette tête d'enterrement?

Max : C'est à dire que... Que je commence à croire que Logan et moi on sera... On sera jamais...

Asha : Bonsoir Max! Tu viens t'éclater ici toi aussi?

Max : Ouais! Je... J'suis une habituée. Original Cindy, Asha!

Asha : Salut.

Sketchy : Max, on a une discussion entre nous à notre table. Peut être que toi et ta jolie copine qui est là vous pourriez servir d'arbitre?

Max : Bien sûr, vas y accouche.

Sketchy : Les gars critiquent ce qu'à dit le Veilleur, ils croient que Manticore, cet endroit qui a brûlé et d'où ce sont échappés des monstres était vraiment un hôpital de vétérans! Viens défendre l'honneur de ce héros.

Max : C'est à dire que j'essaye de rester en dehors des trucs politiques.

Asha : Moi aussi, ça vaut mieux.

Sketchy : Ils sont certains qu'ils trainent par là à la recherche de nourriture.

OC : T'as un coup de trop dans l'aile, voilà qu'il voit des zombies parmi nous!

Sketchy : Pas des zombies, des monstres fabriqués dans des labos! Il y a en qui ont la même apparence que nous, d'autres pas du tout! Ils ont tous un code barre émetteur sur la nuque pour envoyer des renseignements sur nous à leur quartier général!

OC : Vous débloquez, les copains! Ils ont dit au journal que c'était un groupe terroriste, le SW1 qui avait incendié les lieux et tué un groupe de vétérans! Et puis voilà, point barre!

Asha : En fait, c'est le S1W, et ils n'auraient jamais pu faire ça! Mais oui, enfin, c'est vrai, vous n'allez pas croire les infos de la chaine d'état, si?

Sketchy : Si je fabriquais des créatures dans un labo, je ferais des monstres aussi séduisants que vous.

(Max et Asha rient.)

Asha : Je vous remercie, c'est gentil, je suis touchée et flattée!

OC : Laisse la tranquille imbécile, et arrête de lire ces feuilles de choux qui vont achever de détruire ta petite cervelle.

(Sur la couverture du journal de Sketchy, Max reconnait la photo de Joshua. Elle prend le journal et part à toute vitesse.)

Max : Je dois y aller.

OC, la suivant : Max! Qu'est ce que t'as?

OC, lisant le journal : "Les agressions de mutants continuent." C'est un mec que tu connais, chérie?

Max : Oui, il s'appelle Joshua, il m'a aidé à m'évader. J'aime pas ça.

OC : Mais personne ne croit à toutes ces histoires!

Max : Pas encore!

 

AU QG DE WHITE.

(Alec est dans une cage, suspendue en hauteur.)

White : Tu as fais une exhibition très remarquée, hier soir.

Alec : Sympa d'avoir des fans!

White, sortant un portrait robot de Max : Dis moi, 494. As tu été en contact avec cette fille? Nous savons qu'ils vous ont accouplé à Manticore.

Alec : Oh, c'était juste un amour d'été.

White : Ou sont passés tes copains transgéniques?

Alec : Je me fais une règle de ne pas fraterniser avec des robots, en général. Ils sont trop lents pour moi. Qui vous envoie? Le FBI? La NSA?

White : Disons que j'ai reçu la mission de supprimer tout ce qui prouverait que Manticore a vraiment existé et restons en là.

Alec : Ahh.

White : Prélevez un échantillon d'ADN avant de faire disparaitre son corps.

Alec : Attendez! En me tuant vous ne résolvez pas votre problème!

White : Je sais, je vais devoir vous tuer tous!

Alec : Il va falloir d'abord les trouver! Vous voulez un coup de main?

White : De quel coup de main tu parles?

Alec : Qui peut mieux traquer un être transgénique, qu'un autre être transgénique?

White : Tu penses que je vais croire... Que tu vas te retourner contre tes frères?

Alec : Pourquoi pas?

(White fait signe à un de ses hommes pour qu'il ouvre la cage. Alec tombe, mais est aussitôt prêt à se battre. Cela dit, des hommes de mains l'entoure, trop nombreux, alors il reste tranquille. Ensuite, quelqu'un lui injecte quelque chose dans la nuque.)

Alec : Qu'est ce que c'est?

White : Quelque chose pour m'assurer que tu ne tenteras pas de t'enfuir, ce que tu... Avais l'intention de faire, j'imagine? Un micro explosif. Pas très puissant, mais... Suffisamment, puisqu'il est logé à la base de ton cerveau. Si jamais il explose, tu n'auras pas le temps de réaliser. Localise et tue trois êtres transgéniques, et je le désamorcerais.

Alec : J'ai combien de temps?

White : Il est prévu qu'il explose dans exactement 24 heures.

Alec : Ahah, une journée?

White : Tu fais le boulot, et j'ai trois monstres en moins sur les bras, sinon, pop! Ton crâne explose!

White, donnant une montre affichant un compte à rebours : Tu perds du temps. Je ne trainerais pas, si j'étais toi. Oh, une chose importante. Rapporte les codes barres de ces gens là. La preuve d'achat, quoi.

(White lui donne aussi un couteau pliant.)

White : Et bonne chasse!

(Alec s'en va.)

White : Il se pourrait bien que ce soit une expérience des plus passionnantes.

Homme de main : Est ce qu'il vous a menti au sujet de la fille?

White : Croyez toujours qu'ils vous mentent. Vous vivrez plus longtemps.

Homme de main : Avec un peu de chance il vous rapportera son code barre, on aura l'ADN de cette fille, et des réponses à nos questions!

White : De toute façon, je suis gagnant.

 

CHEZ LOGAN.

Logan, regardant le journal de Sketchy : Il a l'air plutôt dangereux.

Max : Il ne l'est pas! Ne le juges pas sur son aspect extérieur.

Logan : Oh oui, je veux bien! Mais à parement, il entre chez les gens par effraction. Est ce que tu sais pourquoi?

Max : Peut être qu'il n'a pas d'endroit où dormir? Peut être qu'il a faim! Il faut que je le retrouve avant qu'il se produise un drame.

Logan : Je dois me procurer tout les rapports de police pour avoir les adresses des maisons où il est entré. Elles doivent être dans le même quartier, près de là ou il se cache.

Max : Oui, ça devrait nous fournir des indices!

Logan : Je peux me brancher sur la radio des flics, enregistrer les coups de fils? Si jamais, il se pointe ailleurs, peut être que tu arriveras avant la police.

Max : Merci. Il n'est absolument pas prêt pour affronter le monde. C'est moi qui l'ai fait sortir. S'il lui arrive malheur ce sera ma faute!

Alec : Ne soit pas aussi dure envers toi même. Tu m'as fais sortir moi aussi! Et je m'éclate!

Logan : On doit frapper avant d'entrer.

Max : Qu'est ce que tu fais là?

Alec : Je te cherchais. J'avoue que ça m'a manqué de ne pas être avec les miens. Je me demandais si tu avais revu les autres.

Max : Tu veux constitué un comité de soutient, ou quoi?

Alec : Oh, je commence à m'ennuyer! Les gens de ce monde sont trop ordinaires, sans vouloir vous vexer.

Max : Bon on se reverra à l'occasion, on est occupé pour l'instant.

Alec : Oh, ça serait pas ton copain l'homme chien? Il a l'air de s'être fourré dans un drôle de pétrin! Tu vas devoir voler à son secours!

Max : J'y pensais justement!

Alec : Si tu as besoin d'aide...

Logan : Elle se débrouillera toute seule, on te remercie.

Alec : Ca me concerne aussi, tu sais! Quand tout le monde saura qu'ils sont dans la nature on sera tous en danger. Aujourd'hui les magasines, demain le journal de 20 heures.

Max : Logan étudie quelques pistes. Et moi je vais jeter un œil à Terminal City.

Logan : Max... C'est là que j'irais si je voulais passer inaperçue.

Alec : Pourquoi? C'est quoi, Terminal City?

Max : Viens, je vais te montrer.

 

A TERMINAL CITY.

Alec : Qu'est ce qu'on faisait là dedans?

Max : Il y avait des labos de biotechnologie avant l'impulsion. Et puis quand il y a eu la panne d'électricité, ça a causé quelques problèmes et des tas de vilaines choses s'en sont échappées.

Alec : Et oui, comme toi et moi.

Max : La ville n'avait pas les moyens de tout faire disparaitre alors ils ont bouclé la zone. Et personne ne vient ici, à moins d'avoir nulle part où aller, ou rien à perdre.

Alec : On a du bol d'avoir été immuniser contre les armes biologiques. A propos de ça, c'est quoi ce truc entre toi et Logan? C'était juste une question.

 

AU SIEGE DE "DEMOLITION ET ENLEVEMENT".

(Lydecker entre, et surprend un garde.)

Lydecker : Vous avez du feu?

(Le garde se retourne, et il l'assomme. En fouillant, il découvre des anciens symboles de Manticore.)

 

A TERMINAL CITY.

Clochard 1 : Ah, qu'est ce qu'on a à compter...

Clochard 2 : La même chose qu'hier, rien!... Vous êtes perdus?

Alec : En fait on cherche quelqu'un, peut être que vous l'avez vu.

Clochard 1 : Ah oui? Comment il est?

Max : Euhm, extrêmement grand. Il porte une veste de l'armée, et il a beaucoup de...

Alec : ... Poils sur le corps. Il grogne énormément et il lui arrive même d'aboyer.

(Le chien d'un clochard aboie.)

Clochard 2 : Tais toi Bongo.

Alec : Comme ça.

Clochard 1 : Désolé.

Clochard 2 : J'ai vu un homme lézard, l'autre jour. Tu te rappelles, Bill? Même que je t'ai...

Clochard 1 : T'étais complètement bourré!!

Clochard 2 : Parce que c'est un ami à vous, lui aussi?

Max : Non, mais on aimerait le voir, et lui parler.

Clochard 2 : Ohh, dans les égouts... Il est partit par là. Avec son amie, la femme panthère!

Max : Merci.

Alec : Uhm!

 

DANS LES EGOUTS

Alec : Ah, ce sont vraiment les égouts les plus dégoutants que j'ai jamais visité.

Max : Qu'est ce que c'est que ça? Oh, c'est un chien!

Alec : Celui qui l'a bouffé était balaise!

Max : C'est pas Joshua.

Alec : Il se retournerait pas contre ses frères?

(Le bipper de Max sonne.)

Max : C'est Logan. Il faut que je trouve un téléphone.

Alec : Attends!

(Il lui donne son portable.)

Alec : Bienvenue dans le 21ème siècle!

Max, au téléphone : Logan, c'est moi.

Logan : Je viens d'avoir mon copain flic, au téléphone. Il a pu avoir l'adresse du dernier lieu où Joshua s'est introduit.

Max : Et c'est où?

Logan : Dans le secteur 6, c'est au 522 McCallister. Il s'appelle Sandeman.

Max : Sandeman?

Joshua, dans un flashback : Le père... Sandeman. Il nous a tous fabriquer.

Renfro, dans un flashback : Trouve... Sandeman.

Logan : Est ce que ça évoque quelque chose pour toi?

Max : Joshua dit que c'est son père. Je crois qu'il a fondé Manticore ou un truc comme ça.

Logan : Si c'était vrai pourquoi aurait il chassé Joshua et prévenu tout de suite les flics?

Max : Je le saurais quand je le verrais. Au revoir.

Alec : Ca y est, t'as des nouvelles de l'homme chien?

Max : Ouais, aller viens!

Alec : Passe devant, on couvrira plus de terrain en se séparant.

Max : D'accord, préviens moi si tu le vois.

Alec : D'accord, compte sur moi!

 

CHEZ L'HOMME QUI PRENAIT SA FEMME EN PHOTO.

Homme : C'est finit chaton. On est saint et sauf. Personne ne peut s'introduire ici.

Femme : Biquet... Ahhh!

(Max défonce la porte.)

Max : C'est vous Sandeman? Je doute que tu sois le père de mes congénères. Manticore, ça vous dit quelque chose?

Homme : Aïe, j'sais pas ce que vous voulez!

Max : Mais aller, répond moi! Vous avez des enfants, comme moi, des mutants?

Homme : Je vois pas de quoi vous parlez!

Max : Les manipulations génétiques, ça ne vous dit rien?

Femme, montrant sa poitrine : Il m'a offert ça!

Homme : Marlène!..

Femme : Ahh!

 

DANS LES EGOUTS.

(On entent un clochard en surface.)

Clochard : Bongo? Ou est tu mon garçon? Reviens mon gars!

(Alec surprend la femme panthère avec le petit chien du clochard dans les mains.)

Alec : Ne me dis pas que tu as l'intention de le dévorer?!!

(La panthère se retourne, et grogne.)

Alec : Viens, frangine, un peu de dignité. Aller, viens, le diner est prêt! Viens le chercher!

(Ils se battent. La femme panthère le mort sur le bras.)

Alec : A la vache!!!

(Alec finit par la tuer.)

Clochard : Bongo!!!

Alec : Rahh, tu vas la fermer!! Viens ici.

(Alec prend le chien, et l'aide à remonter des égouts. Le clochard voit son chien ressortir.)

Clochard : Bongo! Ah, te voilà viens mon p'tit pote!

(Alec, toujours dans les égouts, découpe le code barre de la femme panthère.)

 

CHEZ LOGAN.

Logan : Si c'est ce Sandeman qui a fondé Manticore, comment se fait il que tu ne connaisses pas son nom?

Max : Il n'y avait aucune statue de lui, là bas! J'ignorais son existence jusqu'à ce que Joshua et ensuite Renfro prononcent son nom. Elle m'a balbutié que j'étais bien celle qu'ils recherchaient.

Logan : Alors c'est peut être à ça que Lydecker a fait allusion! Il a téléphoné. Tu as apparemment un élément singulier dans ton ADN.

Max : Laisse tombé...

Logan : Non, justement! Il se passe un truc, là...

Max : Oui, Joshua est en danger, il a besoin de moi. Tu as pu avoir les autres adresses?

Logan : Oui. Ca ne nous apprend rien. A ces adresses il n'y a aucun Sandeman.

Max : C'est à devenir dingue!

Logan : En plus, les adresses sont dans toute la ville, il n'y a pas de logique.

Max : Donc on a rien du tout!... Mais, ne me dis pas que tu as vendu ton Hockney pour payer cet affreux individu!?!

Logan : Si.

Max : Mais tu l'avais hérité de ta grand mère!

Logan : Je pouvais le faire. Ce type a appelé. Il dit qu'il a analysé l'échantillon de sang que tu lui as donné, et qu'il aura bientôt le remède.

Max : Non, tu es sérieux?

Logan : Mmm!

(Logan prend une enveloppe pleine d'argent.)

Logan : Il veut que tu ailles le voir dès demain!

Max : Je ne sais pas s'il réussira. Je le prend et je te rembourserais.

Logan : C'est d'accord.

Max : Je le veux autant que toi.

Logan : Tu me le rendras plus tard.

(On entends la radio de la police sur l'ordinateur de Logan.)

Radio : Il dit qu'il a un chien enragé réfugié dans son garage. Ah non, non non, c'est un type! Non, non, en fait, c'est un chien! Peu importe on va aller voir! 3-4-9 Whitney,...

Logan : Tu crois que...

(Logan se retourne et voit que Max est déjà partie.)

 

DANS LE GARAGE DE L'HOMME.

Homme, braquant un fusil sur Joshua : Un seul geste et je te fais sauter la cervelle!

(Joshua grogne, la police arrive.)

Agent de police : Qu'est ce que c'est que ça!?!

Homme : Est ce que je sais, moi!! Je l'ai trouvé en train de fouiller dans les ordures!

Femme agent de police : Fallait appeler la fourrière, pas nous!!

Agent de police : Recule!! Et tu t'approches pas, surtout!

(Max arrive en moto, neutralise les deux agents, et fait peur à l'homme qui s'enfuit en courant! Joshua se jette par une fenêtre et disparait.)

Max, passant la tête par la fenêtre : Joshua?!!

 

DANS UNE RUE DE SEATTLE.

Jeune réparant une moto : Encore en panne?

Jeune 2 : Ah ouais! Elle est un peu capricieuse.

Alec, regardant le code barre de la femme panthère : Un de moins, plus que deux.

(Marchant dans la rue, Alec reconnait un jeune SDF comme étant un transgénique.)

Jeune transgénique : Sergent! Est ce qu'on se remobilise?

Alec : Bon, suis moi. Et ne te fais pas remarquer.

(Alec l'emmène dans un endroit plus discret.)

Alec : Ou est le reste de ton escouade?

Jeune transgénique : On s'est dispersé au moment de l'incendie. Ensuite, j'ai vu le signal qui nous demandait de revenir.

Alec : Donc tu es seul.

Jeune transgénique : Oui sergent!

(Alec fait se retourné le jeune transgénique, et l'étrangle pour l'endormir. Il découpe ensuite son code barre.)

 

DANS UNE AUTRE RUE, DE NUIT, DANS SA VOITURE.

Lydecker, au téléphone : Qu'est ce que ça représente?

Homme : A mon avis c'est un cimetière Kiloma qui date probablement du début du 18ème siècle. Et... En fait ces dessins... Me rappellent les contes et légendes.

Lydecker : Comment ça?

Homme : Selon la légende, un jour, un groupe de marchands de fourrure blancs kidnappèrent une fillette d'une tribu pour qu'elle conçoive un enfant pour eux.

Lydecker : Avec qui?

Homme : Un garçon qui les accompagnait. Il n'avait que 14 ans, mais mesurait plus d'un mètre 90. La jeune fille accoucha d'un enfant mort né, horriblement difforme. Ils la forcèrent à en avoir un autre, et finalement, ils ne furent satisfait que lorsqu'elle accoucha du troisième. Ils emmenèrent l'enfant et...

Lydecker : Tuèrent la mère. Pourquoi cet enfant était il si important à leur yeux?

Homme : Ca, je l'ignore. Jusqu'à présent, je croyais que ce n'était qu'une légende.

Lydecker : Que pensez vous de la dernière photo? Celle avec la peinture sur le mur?

Homme : Ce n'est pas un dessin Kiloma, et je n'ai jamais vu un dessin pareil!

Lydecker : Moi, j'en ai vu!

Homme : Je pourrais peut être vous en dire plus si je voyais les photos originales.

Lydecker : Je vous les apporterais... Ce soir.

 

AU QG DE WHITE

Alec : On en a déjà deux. J'ai besoin d'un peu plus de temps pour attraper le troisième.

White : On avait conclu un marché.

Alec : Quelques heures seulement.

White : Non, ce n'est pas de ça que je parle! Je t'avais ordonné de les tuer!

Alec : Oui!

(White fait signe à un de ses hommes pour qu'il ouvre la cage suspendue, et le jeune transgénique qu'Alec avait étranglé en tombe sur le sol, à côté d'eux.)

White : Quelqu'un... L'a abandonné à la porte des urgences avec un pansement sur une blessure à la nuque.

Alec : Ce n'était qu'un enfant!

White : Tu me déçois énormément. Apparemment, ça ne t'as pas posé de problème d'éliminer celui là!! Mais lui, ... En revanche, ... Tu n'as pas eu le courage de le tuer! Alors... Tu es un homme mort!

Alec : J'y arriverais. Donnez moi encore une chance.

White : Ok. Je considère que celui ci a été réellement exécuté. Mais tu dois en éliminer encore un! Et remercie moi.

Alec : Merci. Est ce que j'ai plus de temps?

White : Non. Mais tu vas prendre ça.

(White lui tend une matraque électrique.)

White : Et peut être que... Si tu n'entends pas toutes leurs prières et leurs hurlements, tu parviendras à aller jusqu'au bout! Tic tac!

 

CHEZ LOGAN.

Logan : Je crois que j'ai trouvé... Pourquoi ces adresses sont erronées. Joshua cherche bien Sandeman, mais... Ses renseignements sont très anciens.

Max : C'est à dire?

Logan : Et bien... J'ai comparé ces adresses avec celle d'un vieil annuaire d'avant l'Impulsion. Il y a dix ans, des gens qui s'appelaient Sandeman vivaient bien à ces six adresses.

Max : Joshua a dû dégoté un ancien annuaire et il ne s'est pas rendu compte qu'il était périmé.

Logan : Il visite toutes ces maisons une par une, et dans l'ordre.

Max : Combien il en reste?

Logan : Encore deux.

Max : Merci. Je t'embrasserais bien.

Logan : Dans deux jours, peut être.

 

DANS UNE RUE DE SEATTLE.

Alec : Max!

(Max sursaute.)

Max : Tu m'as fait peur!

Alec : Il faut que je te vois.

Max : Je regrette. Mais j'ai vraiment pas le temps.

Alec : Tant pis, tu vas devoir le prendre. C'est une question de vie ou de mort, pour moi.

Max : Ecoutes, je ne sais pas quel est ton problème, mais je sais où est Joshua, et je file à l'endroit qu'on m'a indiqué.

Alec : Joshua?

Max : Oui.

Alec : Je t'accompagne.

Max : Bien, t'es prêt?

Alec : Oui.

(Ils montent sur la moto de Max et s'en vont.)

 

A UNE ANCIENNE ADRESSE DES SANDEMAN.

Max : Voilà, c'est la bonne adresse! Ils ont détruit tout le bâtiment. Joshua!

Joshua : Max...

Max : Salut grand frère.

Joshua : Salut petite sœur.

Max : Comment tu vas? Je me suis inquiétée!

Joshua : Le père pas ici. Père nulle part.

Max : Où t'as trouvé ça?

Joshua : Je l'ai pris là bas. Dans les papiers, à l'étage. Après le départ de père.

Max : Mais tu sais ces adresses ne sont plus bonnes! Il se peut que ces gens ne vivent plus là, à présent.

Joshua : Encore une.

Max : D'accord, on va y aller.

Alec : Je ne veux pas jouer les rabat-joies, mais personne ne va nulle part.

(Alec neutralise Max avec la matraque électrique, puis Joshua. Il cherche le code barre de Joshua, mais n'en voit pas.)

Alec : Ou il est, hein? Ou est caché ton code barre?!!

Joshua : J'ai pas de code barre! J'étais le premier! J'étais unique!

(Alec lui remet une décharge électrique pour être sûr qu'il se tiendra tranquille. Max, encore sous le choc, est couchée au sol. Alec s'avance vers elle.)

Alec : Je suis désolé. Je n'ai pas le choix.

(Alec sort son couteau.)

Max : Alec...

Alec : Je ne veux pas mourir.

(Il se met au dessus d'elle et se prépare à la tuer. Joshua est toujours cloué au sol. Alec plante son couteau, puis s'effondre à côté de Max. On voit alors qu'il a planté le couteau dans le sol, à côté de la tête de Max, sans la blesser.)

 

CHEZ LE SCIENTIFIQUE QUI CHERCHE UN REMEDE AU VIRUS.

Scientifique : Oui, c'est bien ce que je pensais. Il m'est arrivé d'en implanter, moi aussi. Comment se fait-il que vous ayez un de ces petits explosifs logé à la base du cerveau?

Max : Parce que c'est un frimeur, opportuniste endurci qui croyait pouvoir faire le malin avec un méchant qui s'est révélé être un fumier encore pire que lui!! C'est bien résumé?

Alec : C'est un peu prêt ce qui est arrivé, oui.

Max : Oh, avant de l'oublier, merci infiniment de m'avoir épargnée.

Joshua : Moi aussi!

Scientifique : Bien, je peux le désamorcer... Ca vous coutera 10 000 dollars!

Max : C'est le seul nombre que vous connaissez?!!

Alec, donnant de l'argent au scientifique : Et le reste plus tard.

Scientifique : Non, on paye tout de suite!

(Alec se lève et attrape le scientifique par la gorge.)

Alec : Comment voulez vous que je réunisse autant d'argent en 5 minutes? Hein!!

Max : Ca suffit! Tu me les rembourseras.

Alec : Oui, bien sûr.

Scientifique : Génial! Je pourrais me tirer ce soir.

Max : Quoi?!? Vous n'avez pas terminé votre travail.

Scientifique : Je vous avez prévenue que ma vie était en danger!

Max : Je ferais tout pour qu'il ne vous arrive rien!

Scientifique : Ca ne me suffit pas! Je vous donne ce que j'ai trouvé jusqu'à maintenant, prenez mon analyse, trouvez un autre zèbre de Manticore pour la mener à bien.

Max : Où ça?!

Scientifique : J'en sais rien. Mais si ils sont aussi futés que moi, ils sont sûrement en train de quitter Seattle. Alors qu'est ce qu'on fait? Ce gars n'a plus que quelques secondes à vivre.

Max : Faites le.

(Elle lui donne l'argent.)

Alec : Ca va bientôt explosé!

Scientifique : Ne me distrayez pas.

(Le scientifique retire l'explosif juste à temps.)

Scientifique : Félicitations! Vous êtes vivants! C'est fini, je me casse! Sayonara!!

(Il s'en va.)

Alec : Je te le revaudrais. Je sais que j'ai tout fichu...

Max : La ferme!!! Et sois attentif, parce que je ne te le répèterais pas! Ce type c'était notre dernière chance pour Logan et moi. Il est partit et c'est ta faute. Je ne pourrais jamais te pardonner ça.

Alec : Oui je sais.

Max : Ecoutes... Rends moi service, tu veux bien? Fiches le camp. Ta vue me donne envie de gerber.

(Joshua grogne. Alec s'en va, puis se retourne.)

Alec : Je te demande pardon. Je suis navré.

(Il quitte l'endroit.)

Max : Je n'aurais jamais dû mettre tout mes espoirs en lui. Si seulement je savais ce que j'allais dire à Logan!

(Joshua pause sa main sur elle pour la réconforter.)

 

DANS UNE RUE DE SEATTLE.

(Lydecker roule en voiture, quand un autre véhicule débarque, et le percute. Le lendemain, on voit la police et un dépanneur ressortir la voiture de Lydecker du lac.)

Policier : Le corps a dû être éjecté! Ils vont devoir envoyer des plongeurs!

(Les photos de Lydecker flottent encore à la surface de l'eau.)

 

A LA DERNIERE ADRESSE DE SANDMAN.

Max : Voila, c'est la dernière adresse.

Joshua : La maison de père.

Max : Tu es sûr?

Joshua : Ah... Ses livres, oui. Je... Je me les rappelle.

(Il trouve une canne avec une Manticore dessus et la montre à Max.)

Max : Le symbole de Manticore! Tu le reconnais?

Joshua : Non. Le symbole de père.

Sandeman, dans un flashback : Ahh, la voilà. Ma petite fille... Mon étrange petite fille.

Joshua : Max? Petite sœur? Max?! Père pas là.

Max : Non. Je crois que ça fait longtemps qu'il ne vit plus ici. Je suis navrée, je sais, c'était pas le plan.

Joshua : Joshua et père, ça c'est le plan!

Max : Max, Joshua, et père. C'est ça le plan! Tu veux le retrouver, et je t'aiderais. J'ai des questions à lui poser à cet homme.

Joshua : Il te sauvera. Comme cet homme a sauvé ton ami.

Max : Tu crois qu'il détruira ce virus, toi?

Joshua : Il nous a fabriqué. Il vous soignera! Dis bien à... Logan, de ne pas perdre espoir.

Max : D'accord.

Joshua : Ouais.

(Two men are fighting in a ring. The ring is surrounded by people sitting on bleachers, yelling, and waving money. Normal is among the crowd.)

NORMAL: Come on! Kill him! Yeah, yeah, yeah, yeah! Yeah. Get him, tubby. Oh, yes! (One fighter gets thrown to the mat.) Oh, no! Come on!

(After the fighter is kicked a few times, the bell sounds and he is helped out of the ring.)

NORMAL: You bum! You bald, large bum!

(A woman enters the ring and addresses the crowd.)

WOMAN: And now it's time for the main event of the evening. Grand prize, five thousand bucks. (The crowd cheers.) First, the champion. With a record of forty-five wins and no losses, standing six foot ten and weighing in at 260 pounds, Stan "The Mangler" Miller!

(A large man enters the ring and raises his arms to the crowd.)

WOMAN: And now the challenger. Undefeated in his three times in the ring, he hails from parts unknown. Standing six feet tall, weighing in at a lean 178 pounds, Monty Cora!

(Alec enters the ring. Normal hands a man some money.)

NORMAL: Three hundred dollars on the good-looking one.

OPPONENT (to Alec): I'm gonna tear your head off and stuff it up your ass.

ALEC: Shouldn't we shake hands first?

(Alec half-heartedly offers his hand and laughs. His opponent hits him in the head and he reels, landing against the cage in front of Normal.)

ALEC: I'll take that as a "no."

NORMAL: Hey, he jumped the bell! He jumped the bell!

(The bell rings.)

NORMAL (To Alec): Go get him, tiger. Come on!

(Alec gets up and uses his speed to run behind his opponent and elbow him hard in the small of his back.)

NORMAL: Oh, yeah!

(The opponent tries to land some punches, but Alec uses his speed and strength to give him a good beating, including kicks as well as punches. Finally Alec pins his opponent's arms to his sides and they stand face-to-face.)

OPPONENT: What the hell are you?

ALEC: Better.

(Alec head-butts him and releases his arms. The opponent staggers and Alec fells him with one large punch.)

NORMAL: That's the ticket! Yeah! That's what I like to see!

(The woman enters the ring and raises Alec's hand.)

WOMAN: The champion!

(The crowd goes wild. Later, in the locker room, Alec is getting dressed while talking to the woman.)

WOMAN: What do you mean, this is your last fight?

ALEC: I'm done. Gonna retire undefeated.

WOMAN: Retire? They love you out there. We've done twice the business since you showed up.

ALEC: Look, Annie, as much as I enjoy beating people up, I've got bigger plans for my life. And this is gonna help me get started.

(Annie hands Alec a wad of money.)

ANNIE: If you change your mind, you know where to find me.

(Annie leaves and Alec finishes dressing. Two men in suits appear.)

ALEC: What do you guys want?

(One of the men uses a taser on Alec and he falls unconscious to the floor. A man in a suit steps over him and we see it is White.)

WHITE: Take him out the back.

INTRODUCTION: They designed her to be the perfect soldier--a human weapon. Then she escaped. In a future not far from now, in a broken world, she is haunted by her past. She cannot run; she must fight to discover her destiny.

(In his kitchen, Logan stands at the counter chopping vegetables while Max sits on another counter and watches. They are smiling and laughing. Some sauce is heating on the stove.)

LOGAN: So the mayor of our fair city calls the cops and tells them somebody ripped off his TownCar last night.

MAX: Wasn't me, swear.

LOGAN: Found it over in sector four with five hundred hits of ecs in the trunk.

MAX: What, a drug dealer stole it?

LOGAN: No, the drug dealer got it from a hooker he pimps. The hooker got it from His Honor, as a gift. The mayor sobered up the next morning, forgot all about it, except she had the signed pink slip. Said she'd tell the press everything unless he dropped the charges against her boyfriend, and she said she'd really like to keep the car.

MAX (laughing): Where'd you hear this touching story?

LOGAN: I have my sources. (Indicates the sauce.) Stir that for me, will you?

MAX: All right. So this is what the Eyes Only Informant Net has been reduced to, huh? Trading information about crooked politicians' sex lives?

LOGAN: Well, you know, you can only fight corruption and injustice so many hours in the day. Every once in a while you gotta kick back.

(Max stirs the sauce, uses the spoon to taste it, and puts the spoon back in it.)

MAX: Mmm. This is great.

LOGAN: Thanks. It's a family--

(He turns around and sees what she has done. She notices his look and turns to look at the sauce.)

MAX: I can't believe I just did that.

LOGAN: You know, it's okay, because if you just turn up the flame, heat kills pretty much anything.

MAX (angrily dumping the sauce in the sink): Salmonella, maybe, but not a Frankenstein virus targeted specifically to your DNA. You know, it's bad enough they made it so we can't touch. Now we can't even have dinner.

LOGAN: You can still have some.

MAX: I'm gonna go.

LOGAN: Wait. We have bread; we have salad. I'm sure I can rustle something else up. Please.

MAX: I can't do this. It's too hard. (Leaves the kitchen.)

LOGAN: Max! (Chops the knife into the counter in frustration.)

(In the other room, Max is heading for the door but turns around.)

MAX: My jacket.

(She goes to pick up her jacket from the computer desk and sees Logan standing on the other side of the frosted glass, touching it. She touches the glass where his hand is, then turns and leaves. He sighs.)

(Outside a building that night, a hand touches the address numbers--542--and we hear a low growl. Inside, a man is taking pictures of a woman. She pretends to do household chores while striking sexy poses.)

MAN: Ooh, yeah! Oh, yeah! Oh, baby. Oh.

WOMAN: Meow!

MAN: Good kitty. Good kitty.

WOMAN: Hot stuff.

MAN: Beautiful. Oh.

WOMAN: Baby, do me. Uh-huh.

MAN: Beautiful!

WOMAN: Ooh! Oh!

MAN: Oh. Okay, show daddy what you got. Come on, show daddy. Yeah!

WOMAN: Oh!

MAN: Ooh, ooh. That's nice. Let's get some shots of you vacuuming the sofa.

WOMAN: Okay.

MAN: Ooh. (She turns the vacuum on.) What are you turning that on for? Nobody's gonna know the difference.

WOMAN: Yeah, but I might as well get it done, right?

(She turns the vacuum off. A man creeps outside their window and she hears a noise.)

MAN: Thanks. Good, good.

WOMAN: What was that?

MAN: What? Oh, yeah.

WOMAN: There's something outside.

MAN: Relax, baby. Nobody here but me and you.

(Joshua bursts in the door, growling.)

JOSHUA: Where is he?

(The woman screams. The man turns around and snaps a picture of Joshua before dropping the camera and holding up his hands.)

MAN: Holy mother...

JOSHUA: Who are you?

MAN (whispering to woman): Call the police.

(The woman runs to the phone.)

VOICE ON PHONE: You've reached Seattle Emergency. No one is available to take your call right now.

(Joshua growls and steps into another room.)

JOSHUA: Where is he?

VOICE ON PHONE: Please continue to hold.

(The man grabs a baseball bat and stands by the doorway.)

JOSHUA (emerging): Not here.

(The man whacks Joshua in the gut. Joshua growls and throws him to the floor. Then he leaves.)

WOMAN: What the hell was that thing?

(The man uncovers a Polaroid and it develops into a picture of Joshua's face.)

MAN: Good question.

(The next morning, Logan's cell phone rings. Logan wheels into the room and answers it.)

LOGAN: Hello.

LYDECKER: It's Lydecker.

LOGAN: I had a feeling I'd be hearing from you again.

LYDECKER: Don't sound so happy about it.

(We see Lydecker calling from his SUV, parked on a street.)

LOGAN: Well, if you're calling to follow up on our previous conversation, Max made it back fine.

LYDECKER: She always does.

LOGAN: Mmm. That's high praise coming from a man who spent the last ten years hunting her down.

LYDECKER: Those days are over now. Tell Max I'll be in touch soon. I'm working on a lead.

LOGAN: Oh, no. Okay, I'm done taking down these cryptic messages for you. I want to know what's going on.

LYDECKER: They did a DNA assay on Max when she was back at Manticore. There's something unusual about her genetic makeup...something even I didn't know about.

LOGAN: What does it mean?

LYDECKER: I don't know yet. But Renfro must've thought it was important. I found the test results in her briefcase, along with a employee I.D. from a company that, as far as I can tell, doesn't exist. Tell Max I'm looking into it.

(Lydecker holds up Renfro's I.D. card. It is from RCF DEMOLITIAN & DISPOSAL and the name on the card is Elizabeth Renfro.)

LOGAN: I'll pass it on.

LYDECKER: Thanks. I appreciate your help.

LOGAN: Yeah? Then maybe you can help me with something.

LYDECKER: I'm listening.

(Max and Logan are standing in a run-down apartment while a man peers nervously out the window. He is the same man who "helped" Zack escape from Manticore last year so he would lead Lydecker to Max and the others.)

LOGAN: Lydecker said you worked as a lab tech at Manticore?

TECH (smiling): I'm the one who spliced your DNA to the virus substrand.

MAX: Keep bragging about it, I'm gonna kick your ass.

TECH: Do you want my help or not? 'Cause as soon as I scrape enough cash together I'm leaving town. They're trying to kill me and anyone else who worked there.

LOGAN: How much?

TECH: Ten grand.

MAX: You gotta be kidding me.

(She looks at Logan and sees him opening an envelope full of cash.)

MAX: Where'd you get that?

LOGAN: Sold some stuff. (Hands the money to the tech.) Half now, half when you deliver.

TECH: Gonna need a blood sample. (Opens a case full of vials.) Gimme a couple of days to figure out how to kill this virus of yours, and then you two lovebirds can get back to sucking face.

(Max enters Crash, looking glum, and sits next to Original Cindy at the bar.)

ORIGINAL CINDY: What's up, boo?

MAX: Logan found an ex-Manticore tech thinks he can cure the virus.

ORIGINAL CINDY: When you gonna let your face in on the good news?

MAX: I don't know. I'm starting to think things between me and Logan are...never gonna...

VOICE: Hey, Max.

(Max turns to see the woman who helped Logan at the V.A. office approach the bar.)

WOMAN: I didn't know you kicked it here.

MAX: Yeah. I'm practically a regular. (Making introductions) Original Cindy, Asha.

(Asha and Original Cindy greet each other. Sketchy approaches and leans on the bar.)

SKETCHY: Max, we're having a disagreement at the table. Maybe you and your fine new friend here can referee?

MAX: Sure, Sketch. Break it down.

SKETCHY: The guys are dissin' on Eyes Only, sayin' that Manticore place that burned down and let out the superfreaks was really just a V.A. hospital. Come defend the great man's honor.

(Max, Original Cindy, and Asha all exchange looks.)

MAX: I try and stay out of that political stuff.

ASHA: Yeah, me too.

(Sketchy holds up a rolled-up tabloid.)

SKETCHY: Says right here they're out there, looking to feed.

ORIGINAL CINDY: One too many forties and now he's seeing zombies among us.

SKETCHY: Not zombies. Creatures made in labs. Some look just like us; some don't. They all got barcode transmitters on the back of their necks so they can beam information about us to the main headquarters.

ORIGINAL CINDY: Wigga, you faded. News said it was some terrorist group called SW1 that burned the place down and killed a bunch of vets. Period point blank.

ASHA: Uh, it's the S1W, and they would never do anything like that. But, I mean, come on. You can't believe anything on the government news anyway, right?

SKETCHY: If I was making creatures in a lab, I'd make 'em look just like you.

(They all laugh.)

ASHA: Really? That's--that's really sweet.

ORIGINAL CINDY: Leave her alone, fool. (Bonks Sketchy on the head with the tabloid.) And stop reading this trash, before you ruin what's left of your brain cells.

(Max glimpses the cover story and grabs the tabloid.)

MAX: I gotta go.

(Max walks through the bar and Original Cindy follows her.)

ORIGINAL CINDY: Max! What's the matter?

(Max shows her the front of the tabloid. It has a picture of Joshua growling--the one the man took with the Polaroid the night before--and the headline says "MUTANT ATTACKS CONTINUE...CREATURE ON THE LOOSE.")

ORIGINAL CINDY: This somebody you know, sugar?

MAX: His name's Joshua. He helped me escape from Manticore. This is bad.

ORIGINAL CINDY: Nobody believes this stuff anyway.

MAX: Not yet.

(In an abandoned warehouse, Alec wakes up to find himself in a cage suspended from the ceiling. White stands nearby.)

WHITE: That was a very impressive display last night.

ALEC: It's so nice to have fans.

WHITE: Tell me, 494, have you been in contact with this girl? (Holds up the digital picture of Max. Alec shakes his head.) We know that you were breeding partners back at Manticore.

ALEC: It was just a summer fling.

WHITE: What about any other transgenics?

ALEC: I make it a point not to fraternize with automatons. They slow me down. So what are you? FBI? NSA?

WHITE: Let's just say that I've been sent to wipe out all evidence that Manticore ever existed, and leave it at that. (To a man standing nearby.) Make sure you take a DNA sample before you dispose of the body.

ALEC: Wait. Killing me isn't gonna solve your problem.

WHITE: You're right. I have to take out all of them.

ALEC: You gotta find 'em first. I can help.

WHITE: Is that a fact?

ALEC: Who better to hunt transgenics than another transgenic?

WHITE: You expect me to believe that you would turn against your own kind?

ALEC: Try me.

(White nods at the man standing nearby and the cage floor opens under Alec. He falls out and lands on the floor below. Immediately several guns are pointed at him.)

(A short time later, Alec is sitting in a chair. The men with guns are still standing nearby and White faces him in another chair with a watch in his hand. A man uses an instrument to insert something into the back of Alec's neck.)

ALEC: What was that?

WHITE: Just a little something to make sure that you don't run off on me, as you were undoubtedly planning to do. (Holds up a marble-like object.) Microexplosive. (Steps on it and it pops.) Not much punch to it, really, but enough, considering it's lodged against your brain stem. If it goes off, you will never know what hit you. Locate and kill three transgenics, and I'll disarm it.

ALEC: How long do I have?

WHITE: The explosive is timed to detonate in exactly twenty-four hours.

ALEC (laughing): A day?

WHITE: You come through, I have three less freaks to worry about. You don't...(makes a popping noise)...your head explodes.

(He stands up and hands Alec the watch. It says 23:59 and is counting down.)

WHITE: Time's a-wasting.

(Alec looks at the watch but doesn't move.)

WHITE: I'd get started, if I were you.

(Alec stands up and starts to walk away.)

WHITE: Oh, one more thing. Bring back their barcodes. Proof of purchase. (Tosses Alec a folding knife.) Happy hunting.

(Alec leaves. White sits back down and remarks to the man standing next to him.)

WHITE: This could prove to be a very interesting little experiment.

MAN: Think he's lying about not knowing the girl?

WHITE: Always assume they're lying. You'll live longer.

MAN: We could get lucky. He brings in her barcode, we scrape it for DNA...answer a lot of questions.

WHITE: Either way...I win.

(In Logan's apartment, Max stands near the window while Logan sits in his wheelchair across the room and looks at the tabloid.)

LOGAN: Looks pretty dangerous.

MAX: He's not. Don't judge him because of the way he looks.

LOGAN (tossing the tabloid on the coffee table): Well, fine, but apparently he is breaking into people's houses. Any idea why?

MAX: Maybe he's looking for a place to sleep, or something to eat. I have to get to him before something really bad happens.

LOGAN: I'll see if I can get a hold of those police reports, find the addresses on the break-ins. They're probably all in the same area, near wherever he's hiding.

MAX: Should narrow things down, at least.

LOGAN: I can boot up my police scanner, monitor the calls. If he shows up somewhere else, maybe you can get to him before the cops do.

MAX: Thanks. He's so not ready to be out there in the world. I put him there. If something happens, it'd be my fault.

(Alec appears in the doorway behind Logan.)

ALEC: Don't be so hard on yourself, Max. You put me out in the world, and I'm loving it.

LOGAN: Don't you people ever knock?

MAX: What are you doing here?

ALEC (entering the room): Looking for you. The fact is, I should be with my own kind. Was wondering if you hooked up with any of the others.

MAX: You looking to start a support group?

ALEC: Ah, just bored, really. Ordinary people are so ordinary. (To Logan) No offense.

MAX: I'll set up a play date later. Kind of in the middle of something.

(She grabs Alec to escort him out and he picks up the tabloid.)

ALEC: Whoa. Isn't this your dog-boy pal? Looks like he's gotten himself into quite a jam. Guess you're gonna swoop in and save the day, huh?

MAX: I was thinking about it.

ALEC: Well, you're gonna need a hand.

LOGAN: She's got two of her own, but thanks.

ALEC: This affects me, too, you know. People catch wind that stuff like this is out there, it's exposure for all of us. Today the tabloids, tomorrow the nightly news. (Puts the tabloid back on the table.)

MAX (after a pause): Logan's tracking down a few leads. In the meantime, thought I'd check out Terminal City.

LOGAN: Max...

MAX: It's where I'd head if I was looking to lay low.

ALEC: Why? What's--what's Terminal City?

MAX: Come on. I'll show you.

(Max and Alec approach a fence that has a sign on it, saying "BIOHAZARD--DO NOT ENTER--BY ORDER OF THE CITY OF SEATTLE." They step through a broken part of the fence.)

ALEC: What's the deal with this place?

MAX: Used to be a bunch of biotech labs out here, and then when the Pulse hit, the power went down. A few of them lost containment. Some pretty nasty stuff got out.

ALEC: Kinda like you and me, huh?

(They walk past some broken-down buildings.)

MAX: City couldn't afford to clean up the mess, so they just sealed off the area. Nobody goes out here unless they got nowhere else to go and nothing to lose.

ALEC: Lucky thing they made us immune to your common biowarfare agents. Hey, speaking of bioagents, how's that thingy with you and Logan? (Max gives him a look.) I was just asking.

(In another part of the city, Lydecker stands across the street from an abandoned building. On the fence around the building is a sign that says "R.C.F. ENVIRONMENTAL CLEANUP & DISPOSAL." Lydecker glances at Renfro's I.D. card for "R.C.F. Demolitian & Disposal." He checks to make sure his gun is loaded and tucks it in his waistband, then enters the building. It is dark inside. He walks on a catwalk and sees a man sitting in a chair below him, reading something. Lydecker draws his gun, walks down the stairs, and approaches the man from behind.)

LYDECKER: Got a light?

(As soon as the man turns around, Lydecker knocks him out. He grabs the man's flashlight and looks around. In a pile of dirt and rubble he finds some small skeletons and takes pictures of them. On the wall he sees a painted image. We see flashbacks of the Manticore logo; the painting on the wall resembles it.)

(At Terminal City, Max and Alec approach two homeless men, one of whom is holding a small dog.)

FIRST MAN: You two lost?

ALEC: We're, uh, looking for someone. Maybe you've seen him around.

SECOND MAN: What's he look like?

MAX: Um...really tall, wears an Army jacket, kind of...uh...

ALEC: ...hairy. Lots of growling, some barking...

(The man's dog barks.)

FIRST DOG: Hush, Bongo.

ALEC: Like that.

SECOND MAN: Sorry.

FIRST MAN: Saw a lizard guy the other day, though. Remember, Bill? I told ya.

BILL: You were drunk!

FIRST MAN: Maybe he's a friend of yours, too.

MAX: No, but we wouldn't mind talking to him.

FIRST MAN: Check the sewer. That's where he went, along with his panther lady friend.

MAX: Thanks.

(Max and Alec walk through the sewer.)

ALEC: Well, this is hands down the most disgusting sewer I've ever been in.

MAX (seeing some bloody remains): What's that?...Ugh, it's a dog.

ALEC: Something big took it out.

MAX: Not Joshua.

ALEC: What, he wouldn't turn against his own kind?

(Max's pager beeps.)

MAX: It's Logan. I have to get to a pay phone.

ALEC: Wait, wait, wait. (Tosses her a cell phone.) Come into the twenty-first century, will ya?

(She dials and Logan picks up.)

MAX: Logan, it's me.

LOGAN: I just hung up with my police contact. He managed to find the address of Joshua's last break-in.

MAX: Where was it?

LOGAN: Across town in sector six, 542 McCallister. Name's Sandeman.

MAX: Sandeman?

(Max flashes back to her first meeting with Joshua, then to Renfro's words in the lab.)

JOSHUA (in flashback): Father...Sandman. He made us all.

RENFRO (in flashback): Find...Sandeman.

(End flashback.)

LOGAN: Does that name mean something to you?

MAX: Joshua called him Father. Got a feeling he founded Manticore or something.

LOGAN: Well, if that's true, then why would he turn Joshua away and report him to the cops?

MAX: Think I'll ask him. Later. (Hangs up.)

ALEC: Did you get a lead on dog boy?

MAX: Sorta. Come on.

ALEC: You go ahead. We can cover more ground if we split up.

MAX: Right. Hit me up if you find him.

ALEC: You got it.

(In their apartment, the man who was taking pictures before is comforting the woman with a brand-new deadbolt lock on the door.)

MAN: There you go, honey. Safe and sound. Ain't nobody gonna get through there.

(Max bursts in the door and the woman screams. Max grabs the man by the neck.)

MAX: You Sandeman? (He grunts.) You don't look like the father of my country. Name Manticore mean anything to you?

MAN: Honest, lady, I don't know what you want.

MAX: Hey! I asked you a question. You got any kids, any little mutant kids?

MAN: I don't know what you're talking about.

MAX: You don't know anything about genetic enhancement?

WOMAN (indicating her breasts): He got me these.

(Max drops the man and leaves.)

(Alec walks through the sewer. He glances at his watch, which now says 13:47, and hears the man above ground looking for his dog.)

MAN: Bongo, where are you, boy? Come on, boy!

(Alec peers around a corner and sees a woman about to chew on a dog. It is Bongo and he is yipping.)

ALEC: You're not really gonna eat that, are ya?

(She turns and growls at him. We see that she has a panther-like face and is covered with dark fur.)

ALEC: Come on, sister, have a little dignity.

(She looks at him hungrily.)

ALEC: Yeah, that's right, dinner bell's a-chiming. Come and get it.

(She approaches, slashing at him, and he kicks her down. She gets up and bites his arm.)

ALEC: Oh! Bitch!

(He slams her against a wall. They struggle for a minute until he pulls out White's folding knife and stabs her. She howls and falls dead.)

MAN'S VOICE: Bongo!

ALEC: Oh, shut up! (Notices Bongo whining nearby.) Come here.

(He picks up Bongo and pushes him up through a drainage grate. Bongo barks and the man hurries over.)

MAN: Bongo! There you are! Come on, fella.

(Alec turns the woman over to reveal her white barcode and begins to remove it with the knife.)

(In his apartment, Logan is sitting in a desk chair and Max is sitting in another chair facing him. Voices come over Logan's police scanner in the background.)

LOGAN: If this guy Sandeman founded Manticore, how come you don't know his name?

MAX: It's not like there was a statue in the quad. I never heard of the guy until Joshua and then Renfro said something. Some crap about me being the one they're looking for.

LOGAN: I wonder if that's what Lydecker was talking about. He called. Said something about your DNA being unusual.

MAX: Whatever.

LOGAN: Not whatever. There's something going on here.

MAX: Yeah, Joshua's out there and he needs my help. What about the other addresses? Did you get them?

LOGAN: Yeah, and they don't add up. None of the others are named Sandeman.

MAX: It doesn't make any sense.

LOGAN: Plus the addresses are all over town. No pattern at all.

MAX: So we've got nothing.

(Logan nods. Max looks up and sees an empty spot on the wall where a painting used to be.)

MAX: Don't tell me you sold your Hockney to pay that lab tech creep.

LOGAN: Yep.

MAX: Grandmother left that to you.

LOGAN: Small price to pay. The creep called; says that he analyzed the blood sample you gave him. Thinks he's close to a cure.

MAX: Are you serious?

LOGAN: Mm-hm. (Hands her an envelope of cash.) Wants you to come by tomorrow.

MAX: Whether he comes through or not...I'm kicking in for half of this.

LOGAN: It's okay.

MAX: I want this too, you know.

LOGAN: Get it to me when you can.

(A voice speaks up on the scanner and Logan turns up the volume.)

VOICE: Says he has a crazed dog cornered in his garage. Make that a guy. No, make that a dog.

SECOND VOICE: Whatever. We'll check it out.

FIRST VOICE: 349 Whitney.

LOGAN: Hey, do you think that--

(He turns to find that Max has already left.)

(In a garage, a man is pointing a gun at Joshua, who crouches behind a motorcycle and growls.)

MAN: One move and I'll blow your head off!

(A police car pulls up and a male and female officer get out.)

MALE OFFICER: What is it?

MAN: Don't ask me. I found it rummaging through my garbage.

FEMALE OFFICER: Maybe you should've called Animal Control.

MALE OFFICER (to Joshua): Stay back. I'm warning you!

(Max enters on her motorcycle and uses it to knock down the female officer. She kicks the male officer down while Joshua takes the opportunity to jump through a window. Max takes a threatening step at the man and he runs away. Max runs to the window and calls out.)

MAX: Joshua?

(Joshua is gone.)

(Alec walks down a street and finishes putting the panther woman's barcode into a small notebook.)

ALEC: One down, two to go.

(He tucks the notebook in his jacket and checks his watch. It now says 7:59. He walks past a group of homeless people and recognizes the face of a young man sitting wrapped in a blanket. The young man recognizes him as well. He scrambles up, tossing the blanket aside, and we see he is wearing a Manticore shirt and fatigues. He addresses Alec loudly.)

YOUNG MAN: Sir! Are we remobilizing?

(The other homeless people turn around and look at them.)

ALEC: Follow me. Don't make a big deal out of it.

(He follows Alec into a narrow alley.)

ALEC: Where's the rest of your squad?

YOUNG MAN: We got separated when the fire broke out. Then I saw the signal--the one that told us to go to ground.

ALEC: So you're alone?

YOUNG MAN: Yes, sir.

(Alec glances around and grabs him by the neck. A moment later the young man stops struggling and drops to the ground, unconscious. Alec turns him over, looks at his barcode, and takes the knife to it.)

(That night, Lydecker is sitting in his SUV, looking at prints of the pictures he took in the RCF building. He is talking on his cell phone to a man who is sitting in an office and looking at some papers.)

LYDECKER: What are we looking at here?

MAN: A Kiloma Indian burial site, probably from the early 1800s. These pictures...they're just like in the stories.

LYDECKER: Stories?

MAN: Legend has it that a group of white fur traders kidnapped a young girl from the tribe--forced her to have a child for them.

LYDECKER: With who?

MAN: A boy they had with them. He was only fourteen, but described as being over six feet tall. The baby was stillborn, terribly deformed. (As the man talks, Lydecker looks through the pictures of the small skeletons.) They forced her to have another, nevertheless. They weren't satisfied until the third was born. They took the child away--

LYDECKER: --and they killed the mother. Why was this child so important?

MAN: I don't know. I always assumed it was just a story.

LYDECKER: What about the last picture--the one with the painting on the wall?

MAN: It's not a Kiloma design. I've never seen anything like it.

LYDECKER: I have.

MAN: I might be able to tell you more if I can see the original photos.

LYDECKER: I'll bring them to you...tonight.

(In the warehouse, White is looking through Alec's notebook. The young man's barcode has been stuck to another page, next to the panther woman's barcode.)

ALEC: So I got two. I just need more time to get the third.

WHITE: We had an agreement.

ALEC: Just a few hours.

WHITE: That's not what I'm talking about. I told you to kill them.

ALEC: Yeah.

(White nods to a man standing nearby. The man hits a button on a remote control and the floor of the cage, which is still suspended from the ceiling, opens. The young man Alec met on the street drops down, dead.)

WHITE: Someone left him outside an emergency room with a bandage on the back of his neck.

ALEC: He was just a kid.

WHITE: You disappoint me. Now apparently you had no trouble with whatever this was! (Indicates the panther woman's barcode.) But him...one of your own...you couldn't do it. So now you're a dead man.

ALEC: I can do it. Give me another chance.

WHITE: All right. I'll let him count against your final total. But you still owe me one more. Say thank you.

ALEC (through gritted teeth): Thank you. Can I have more time?

WHITE: No. But you can have this. (Hands him a taser wand.) Maybe if you don't have to listen to them beg and scream, you can actually go through with it. Tick tock.

(In Logan's apartment, Max stands looking out the window at the nighttime skyline as Logan works on his computer in the other room.)

LOGAN: I think I figured it out--why the addresses don't add up. (Removes a sheet of paper from the printer as Max joins him.) Joshua's been looking for Sandeman, all right; it's just his information's out of date.

MAX: What do you mean?

LOGAN: Well, I ran the addresses I got against the listings in a pre-Pulse directory. Ten years ago, people with the last name Sandeman lived at all six addresses.

MAX: Joshua must've gotten his hands on an old directory and not realized it's no good anymore.

LOGAN: He's going through 'em one by one, in order.

MAX: Any left?

LOGAN: Two more. (Hands her the printout.)

MAX: Thanks, Logan. I'd hug you, but..

. LOGAN: Maybe in a couple days.

(Max walks down a street, reading the printout. Alec suddenly steps in front of her.)

ALEC: Max.

MAX (gasping): You scared me.

ALEC: We need to talk.

MAX: Wish I could, but I don't have time right now.

ALEC: I'm afraid you're gonna have to make time. (He fingers the taser wand in his back pocket.) It's a matter of life and death--mine.

MAX: Look, I don't know what your drama is, but I got a lead on Joshua and I'm outta here, now.

ALEC: Joshua?

MAX: Yup.

(She bends over her bike and Alec glimpses her barcode. He checks his watch, which now says :59.)

ALEC: I'll go with you.

MAX: Fine. Ready?

ALEC: Yeah.

(He gets on the bike behind her. They ride two one of the two addresses left and pull up next to a fence. They step through a hole in the fence.)

MAX: This is the right address. Guess they tore the place down.

(She sees a figure sitting amongst the bushes and rubble, and smiles.)

MAX: Joshua!

(Joshua turns and approaches her.)

JOSHUA: Max.

(Max hugs him.)

MAX: Hey, big fella.

JOSHUA: Hey, little fella.

MAX: How you doing? I've been worried.

JOSHUA: Father not here...not anywhere.

(Max notices a rumpled piece of paper in his hand.)

MAX: Where'd you get that?

JOSHUA: Took it, uh, from people upstairs, after Father left.

MAX: See, those addresses are old. That means that those people may not live there anymore.

(He glances at the paper and points to it.)

JOSHUA: One more.

MAX: Okay. We'll check it out.

ALEC: I hate to be a killjoy, but nobody's going anywhere.

(He pulls out the taser wand and zaps Max with it. She falls to the ground, shaking. Joshua swings at Alec but misses. Alec zaps him. Joshua swings again, Alec zaps him again, and Joshua falls to the ground, gasping. Alec turns him over and looks at his neck, which is bare.)

ALEC: Where is it? Where the hell is your barcode?!

JOSHUA: No barcode. I was first...special.

(Alec zaps him again and Joshua growls. Alec turns to Max and tosses the wand away.)

ALEC: I'm sorry. There's no other way. (Pulls out the knife.)

MAX: Alec.

ALEC: I don't want to die.

(He kneels over Max and holds up the knife. He pauses for a minute, then stabs. Alec falls to the ground next to Max and we see he has driven the knife into the ground on her other side.)

(In the lab tech's apartment, Alec sits in a chair while the tech looks at his neck. Max paces in front of them. Joshua stands nearby.)

TECH: Yeah, thought so. Planted a few myself back in the day. Mind my asking how you ended up with one of these pop guns attached to your brain stem?

MAX: Because he's a cold-blooded, opportunistic showoff who thought he could run his game on a major bad guy who, it turns out, is an even bigger scumbag than he is! That about cover it?

ALEC: Yeah, that's pretty much how it happened.

MAX (sarcastically): Oh, before I forget, thanks so much for not killing me.

JOSHUA: Me too.

TECH: I can disarm it. It'll cost you ten grand.

MAX: That the only number you know?

ALEC (handing him a wad of cash): I can get you the rest later.

TECH: Need it up front.

(Alec jumps up and pins him to the wall by the throat.)

ALEC: Where the hell am I gonna get that kind of cash in the next five minutes, huh?

MAX: Wait. You're paying me back.

(Max pulls some money out of her jacket. Alec releases the tech and sits back down.)

ALEC: No problem.

TECH: Great. I can leave town tonight.

MAX: What?! You haven't finished my job!

TECH: Have I not mentioned that my life is in danger?

MAX: I'll make sure nothing happens to you.

TECH: Not good enough. Look, you can have the work that I've done so far. Take my analysis. You can find some other Manticore geek to help you finish it off.

MAX: Where?

TECH: Don't know. If they're smart like me, they're probably already on their way out of town. We got a deal? This guy's got like two minutes to live.

(Max pauses. She looks at Alec, then at the lab tech.)

MAX: Do it.

(She hands him the money and he hands her some papers. A short time later, Alec glances at his watch while the man works on his neck. The watch has eight seconds left.)

ALEC: Time's almost up, pal.

TECH: Don't distract me.

(The tech removes the microexplosive and holds it in the air as it pops. Alec jumps at the sound and turns around to look.)

TECH: Congratulations. You're not dead.

(Max looks at the papers in her hand. Alec rubs his neck. The tech closes a suitcase and heads for the door.)

TECH: That's it. I'm out of here. (To Max.) Sayonara.

(He leaves. Max looks at Alec.)

ALEC: I owe you, Max. I know I screwed things--

MAX: Shut up! And listen, 'cause I'm only saying this once. That guy was the last chance for me and Logan. He's gone, and it's your fault. Don't think I'm ever getting over that.

ALEC: I know.

MAX: Just...do me a favor, all right? Go away. I can't even look at you right now.

(She turns away. Joshua growls at Alec, who takes the hint and heads for the door. He picks up his jacket and pauses.)

ALEC: I'm sorry, Max...for everything.

(He leaves. Joshua stands behind Max.)

MAX (voice breaking): I shouldn't have gotten my hopes up anyway. I just wish I knew what I was gonna tell Logan.

(Joshua puts his hands on her shoulders and she looks down.)

(Lydecker is driving his SUV. A larger SUV suddenly gets behind him, tailgating. Lydecker grabs the wheel and the other car hits him.)

(The next day, some workers are pulling an SUV from the water while police stand nearby. Lydecker's pictures float in the water.)

MAN: Body must've been thrown clear. Guess we're gonna have to drag the river.

(Max and Joshua enter an abandoned house. The room they're in has papers and books strewn across the floor.)

MAX: This is the last address.

(Joshua picks up a book and looks around.)

JOSHUA: Father's house.

MAX: You sure?

JOSHUA: His books...I remember.

(He smiles. A moment later, he spots a cane lying on the floor and shows it to Max. The top end of the cane is carved into the same shape as the Manticore logo and the painting on the RCF wall.)

MAX: The Manticore symbol. (Points at a Manticore logo on Joshua's jacket.) See?

JOSHUA: No. Father's.

(Max flashes back to a man using this same cane and approaching her when she is very young. She is wearing a Manticore gown. He reaches down and picks her up. We do not see his face.)

MAN (in flashback): There she is. My little one. My special little one.

(In the present day, Joshua attempts to get Max's attention.)

JOSHUA: Max. Little fella. Max. (Max looks at him.) Father not here.

MAX: Nope. Looks like he hasn't been here in a long time. I'm sorry. I know that wasn't the plan.

JOSHUA: Joshua and Father. That's the plan.

MAX: Max, Joshua, and Father. That's the plan. You wanna find him, I'll help you. I got some questions for this guy.

JOSHUA: He'll help you. Just like the man helped your friend.

MAX: You think he can cure this virus thing?

JOSHUA: He made us. He'll make you better. And that's what you tell Logan...to have hopes up.

MAX: Okay.

(Later, Joshua lies sleeping on the floor while Max watches him. Then she extinguishes the candles around them and kisses him on the forehead, smiling.)

Kikavu ?

Au total, 75 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

MikeBallin 
23.05.2020 vers 23h

magrenat 
25.04.2019 vers 18h

wolfgirl88 
29.01.2019 vers 09h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

coldflash 
04.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...

L'HypnoCard His Dark Materials de la catégorie Evil a été élue HypnoCard du mois de février 2021 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

HypnoCup 2021: On vote!
Votez! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Bilan du mois de Février

Bilan du mois de Février
> Le bilan du mois de Février vient d'être rédigé! N'hésitez pas à lire le bilan pour être au...

Calendrier de Mars

Calendrier de Mars
Le calendrier du mois de Février est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Le quartier fête ses 16 ans !

Le quartier fête ses 16 ans !
Aujourd'hui, le quartier Dark Angel souffle ses 16 bougies ! Actif depuis le 19 Février 2005, nous...

Calendrier de Février

Calendrier de Février
Le calendrier du mois de Février est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

HypnoCup 2021! [Résultats]

HypnoCup 2021! [Résultats]
Pour cette nouvelle édition de l'HypnoCup, les couples sont le thème de cette année. Parmi les 512...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Luna25, Aujourd'hui à 13:04

Le calendrier du mois est arrivé sur le quartier Legends of tomorrow ! Ainsi que nouveaux duel, pdm et sondage

SeySey, Aujourd'hui à 14:40

Bonjour ! Nouvelles lectures sur le quartier Sex Education ;D

quimper, Aujourd'hui à 17:48

De nouveaux calendriers sur les quartiers Elementary, The Closer, NCIS Los Angeles et Sherlock.

quimper, Aujourd'hui à 17:49

Et un nouveau sondage sur Sherlock : quelle actrice de Doctor Who dans la saison 5. N'hésitez pas à venir

emeline53, Aujourd'hui à 20:41

Nouveau sondage sur le quartier The Fosters portant sur le spin-off Good Trouble ! N'hésitez pas à commenter, je serai ravie de vous répondre

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site