VOTE | 164 fans

#117 : Prédateur

Logan annonce à Max que le corps d’un jeune homme portant un code barre sur la nuque est à la morgue de Seattle. Max reconnaît sur des photos, le code barre de l’un de ces frères, Ben. Elle décide de se rendre à la morgue pour lui rendre un dernier hommage.

Popularité


5 - 7 votes

Titre VO
Pollo Loco

Titre VF
Prédateur

Première diffusion
24.04.2001

Première diffusion en France
19.01.2002

Vidéos

extrait - confession de ben

extrait - confession de ben

  

extrait - logan confronte lydecker

extrait - logan confronte lydecker

  

Photos promo

Max (Jessica Alba), Original Cindy (Valarie Rae Miller) et le poulet

Max (Jessica Alba), Original Cindy (Valarie Rae Miller) et le poulet

Renfro (Nana Visitor) dans le fauteuil de Lydecker (John Savage)

Renfro (Nana Visitor) dans le fauteuil de Lydecker (John Savage)

Original Cindy écoute de la musique

Original Cindy écoute de la musique

Renfro blame Lydecker

Renfro blame Lydecker

Original Cindy a de la peine pour le poulet

Original Cindy a de la peine pour le poulet

Logan (Michael Weatherly) dans la peau du Veilleur

Logan (Michael Weatherly) dans la peau du Veilleur

Plus de détails

Réalisation: Thomas J. Wright
Scénario: Doris Egan

Guest:
Nana Visitor (Madame X)
Jensen Ackles (Ben)
James Bayliss (Concierge à Manticore)
Robert Floyd (Père Destry)
Jenn Forgie (Employée chez le coroner)
Glen Gould (Prisonnier)
James Kirk (Jeune Ben)
Judith McDowell (Femme au rosaire)
Darren Moore (Nomlie en prison)
Justin Sain (Homme de l'étang)
Rekha Sharma (Dr Beverly Shankar)

 

> Captures

Max rentre chez elle avec un poulet vivant pour le diner, Original Cindy perd l’appétit rien qu’en voyant Max le tuer sous ses yeux. Pendant qu’elle savoure son repas, Max reçoit un appel de Logan et se dépêche de lui rendre visite. Arrivée à son appartenant, Logan lui annonce la mort d’un X5. Max reconnait alors le code-barres de Ben et décide de se rendre sur place voir le cadavre. Là-bas, elle repense à Ben (flashbacks) et en voyant le corps, Max se rend compte qu’il ne s’agit pas de Ben.

Décidant de mener sans enquête en écartant Logan, elle se rend dans la forêt sur les lieux du crime. A la nuit tombée, on voit Ben chasser et tuer un autre homme. Le lendemain à l’appartement de Logan, Max et lui découvre un nouveau meurtre et Max lui avoue que Ben est le responsable. Elle compte se charger de lui mais ne veut pas que Logan s’occupe de l’affaire.

Max se rend dans une église en espérant y apercevoir Ben, c’est ce qui arrive après plusieurs heures mais après un échange de quelques mots, Ben s’enfuit. Inquiet et sans nouvelle de Max, Logan décide de contacter Lydecker pour savoir ce qu’il en est. De retour à l’église, Ben se confesse auprès du Père Destri et le kidnappe. Grâce à un flashback, Max retrouve Ben sur le Space Needdle et le menotte. Les deux X5 se remémore d’une journée où ils ont chassé et tué un homme de sang froid.

Lydecker ayant accepté un rendez vous avec le Veilleur, il se rend dans un immeuble abandonné où un écran et une webcam l’attendent. Lydecker sait que Max et lui ont une sorte de relation et qu’elle l’aide dans ses affaires mais Logan réplique que la seule chose qui l’inquiète, c’est Ben.

Suite à leur discussion sur le Space Needdle, Ben révèle à Max où est le Père et l’amène à l’endroit indiqué. Là-bas, Ben se reprend et enferme Max pour chasser et tuer le Père Destri. Lorsque Max arrive finalement à se libérer, elle les retrouve dans la forêt mais Lydecker les suit de près. Max et Ben se battent mais durant le combat, Ben est blessé et ne voulant pas retourner à Manticore, Max le tue.

Dans l’appartement de Logan, Max lui remercie de ne pas s’en être mêlé ni d’avoir posé aucune question. Enfin, elle se rend de nouveau à l’église voir le Père Destri au confessionnal.

DANS L'APPARTEMENT DE MAX
(Original Cindy lave un tee-shirt dans l'évier. Max entre et pose une cage contenant un poulet vivant sur le buffet.)
O.C : Salut Beauté.
Max : Regarde ce que j'ai dégoté. Est-ce-que cet oiseau là n'est pas le plus beau poulet qu'il t'ait été donné de voir de toute ta vie?
O.C : Un gallinacé quoi. Qu'est-ce-que tu vas en faire?
Max : Le rôtir.

(Elle ouvre le réfrigérateur.)
Max : Est-ce-qu'on a de l'ail? Logan ajoute toujours de l'ail et c'est délicieux.

(Elle remarque le regard horrifié que lui lance Original Cindy.)
Max : Bah quoi?
O.C : Tu vas le tuer alors?
Max : Tu crois que je vais attendre qu'il meure de sa belle mort?
O.C : Ton poulet a une jolie tête, regarde!

(Elles observent le poulet.)
Max : C'est sûrement mon ADN de félin qui fait qu'en regardant sa jolie tête, je salive déjà.

(Max glousse quand elle ouvre la cage et Original Cindy grimace quand Max brise le cou du poulet.)
O.C : Ugh.

(Un peu plus tard, Max est à table et mange le poulet. Original Cindy est allongée sur le divan.)
Max : C'est succulent. T'es sûre que t'en veux pas un peu?
O.C : Pas très faim.

(Le téléphone sonne et Max décroche.)
Max : Ouais allo?
Logan : C'est moi. J'ai des infos pour toi. Je crois que tu devrais passer.
Max : Entendu. J'arrive tout de suite.

(Elle raccroche.)
Max : Je dois me sauver. A tout à l'heure!

(Max s'en va. Original Cindy s'approche du plat, prend un morceau de poulet et le mange.)
O.C : Mmm.

DANS L'APPARTEMENT DE LOGAN
(Max et Logan sont assis en face de l'ordinateur.)
Max : C'est sur mes frères et soeurs? Tu as quelque chose sur l'un d'eux?
Logan : Un de mes contacts est médecin légiste à Seattle. Hier, ils ont trouvé le corps d'un jeune homme dans la forêt. Il avait un code barre tatoué sur la nuque. Mon informateur m'a envoyé une photo du code barre.

(Il ouvre l'image et Max l'observe.)
Max : C'est Ben.
Logan : Un des 12 évadés comme toi?
Max : Je voudrais le voir.
Logan : Je vais arranger ça.

(Il décroche le téléphone.)
Max : On doit toujours rendre hommage aux braves soldats.

(Pendant que Logan téléphone, Max a des flashs de Manticore. Elle se souvient de Ben dessinant des ombres chinoises sur le mur.)
Logan : Ils attendent ta visite.

(Max se prépare à partir mais Logan la rappelle.)
Logan : Max, quelqu'un ou quelque chose a eu assez de force pour anéantir un X5. Sois prudente.

(Max acquiesce et s'en va.)


A LA MORGUE

(Max s'approche de la réceptionniste.)
Max : J'aimerais voir le Dr Shankar.
Réceptionniste : Asseyez-vous. Elle va vous recevoir.

(Max s'assoit et a de nouveau des flashs de Manticore. Plusieurs enfants sont regroupés autour de Ben dans le dortoir.)
Max : Raconte-nous l'histoire Ben.
Ben : Il n'y a que les bons soldats qui vont là où c'est bien. Et ceux qui échouent.. Vous savez ce qu'ils leur arrivent?
Max : Ils disparaissent.
Ben : Là où c'est pas bien. Ils vous ouvrent le ventre pour boire votre sang et vous laissent à moitié mort. Ensuite ils vous jettent avec les âmes vides.

(On voit un flash où les enfants marchent derrière Lydecker dans un couloir. Soudain, ils passent devant une porte barricadée avec l'inscription: X2-0045D. Un effrayant visage s'approche de la fenêtre et les enfants apeurés se plaquent contre le mur.)
Lydecker : En avant. Au pas soldats. Personne ne vous a dit de vous arrêter.

(Retour au dortoir, Ben parle des âmes vides.)
Ben : Elles remontent du sous-sol par des tunnels secrets et dès que vous avez le dos tourné...BAF ! Elles traversent le mur et vous emportent.
Zack : Mais que font les âmes vides après ça?
Ben : Vous devenez prisonniers de guerre. Et ils vous mangent morceaux par morceaux durant toute l'éternité.

(Max retourne au présent.)
Réceptionniste : Mademoiselle! Mademoiselle! Le Dr Shankar va vous recevoir.
Max : Le Veilleur vous a précisé de ne rien dévoiler à personne?
Shankar : Je rédige le rapport d'autopsie et je fais incinérer le corps. Et j'envoie le rapport au Veilleur. Quant à mes fichiers, ma foi, on peut les perdre si facilement. Voilà ce que je sais pour l'instant. Le tueur est incroyablement musclé. Il lui a brisé la colonne d'une main au niveau des cervicales. Le visage et les bras de la victime sont couverts d'écorchures et d'entailles ce qui indique qu'il a traversé à vive allure des buissons. Je dirais qu'il a essayé d'échapper au tueur.

(Max a des flash d'elle courant entre des branches.)
Shankar : On a trouvé le corps exposé sur un rocher affluent.

(Max se souvient d'une chemise ensanglantée.)
Max : Exposé?
Shankar : Son bras gauche était dans son dos replié à l'envers et fracturé au niveau du coude. Son épaule était démise.

(Max se remémore une deuxième fois la chemise.)
Shankar : L'absence d'hématomes signifie que ces sévices sont post-mortem. Ses dents...
Max : Ont été arrachées.
Shankar : Oui.
Max : Certains tueurs le font à ce qu'il paraît pour s'assurer que leur victime ne sera pas identifiée grâce aux empreintes dentaires.
Shankar : Ils se contentent de les briser. Ici, il a agi avec la précision d'un chirurgien. Il se peut qu'il garde les dents par fétichisme.
Max : Je voudrais le voir maintenant.
Shankar : Mmm.

(Le Dr Shankar ouvre un casier et en sort le corps. Max revoit Ben faire les ombres chinoises mais l'homme dans le casier ne lui ressemble pas.)
Shankar : Homme de race asiatique âgé de 22 ans environ.

(Elle retourne le corps.)
Shankar : La peau sous le tatouage est en cours de cicatrisation, il l'aurait donc fait faire il y a deux semaines.
Max : C'est complètement insensé!
Shankar : Oui ça l'est toujours. Je suis encore terriblement choquée devant la cruauté des hommes.
Max : La marque sur son cou, c'est quoi?
Shankar : On a peut-être essayé de l'étrangler avec un lacet. Ou c'est qu'il portait un collier ou une chaîne qui s'est cassée dans sa course. J'ai effectué un prélèvement sous ses ongles, je l'ai envoyé au laboratoire d'analyse.
Réceptionniste : Attendez!
Lydecker : Ne vous inquiétez pas, cette affaire relève de la police fédérale.

(Deux soldats armés entrent dans la morgue, Lydecker les rejoint et montre son badge.)
Lydecker : Dr Shankar?
Shankar : Oui.
Lydecker : Nous venons prendre possession du corps de l'inconnu 20-514.

(Le Dr Shankar se retourne et s'aperçoit que Max n'est plus là.)
Shankar : Um...je me charge de son transport.
Lydecker : Non inutile. Mes hommes s'en occupent. Je vous remercie.

(Elle s'en va. Pendant que Lydecker observe le corps, on aperçoit Max cachée dans un casier de la morgue.)

DANS L'APPARTEMENT DE LOGAN
(Logan discute avec Max à partir de son portable. Max est dans une cabine téléphonique dans la rue.)
Logan : Est-ce-que tu as pu lui dire au revoir?
Max : Oui je l'ai vu.
Logan : Je suis désolée Max. Je sais combien Ben et les autres comptent pour toi. Est-ce-que tu veux passer tout à l'heure? Je te préparerais quelque chose.
Max : Non merci. J'ai plein de choses à faire alors je te rappellerai plus tard.

(Elle raccroche.)


DANS LA FORET

(Max marche dans la forêt où a eu lieu le crime. Elle s'approche d'un rocher couvert de sang, et avec sa vision développée, elle remarque un objet brillant accroché à un arbre : c'est un pendentif en or représentant la vierge Marie. )

(Max a un flash de Manticore. Un des enfants est malade et les autres sont regroupés autour de son lit.)
Max : On fait quoi?
Zack : S'ils le voient dans cet état, vous savez ce qu'il se passera...
Ben : Ils l'enverront chez les âmes vides.

(Ils entendent un bruit et ils vont tous dans leur lit en faisant semblant de dormir. Le gardien entre, s'approche de l'enfant malade et lui met une image de la vierge Marie dans sa main.)
Gardien : Fais lui tes prières. Elle saura te protéger.

(Le gardien sort et les enfants se pressent autour du lit.)
Ben : Qu'est-ce-qu'elle t'a donné?
Enfant : Et regarde son coeur!
Zack : Ce qu'elle est belle!
Max : Cette dame en bleu, tu sais qui c'est?
Ben : Elle nous protège.

(Max retourne au présent.)
Max : Ben qu'est-ce-que tu fais?

DANS UN ENTREPOT ABANDONNE
(Ben s'observe dans un miroir, il est torse nu et on voit son code-barre. Il ouvre une porte où un homme attend dans une petite pièce.)
Ben : C'est l'heure.

(Ben lui tend le pendentif en or.)
Ben : Mets cette chaîne.

(L'homme court dans la forêt armé d'une arbalète. Ben le pourchasse. L'homme sort du ruisseau où il se cachait et écoute. Il entend Ben marcher sur une branche et tire. Ben attrape la flèche. L'homme écoute encore. Soudain Ben arrive dans son dos et lui brise le cou.)

DANS L'APPARTEMENT DE LOGAN
(Le jour suivant, Logan est assis en face de son ordinateur et Max est debout derrière lui.)
Max : Une autre victime?
Logan : Ils l'ont trouvée à 15 Km au sud-est de l'autre corps. Même scénario. Le Dr Shankar a réussi à sortir de la morgue plusieurs clichés avant que Lydecker soit mis au courant et n'emporte le corps. Son code-barre est aussi celui de Ben. Tu es sûre que c'était bien Ben hier à la morgue?

(Max a un flash d'elle courant dans la forêt avec Ben et Zach.)
Logan : Max?
Max : Je n'en sais rien.
Logan : Tu n'en sais rien?
Max : Je ne suis pas sûre.

(Elle lui tourne le dos mais Logan se rapproche d'elle.)
Logan : Ben était quasiment un frère pour toi et tu as un doute.
Max : Oui c'est ce que j'ai dit.
Logan : Lequel des deux étaient Ben?

(Max a un flash d'un homme qui court dans la forêt.)
Logan : Max?
Max : Ni l'un ni l'autre.

(Max se souvient de Ben faisant signe aux autres enfants de s'arrêter et pointant une direction.)
Max : Ben les a tués tous les deux.
Logan : Quoi?
Max (durement): Tu m'as très bien entendue.
Logan : Comment le sais-tu?

(Max a encore un flash de la chemise ensanglantée.)
Max : Je le sais c'est tout.
Logan : Qu'est-ce-que je suis supposé comprendre?
Max : Reste en dehors de ça.
Logan : Que je reste en dehors? Un des X5 est devenu un tueur, Max! Et Seattle n'est pas son premier terrain de chasse. Beverly a contacté des médecins d'autres villes: 2 meurtres à Chicago sont similaires, il y en a 4 à Miami, 3 à New-York. Chaque fois, Lydecker est intervenu et a mis fin à l'enquête officielle. A l'évidence, il protège le tueur et j'ai l'impression que toi aussi.
Max : Je n'ai pas l'intention de le couvrir.
Logan : Alors pourquoi m'as tu menti?
Max : Si ton frère était un meurtrier, tu voudrais que tout le monde le sache?
Logan : Je voudrais qu'on l'empêche de tuer.
Max : C'est mon intention.
Logan : Laisse-moi t'aider.
Max : Non je ne veux pas de ton aide.
Logan : Pourquoi? Qu'est-ce-qu'il y a? Qu'est-ce-que tu me caches?
Max : Je veux m'en occuper toute seule.

(Elle s'en va.)


DEVANT UNE EGLISE

(Max marche et on voit un panneau où on peut lire:
Our Lady of the sacred heart church
Sunday Mass 8:00 AM 11:00 AM
Weekdays 7:00 PM
REV. W.R. Destry.
Max entre dans l'église et observe autour d'elle. L'église est presque vide et elle marche dans l'allée. Au bout d'une autre allée, elle aperçoit une statue de la vierge et s'approche d'elle. Elle a de nouveau un flash. Max est au lit et Ben la secoue.)
Ben : Max, réveille-toi. On y va.
Max : Où ça?
Ben : Sur notre perchoir.

(Les enfants sortent par la fenêtre et grimpent à la gouttière. Arrivés sur le toit, ils se regroupent autour de l'image et Ben dépose des dents devant elle comme une offrande.)
Ben : Elles la rendent plus fortes pour combattre les âmes vides.

(Retour au présent. Max remarque au pied de la statue un tissu taché de sang. Elle le soulève et aperçoit les dents que Ben a déposées. Max va s'asseoir sur un banc et reste assise toute la nuit. L'église se vide progressivement. Le lendemain, un homme vêtu d'un manteau s'assied à coté d'elle.)
Homme : Je ne vous ai jamais vu ici auparavant.
Max : Vous chassez la gazelle dans les églises?

(L'homme rit et montre son col clérical.)
Homme : Père Destry.
Max : Oh!
Destry : Il y a très longtemps que vous êtes assise sur ce banc. Vous êtes arrivée hier il me semble en tout cas.
Max : Je dispose d'un temps limité?
Destry : Pas du tout. L'église ouvre toujours grandes ses portes. Écoutez, je n'ai pas l'intention de vous déranger mais quand quelqu'un qui n'en a pas l'habitude rentre dans mon église c'est qu'il a en général un lourd fardeau à porter et qu'il a besoin d'aide.
Max : Je n'ai pas d'ennuis.
Destry : Si vous le dites.
Max : Croyez-vous que certains péchés soient impardonnables?
Destry : Sachez que la mansuétude de Dieu est immense.
Max : Quelle bienveillance.
Destry : Il peut pardonner des actes que ni vous ni moi ne pourrions jamais pardonner, ni à quelqu'un d'autre, ni à soi-même. C'est un confessionnal. C'est assez difficile d'y entrer mais on a le coeur plus léger en sortant.

(On voit que Max n'est pas convaincue.)
Max : Je vous remercie quand même.
Destry : Ce qui se passe souvent avec les secrets, c'est qu'ils deviennent écrasant avec le temps.

(Il se lève et s'en va. Soudain, Max voit Ben marcher dans l'allée. Il s'approche de la statue et l'observe. Max s'approche de lui par derrière et il se retourne.)
Max : Ben.
Ben : Max.
Max : Ben pourquoi est-ce-que tu fais ça?

(Il s'approche d'elle et la dévisage avec intensité.)
Ben : Tu sais pourquoi.

(Soudain, il s'enfuit et Max le pourchasse. Il ferme la porte de l'église derrière lui et Max est obligée de l'enfoncer. Quand elle sort enfin, il est parti.)


DANS L'APPARTEMENT DE LOGAN

(Bling entre chez Logan avec les courses et voit Logan assis à son bureau l'air inquiet.)
Bling : Toujours aucune nouvelle hein?
Logan : Cette nuit, elle n'est pas rentrée chez elle, aujourd'hui elle n'est pas allée travailler.
Bling : Elle sait se défendre non?
Logan : Pas quand il s'agit de sa famille.

(Bling s'en va. Logan hésite puis décroche le téléphone.)
Logan : Sabastian? Logan. Je veux rentrer en contact avec quelqu'un. Tu devrais pouvoir m'aider à me mettre en relation avec lui. Il s'appelle Lydecker.


DANS L'EGLISE

(Le père Destry est dans le confessionnal. Il ouvre la fenêtre de séparation et se signe.)
Destry : Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen. Alors à quand remonte votre dernière confession?
Ben : Je ne me suis jamais confessée.
Destry : Vous n'êtes pas catholique?
Ben : Non mais je crois en la dame en bleu.
Destry : La vierge Marie.
Ben : Oui.
Destry : Dites-moi quels sont vos péchés mon fils?
Ben : J'ai tué.
Destry : Continuez.
Ben : J'ai oté la vie. Que pourrais-je ajouter?
Destry : Le meurtre est un péché très grave oui. Mais tuer pour se protéger d'une agression ou empêcher une injustice comme le ferait un officier de police ou encore un soldat.
Ben : Je suis un soldat.
Destry : Je vois.
Ben : Tuer est ce pourquoi j'ai été entraîné.
Destry : C'est ce qui vous tourmente? C'est pour ça que vous venez me voir?
Ben : J'ai l'impression que la Sainte Vierge m'a abandonné.
Destry : Non elle n'abandonne jamais aucun de ses enfants. Nous devons croire en elle.
Ben : J'essaie.
Destry : Nous devons remettre nos vies entre ses mains.
Ben : Est-ce-que votre vie l'est aussi?
Destry : Elle est toujours à mes cotés.
Ben : Elle vous protège.
Destry : Elle est toujours là quand j'ai besoin d'elle.
Ben : Dans ce cas, vous n'avez rien à craindre.

(Il passe sa main à travers la grille de la fenêtre et attrape le père Destry par le cou.)


DANS UN ENTREPOT ABANDONNE

(Destry est allongé et on voit des armes accrochées sur le mur.)
Ben : Ne vous inquiétez pas père Destry, je vous aiderai à vous préparer pour elle. Votre amour sera votre force. Votre foi en elle. Dites que vous ne croyez pas en elle et je vous libérerais. Je n'ai qu'une parole.

(Destry fait non de la tête.)
Ben : Ca n'a rien d'étonnant. Si quelqu'un est digne d'elle c'est bien vous.

(Ben saisit une arme.)
Destry : Je ne lutterai pas contre vous.
Ben : Si vous ne faites pas ce qu'il faut le moment venu je continuerais à tuer. Vous n'avez jamais utilisé d'arme j'imagine.

(Il lance l'arme puis le chargeur au père.)
Ben : Mettez le chargeur en place.

(Le père obéit.)
Ben : Bien.

(Le père Destry se lève et pointe l'arme sur Ben.)
Destry : Couchez-vous! Tout de suite!
Ben : Donnez-moi ça.
Destry : N'approchez pas! Je le ferai sans hésiter.

(Ben s'approche lentement sans quitter des yeux le père Destry.)
Destry : Je vous empêcherais de tuer de pauvres gens. N'approchez pas!

(Ben continue à s'avancer.)
Destry : Seigneur pardon.

(Il fait feu mais avant que la balle le touche, Ben prend rapidement l'arme dans sa main et jette le père au sol. Un peu plus tard, le père est assis sur une chaise pendant que Ben lui tatoue son code barre sur le coup.)
Ben : Restez sage. Il faut que ce soit parfait.

DANS L'EGLISE
(Max entre dans l'église. Plusieurs personnes sont regroupées devant le confessionnal dévasté.)
Max : Excusez-moi. Je cherche le père Destry.
Dame : Il s'est fait kidnapper! Il était dans le confessionnal. Ils sont fous de s'en prendre à un prêtre.

(Max regarde le confessionnal et s'en va. Elle marche dans la nuit et a des flashs de Manticore. Le garçon qui était malade s'écroule sur le sol et les soldats l'emmènent.)
Max : Que va-t-il devenir?
Ben : Ils l'emmènent là où c'est pas bien. Ils boiront son sang et les âmes vides l'emporteront.
Max : Pourquoi la dame en bleu ne l'a pas protégé?
Ben : Je vais sur notre perchoir, je vais lui demander.

(Ben monte sur le toit et crie vers le ciel.)
Ben : Pourquoi? Qu'est-ce-qu'on a fait de mal? On n'a pas cessé de croire en vous!

(L'alarme se met en marche.)

(Retour au présent, Max observe le Space Needle.)
Max : Notre perchoir.

(Ben se tient debout sur la coupole sous la pleine lune.)


DANS LE BUREAU DE LYDECKER

(Lydecker et un autre homme discutent.)
Homme : Est-ce-que le message disait de quoi le Veilleur veut vous parler?
Lydecker : Non.
Homme : Je pense qu'il faut accepter. Il peut avoir des informations intéressantes.
Lydecker : Je n'aime pas ça. Il pourrait décider d'exposer l'affaire au grand jour.

(La porte du bureau s'ouvre et Madame X entre.)
Madame X : Salut Deck.

(L'homme quitte le bureau. Madame X s'assoit au bureau. Lydecker est assis sur une chaise en face d'elle.)
Lydecker : Je vous en prie. Faites comme chez vous. Qu'est ce qui me vaut un tel plaisir?Madame X : J'ai lu tous les rapports. Ils ont déjà retrouvé 2 corps à Seattle en l'espace de deux jours. Les choses s'aggravent Deck.
Lydecker : Je m'en occupe.
Madame X : Je l'espère. Les autres, au moins, ont assez de bon sens pour éviter de se faire remarquer. Mais celui-ci...
Lydecker : C'est une anomalie.
Madame X : Ah oui?
Lydecker : Aucun des autres X5 n'a jamais montré aucun symptôme de ce type de pathologie.
Madame X : Pour l'instant. Notre X5-493 ou vous préférez peut-être l'appeler par le prénom que les autres lui donnent. Ben c'est ça?
Lydecker : X5-493 me convient.
Madame X : Avait-il montré des signes de psycho avant que les X5 ne s'évadent en 2009?
Lydecker : Non.
Madame X : Alors qu'est-ce qui vous fait croire que les autres soldats du groupe ne sont pas à deux doigts d'imploser? Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire. Vos enfants font beaucoup de dégâts quand ils implosent. On a été obligé de détruire tout un groupe.
Lydecker : Les X2 souffraient d'anomalies.
Madame X : Encore une anomalie Deck? Ca commence à faire beaucoup non? Nous avons déjà été contraints d'exécuter 26 futurs soldats potentiels. Les 4 que l'on a gardés pour nos recherches passeront le reste de leur malheureuse existence enfermées et muselées comme des chiens enragés. Ca ce n'est plus une anomalie. C'est une catastrophe. Trouvez-le! Ramenez-le à Manticore et découvrez ce qui ne tourne pas rond chez lui.

(Madame X s'en va et l'autre homme revient.)
Lydecker : Je vais voir le Veilleur.

AU SPACE NEEDLE
(Ben marche dans les débris du Space Needle. Soudain, Max lui saute dessus et l'attache à un poteau avec des menottes.)
Max : Le père où est-il? Dis-le moi c'est terminé.
Ben : Ah ouais? Est-ce-que tu comptes appeler les flics? Ca m'aurait étonné. Ca nous mettrait tous en danger.
Max : Et si je te livrais à Lydecker?
Ben : Tu ne ferais quand même pas ça? A ton propre frère?
Max : Figure-toi que j'aimerais bien savoir ce qui cloche chez toi.
Ben : Rien ne cloche. Je vais très bien. Je m'en tiens uniquement à faire ce pourquoi nous avons été entraînés.
Max : Tuer des gens et les dépecer comme un boucher? Désolé j'ai dû louper ce cours-là.
Ben : Tu es plutôt bien renseignée sur mes dernières missions.
Max : Où est Destry?
Ben : Je pourrais te le dire. Après tout, la seule personne qui me comprenne c'est toi.
Max : C'est là que tu te trompes. Je ne comprends rien.
Ben : Je t'en prie Max arrête! Ne me dis pas que tu as oublié ce jour-là?

(Nouveau flash des enfants courant dans la forêt.)
Max : Dieu sait pourtant que j'ai essayé.
Ben : Mais tes souvenirs sont restés intacts. Et tu veux savoir pourquoi? Parce que c'était la plus excitante journée de ta vie.

(Flash-back de Max courant.)
Ben : Pendant un bref instant, tu as été ce que tu es supposée être Max. Un prédateur.

(Flash de l'homme courant dans la forêt et de Max le pourchassant.)
Ben : Qu'est-ce qui t'arrive? Tes souvenirs te pétrifient?
Max : Je ne veux pas me souvenir.
Ben : Parce que tu as la trouille. On a même fichu la trouille à Lydecker.

(Nouveau Flashback. Lydecker parle à l'homme pendant que les enfants observent.)
Lydecker : Vous avez bien compris les règles du jeu?
Homme : Je dois atteindre le grillage de la clôture.
Lydecker : Si vous y parvenez vous serez libre. Si vous échouez vous irez tout droit en enfer. Ne sous-estimez pas ces soldats.

(Lydecker tend un couteau à l'homme qui le range dans son jean et se met à courir.)
(Retour au présent.)
Ben : Je me souviens de cet homme s'enfonçant dans la forêt. Des secondes qui semblaient si longues à Lydecker quand il les comptait.
Lydecker : 4, 3, 2, 1 Allez-y!

(Les enfants partent.)
Ben : Il n'avait aucune chance.

(Flash-back de l'homme courant dans la forêt. Les enfants le pourchassent. L'homme sort une arme mais Zach la fait sauter de sa main. L'homme montre son couteau et Ben lui reprend et le fait tomber sur le sol. Lorsque tous les enfants les ont rejoins, Ben ouvre la chemise de l'homme et ils aperçoivent le tatouage d'un cS ur transpercé d'un couteau. Les enfants reculent étonnés.)
Ben : C'est une âme vide.

(Les enfants crient et se jettent sur lui. Leurs cris et leurs coups résonnent dans la forêt.)

(Retour au présent.)
Ben : Ne me dis pas que le matin tu n'entends pas ton coeur te battre les tempes.
Max : La ferme.
Ben : Tu n'as pas le goût du sang dans ta bouche.
Max : La ferme.
Ben : Tu es un loup déguisé en mouton Max. Tu refoules tes instincts à chaque minute de ta vie pour que personne ne devine ta vraie nature. Un soldat, un chasseur, un tueur.
Max : La ferme!

(Elle le frappe sur les lèvres. Il passe un doigt sur le sang et sourit.)
Ben : Tu vois qu'est-ce-que je disais?


DANS UN IMMEUBLE

(Lydecker entre dans un immeuble et arrive dans une pièce où se trouve une caméra vidéo et un ordinateur.)
Lydecker : Je suis là.

(L'ordinateur se met en marche et le veilleur apparaît sur l'écran.)
Logan : Êtes-vous seul?
Lydecker : Selon vos instructions. Venons-en aux faits voulez-vous? Je suis un homme très occupé.

(Logan est à son appartement et observe Lydecker à travers son écran.)
Logan : Occupé à essayer d'attraper un tueur.
Lydecker : C'est exact.
Logan : Si l'arrêter est votre objectif.

(Lydecker regarde sous le bureau.)
Lydecker : Bien que ça l'est.
Logan : Alors pourquoi faites-vous clore les enquêtes chaque fois qu'il tue quelqu'un?
Lydecker : Autant éviter d'être découvert. Un homme tel que vous peut le comprendre, j'en suis certain.
Logan : Des innocents se font tuer. Je ne sais pas ce que vous envisagez, mais si vous ne l'arrêtez pas je divulguerais tout ce que je sais sur le net et vous saurez alors ce qu'être découvert veut dire.

(Lydecker s'assoit devant le bureau.)
Lydecker : Vous bluffez.
Logan : Vous en êtes sûr?
Lydecker : Jamais vous ne feriez quelque chose qui exposerait Max à un quelconque danger. Je savais bien que vous la souteniez mais je voudrais savoir pourquoi. Vous croyez vraiment que ce n'est qu'un jeu? Ces enfants ne sont pas de jeunes chiots peureux que l'on peut rendre docile et obéissant. Ils ont été conçus pour tuer de sang froid avec efficacité et avec plaisir. Vous croyez qu'elle est moins dangereuse parce qu'elle est jolie? Ce sont tous des tueurs. Un détonateur et ils bondissent. Vous croyez peut-être qu'il existe une relation privilégiée entre vous? Mais écoutez-moi bien jeune homme. Elle est loin d'être une fille ordinaire. Vous n'avez aucune idée de ce dont elle est capable. Aucune.
Logan : En fait, c'est Ben qui m'inquiète. Pas elle. Et si vous ne l'arrêtez pas très bientôt Lydecker. Je le ferai.

(Logan interrompt la transmission et a l'air très inquiet.)


SUR LE SPACE NEEDLE

(Max interroge Ben.)
Max : Mais pourquoi leur tatouer un code-barre sur la nuque?
Ben : C'était des soldats, de valeureux adversaires.
Max : Tu n'as pas choisi n'importe quel code-barre. Tu leur donnais le tien.
Ben : La guerre est un art, tu l'as oubliée? J'ai bien le droit de signer mes oeuvres.
Max : Non il n'y a pas que ça. Tu les traques parce qu'ils ont ton code-barre sur la nuque et tu les tues. Tu veux un dessin? C'est toi que tu tues encore et encore à l'infini. Tu te détestes tant que ça? Et tu détestes ce que tu fais à ce point-là?
Ben : Je le fais pour elle.
Max : Non tu veux rire. La dame en bleu mais ce n'est qu'une invention!
Ben : Ne redis jamais ça Max. Tu as bien entendu.
Max : La petite souris n'existait pas pour nous, on avait qu'elle.
Ben : Elle existe.
Max : Et est-ce-qu'elle nous a protégés? Elle aurait dû protéger Jack.
Ben : Mais nous l'avons déçue.
Max : Ou bien Eva?
Ben : Pour elle, nous n'avons pas été assez fort.
Max : Ah oui? Et on se serait évadé comment?
Ben : Je connais ma mission. Je crois en elle.
Max : Tu lui offres les dents de tes victimes pour la satisfaire? Tu veux fortifier son coeur pour qu'elle combatte les âmes vides?
Ben : La ferme.
Max : Tu es une âme vide.
Ben : Non.
Max : Tu es une anomalie génétique.
Ben : Non.
Max : Le monstre qui habite les murs. Ben, tu fais le mal et tu en es conscient. Une partie de toi veut arrêter de tuer. Alors arrête. Dis-moi où est Destry?! Ta mission est terminée. Tu ne peux pas continuer à recréer Manticore.
Ben : On aurait jamais dû s'évader. La vie là-bas avait un sens.
Max : Non même la mort n'avait aucun sens.

(Ben a les larmes aux yeux.)
Ben : Je suis un valeureux soldat. J'ai essayé de tout coeur.
Max : Ben, dis-moi où il est?


DANS L'ENTREPOT ABANDONNE

(Max et Ben traversent l'entrepôt abandonné.)
Max : Où est-il?

(Il montre une porte blindée. Max jette Ben sur le sol et ouvre la porte. Ben regarde le mur où il y est écrit les mots mission, devoir et discipline. Derrière la porte, Max voit le père Destry couché sur le sol.)
Max : Vous n'êtes pas blessé? Mon père est-ce-que ça va? Oh!

(Ben se relève et la pousse dans la pièce. Il sort le père de la pièce et ferme la porte à clé.)
Max : Sauvez-vous!

(Max essaye d'enfoncer la porte et continue de crier.)
Max : Père Destry courez courez! Sauvez-vous il va vous tuer! Courez!

(Ben se tourne vers le père couché sur le sol.)
Ben : Oui mon père suivez son conseil. Courez.
Max : Père Destry! Courez je vous en prie.


DANS L'APPARTEMENT DE LOGAN

(Logan décroche son téléphone.)
Logan : Allo?
Shankar : Logan. C'est Beverly. Je viens de recevoir du laboratoire les résultats d'analyse. La poussière sous ses ongles contenait du nitrate de magnésium.

(Logan prend un papier et un stylo.)
Logan : Qu'est-ce-que c'est?
Shankar : Un composant chimique utilisé comme engrais. Il y avait une vieille usine au sud de la ville qui fabriquait ces engrais.
Logan : C'est peut-être là que notre tueur retient ses victimes.
Shankar : Lydecker a détallé comme un tigre qui aurait flairé une proie en lisant ce rapport.


DANS L'ENTREPOT ABANDONNE

(Max utilise un morceau de métal pour forcer la porte. Elle sort de la pièce, regarde autour d'elle et se met à courir. Le père Destry traverse la forêt en courant. Ben le pourchasse. Lydecker et ses hommes entrent dans l'entrepôt.)
Lydecker : Fouillez la forêt dans toutes les directions. Trouvez-le.


DANS LA FORET

(Max traverse la forêt. Elle entend un bruit et s'arrête. Elle voit le père Destry étendu sur le sol et Ben debout à coté, le pied sur son corps.)
Ben : Tu arrives à temps. Il semble que la foi du père Destry soit plutôt chancelante.
Max : On peut le laisser partir et trouver un homme plus solide.
Ben : Non c'est un cadeau pour toi. Pour que tu comprennes enfin quelle est ma mission.
Max : Courez!

(Max frappe Ben qui tombe. Le père Destry en profite pour se lever, hésite un peu puis s'enfuit. Max et Ben tournent en cercle en attendant que le combat débute. Ils se donnent plusieurs coups. On voit les hommes de Manticore marcher dans la forêt. Soudain, Ben réussit à jeter Max contre un arbre mais celle-ci arrive à se ressaisir et lui brise la jambe. Il tombe sur le sol souffrant. Max s'approche de lui alors qu'on entend les hélicoptères approcher.)
Ben (difficilement): Ne me laisse pas ici. Je ne veux pas être pris.
Max : Ben tu es trop lourd. On serait pris tous les deux.
Ben : Je sais.

(Il lui montre sa nuque.)
Max : Non. Ben c'est trop dur.
Ben : Je t'en prie. Tu sais ce qu'ils vont me faire. Ils vont me mettre en cage avec les monstres les âmes vides. Je t'en supplie.

(Max le regarde et acquiesce en silence.)
Max : Parle-moi de là où c'est bien.
Ben (souriant): De l'endroit où il n'y a pas de cachots.
Max : Et où personne ne vous crie dessus.
Ben : Et où personne ne disparaît. Où quand on se réveille le matin, on peut rester au lit aussi longtemps qu'on le désire.

(Max lui brise le cou. Elle reste un moment près de lui en pleurant alors que les hélicoptères approchent.)

(Plus tard, Lydecker découvre le corps et prend le pouls de Ben. Lorsqu'il constate qu'il est mort, il le regarde un moment puis s'en va lentement.)


DANS L'APPARTEMENT DE LOGAN

(Max est debout près de la fenêtre vêtue d'une robe de chambre. Ses cheveux sont mouillés. Logan est assis et la regarde de temps à autre en lisant un bouquin. Bling lui tape sur l'épaule.)
Bling : Je peux te parler?

(Logan ferme son livre et le suit. Bling lui tend une enveloppe.)
Bling : On vient de récupérer ça. Il l'a laissé sur les lieux du rendez-vous.

(Il sort et Logan ouvre l'enveloppe. Ce sont des photos de Max et des autres enfants après qu'ils aient tués l'homme. Une des photos est un gros plan de Max avec du sang sur son visage. Logan se remémore les paroles de Lydecker: "Ils ont été conçus pour tuer. De sang-froid avec efficacité et avec plaisir. Un détonateur et ils bondissent". Max s'approche de Logan et il range les photos dans l'enveloppe.)
Max : Logan. Je voulais te dire que j'étais désolée. Je t'ai mis à l'écart ces derniers jours et j'ai apprécié que tu te sois abstenu de me harceler de questions.
Logan : Pas de problème.

(Max retourne s'allonger sur le canapé le visage vers la fenêtre. Logan la dévisage étrangement, presque avec crainte. Elle tourne la tête vers lui et son expression s'adoucit légèrement.)


DANS L'EGLISE

(Max rentre dans le confessionnal. Le père Destry ouvre la fenêtre de séparation.)
Max : C'est moi.
Destry (souriant): Vous n'êtes pas censée me le dire.
Max : Ah. Comment ça marche votre truc?

(In their apartment, Original Cindy is washing a shirt in the sink. Max enters and sets down a cage with a live chicken in it.)


ORIGINAL CINDY: Hey, boo.

MAX: Look what I scored. Is this or is this not the most beautiful bird you've ever seen in your entire life?

ORIGINAL CINDY: It's aiight for a chicken. What you gonna do with it?

MAX: Eat it. (Digs in the fridge.) Do we have any garlic? Logan always uses garlic and it's so good. (Notices the appalled look Original Cindy is giving her.) What?

ORIGINAL CINDY: You gonna kill it?

MAX: I'm not gonna wait around and let it die of old age.

ORIGINAL CINDY: Well, look at its little chicken face.

(They look closely at the chicken.)

MAX: Must be my feline DNA. 'Cause when I look at this little face...I see dinner.

(She chuckles as she opens the cage. Original Cindy watches her snap the chicken's neck and shudders.)

ORIGINAL CINDY: Ugh.


(Later, Max is sitting at the table, eating chicken. Original Cindy is sitting on the couch, reading.)

MAX: Mmm. Are you sure you don't want any? It's really good.

ORIGINAL CINDY: Not hungry.

(The phone rings and Max answers.)

MAX: What's up?

LOGAN'S VOICE: It's me. Some info's come my way. I think you should stop by.

MAX: Sure thing. I'll be right over. (Hangs up.) Gotta blaze. Later.

(Max leaves. Original Cindy opens the pot, warily tears off a piece of chicken, and eats it.)

ORIGINAL CINDY: Mmm.


(At Logan's apartment, he and Max are sitting in front of the computer.)

MAX: This about my stuff? You got a lead on one of the others?

LOGAN: I have an informant in the coroner's office. Yesterday a body was found in the woods outside of the city. Had a barcode on his neck. My informant sent me a picture of the barcode.

(He opens the picture on his computer and Max gasps.)

MAX: It's Ben.

LOGAN: One of the twelve that escaped with you?

MAX: I wanna see him.

LOGAN: I'll set it up.

MAX: When a soldier dies, you pay your respects.

(While Logan makes a call, Max flashes back to Manticore. She remembers Ben entertaining her by making butterfly shadows on the wall.)

LOGAN (hanging up): They're expecting you.

(A tear runs down her cheek as Max gets up to leave.)

LOGAN: Max...Someone or something out there is strong enough to overpower an X-5. Be careful.


(In the lobby of the coroner's office.)

MAX: I'm here to see Dr. Shankar.

RECEPTIONIST: Have a seat. She'll be right with you.

(Max sits down to wait and flashes back to Manticore. Several kids are gathered around Ben in the dormitory.)

MAX: Tell us the story, Ben.

BEN: Only the best soldiers get to go to the Good Place. The ones who fail...you know what happens to them?

MAX: They disappear.

BEN: To the Bad Place. Where they open you up and drink your blood until you're almost dead. Then they leave you there for the Nomlies.

(Flashback of the children marching down a hall behind Lydecker. They pass a reinforced door with a small barred opening; the door has X-2/0045D engraved on it. Suddenly a face appears at the opening and the man it belongs to cackles. The children pull back against the wall in fear.)

LYDECKER: Get moving, soldiers. No one told you to stop.

(Back in the dormitory)

BEN: They crawl up from the basement through special tunnels. And when you're not looking...BAM! They break through the wall and drag you away.

ZACK: Well, what do the Nomlies do with you?

BEN: They keep you as prisoner of war and eat you up, little by little, forever.

(Back in present day)

RECEPTIONIST: Miss? Miss? Dr. Shankar will see you now.


(In the morgue)

MAX: Eyes Only mentioned he wanted you to keep this under wraps?

SHANKAR: After I finish the autopsy, I'll cremate the body and send him a report. As for my records...guess I must've misplaced them. Here's what we know so far. The killer was incredibly strong--snapped the neck at the second vertebra with one hand. The victim's face and arms were covered with cuts and abrasions that indicate he was moving fast through the brush. My guess is he was running for his life. (Max flashes back to a man running through brush.) The body was found displayed on a rock outcropping.

(Max remembers a bloody shirt.)

MAX: Displayed?

SHANKAR: His left arm was twisted around behind his back, broken at the elbow. His shoulder was dislocated. (Max remembers a twisted arm in the bloody shirt.) No bruising, so it was done postmortem. His teeth--

MAX: --were pulled out.

SHANKAR (surprised): Yes.

MAX: I heard somewhere they do that sometimes, to ensure the victim can't be identified through dental records.

SHANKAR: Usually they just smash them. This was done very precisely, surgically. Could be he kept them as some kind of souvenir.

MAX: Can I see him now?

SHANKAR: Mm-hmm.

(Dr. Shankar goes to a drawer, pulls out a body, and lifts the sheet covering it. Max again remembers Ben making butterfly shadows on the wall. The man in the drawer does not look like Ben.)

SHANKAR: Asian male, approximately twenty years of age. (Lifts the body's head to point at the back of his neck.) The tattoo's still healing, so I'd say it was done within the last two weeks.

MAX: Doesn't make any sense.

SHANKAR: Never does. Still shocks me what people can do to each other.

MAX (looking at a bruise): What's that on his neck?

SHANKAR: Could be a failed attempt at strangulation. Or possibly he was wearing some kind of necklace that was torn off at some point. I took some fingernail scrapings...sent them off to the lab for analysis.

RECEPTIONIST'S VOICE IN LOBBY: Stop!

LYDECKER'S VOICE IN LOBBY: Don't trouble yourself. This is federal business.

(Two armed soldiers burst through the doors into the morgue. Lydecker enters and shows the doctor his badge.)

LYDECKER: Dr. Shankar?

SHANKAR: Yes.

LYDECKER: We're here to take possession of John Doe 20-514.

(Shankar turns to look at Max, but she has disappeared.)

SHANKAR: Um...I'll prepare him for transport.

LYDECKER: Oh, that's all right. My men'll take care of him. You can leave.

(As Lydecker looks at the body, we see Max hiding behind the drawer.)


(At the window in his apartment, Logan is talking to Max on his cell phone. Max is at a pay phone on the street somewhere.)

LOGAN: Did you get a chance to say goodbye?

MAX: Yeah, I did.

LOGAN: I'm sorry, Max. I know how much Ben and the others mean to you. Why don't you come by later, and I'll fix us something to eat?

MAX: No thanks. Something I gotta do. I'll catch up with you later? (Hangs up.)


(Max is walking through a forest. She sees and approaches a large, bloody rock. With her enhanced vision she notices something hanging from a tree. She walks over and picks it up; it is a gold pendant with the Virgin Mary on it. Max flashes back to Manticore. One of the kids is seizing in bed, and some other kids are standing at his bedside, watching.)

MAX: What do we do?

ZACK: They see him like this, you know what'll happen.

BEN: They'll give him to the Nomlies.

(They hear a noise and dive into bed, pretending to be asleep. A janitor enters the room, pushing a mop and bucket. He sees the boy seizing, approaches him, and presses something into his hand. The boy's seizure stops, and he looks at the object. It is a card with a picture of the Virgin Mary on it.)

JANITOR: Pray to her. She'll watch over you.

(The janitor leaves and the kids again gather around the boy's bed.)

BEN: What'd he give you?

BOY: You can see her heart.

ZACK: She's beautiful.

MAX: The blue lady--who is she?

BEN: She's watching over us.

(Back in the present day)

MAX: Ben, what are you doing?


(In an abandoned building, a man we assume is Ben is standing in front of a mirror. He is shirtless and we see a barcode on his neck. He puts on a turtleneck and opens a reinforced door to talk to a man waiting in a small room.)

BEN: It's time.

(He holds up a gold pendant.)

BEN: Put this on.


(The man is running through the forest in the dark, armed with a dart gun. Ben is chasing him. The man runs into a stream and stops, listening. He hears Ben step on a twig nearby and fires the gun. Ben grabs the dart just as it is about to hit him. The man listens some more. Suddenly Ben comes up behind him and snaps his neck.)


(In Logan's apartment the next day, Logan is sitting in front of the computer and Max is standing behind him.)

MAX: Another body?

LOGAN: Found about ten miles southeast of the first. Same M.O. Dr. Shankar managed to sneak me some morgue shots before Lydecker caught wind and took the body. (Brings up a picture on his computer.) Same barcode...identical to Ben's. You sure that was him in the morgue yesterday?

(Max remembers running through the woods with Ben and Zack.)

LOGAN: Max?

MAX: I don't know.

LOGAN: You don't know?

MAX: I'm not sure.

(She goes to the window and looks out. Logan turns to follow her a bit.)

LOGAN: He's the closest thing you have to a brother, and you're not sure?

MAX: That's what I said.

LOGAN: Well, they can't both be Ben.

(Max remembers sliding down a slope in the woods and running.)

LOGAN: Max?

MAX: Neither of them is.

(Max remembers Ben halting the kids in the woods and pointing the way.)

MAX: Ben killed those men, all right?

LOGAN: What?

MAX (hardening): You heard me. He killed them.

LOGAN: How do you know?

(Max remembers the bloody shirt, and then remembers climbing over debris in the woods.)

MAX: I just do.

LOGAN: And what the hell is that supposed to mean?

MAX (walking towards the door): Stay out of it.

LOGAN: Stay out of it? There's an X-5 out there killing people, and Seattle isn't his first stop.

(Max stops and looks at him.)

LOGAN: I had Beverly reach out to M.E.'s in other cities. Two murders in Chicago fit the profile. Four in Miami, three in New York. In each case Lydecker swooped in and shut down the investigation. For some reason he's protecting the killer...and apparently, so are you.

MAX: I'm not protecting anybody.

LOGAN: Then why did you lie to me?

MAX: If your brother was a murderer, would you want people to know?

LOGAN: I'd want him stopped.

MAX: I'm on it, Logan.

LOGAN: Let me help.

MAX: I don't want your help.

LOGAN: Why not? What's going on? What are you not telling me?

MAX: Back off and let me handle this.

(She leaves and he stares after her.)


(Outside a Catholic church, some guys are playing basketball. Max passes a sign outside that says:

OUR LADY OF THE SACRED HEART CHURCH
SUNDAY MASS 8:00 AM 9:00 AM 11:00 AM
WEEKDAYS 7:00 PM
REV. W.R. DESTRY

Max enters the church and looks around. It is mostly empty and she walks up the aisle. Off to one side she sees a statue of the Virgin Mary. She approaches the statue, whose heart is visible, and flashes back to Manticore. In the flashback, Max is in bed and Ben is shaking her awake.)

BEN (whispering): Max, wake up. We're going.

MAX: Where?

BEN: To the High Place.

(The kids climb out a window and up a drain pipe to the roof. On the roof, they stand around a vent on which the card rests, next to a napkin. Each kid has extracted one of his or her own teeth, and they have placed the teeth on the napkin.)

BEN: They make her stronger...so she can fight the Nomlies.

(Back in the present day, Max looks at the statue. Among the items left at the statue's feet--a rosary, a candle--is a folded napkin with a few spots of blood. Max slowly opens the napkin, finds bloody teeth inside, and gasps. She sits down in a pew and remains there throughout the night. The next day, as she is still sitting there, a man wearing a coat and scarf sits down next to her.)

MAN: I haven't seen you around here before.

MAX: You sniff out honeys in church?

(The man smiles and removes his scarf, revealing a clerical collar.)

MAN: Father Destry.

MAX: Oh.

DESTRY: I noticed you've been sitting here a long time. Since yesterday, if I'm not mistaken.

MAX: Is there some kind of time limit?

DESTRY: Not at all. Our doors are always open. Look, I don't mean to intrude, but when people who don't come to church suddenly show up, it's usually 'cause they're carrying around something they need help with.

MAX: I'm okay.

DESTRY: If you say so.

(He put his scarf back on.)

MAX: Do you think there are some things that are...unforgivable?

DESTRY: God's forgiveness has no limits.

MAX: That's big of Him.

DESTRY: He forgives things that you or I may not be able to forgive--in others, and in ourselves. See that confessional? (He points and Max looks.) It's not easy walking in there...but you feel a whole lot better walking out.

MAX: Thanks anyway.

DESTRY: Thing about carrying around secrets is...they have a tendency to get heavier.

(He gets up and walks away. As Max watches him go, she notices Ben walking up the aisle. He approaches the statue of the Virgin Mary and stands looking at it. Max approaches him from behind, and he turns around.)

MAX: Ben.

BEN: Max.

MAX: Ben, why are you doing this?

(He steps closer to her and looks at her intensely.)

BEN: You know why.

(After standing there a minute longer, he runs. Max gives chase. He runs out a door and slams it shut behind him. Max tries to open the door but it sticks. After a couple of shoves, it opens. She runs outside and looks around, but Ben is gone.)


(Bling enters Logan's apartment with some groceries and sees Logan sitting at the desk, looking worried.)

BLING: Still haven't heard from her, huh?

LOGAN: She didn't go home last night. She didn't show up for work this morning.

BLING: She can take care of herself.

LOGAN: Not when it comes to her family.

(Bling walks away. Logan hesitates a minute, then dials the phone.)

LOGAN: Sebastian, it's Logan. I need to get in touch with someone...thought you might be able to help track him down. Name's Lydecker.


(At the church, Father Destry is in the confessional. He slides open the partition window and crosses himself.)

DESTRY: In the name of the Father, and the Son, and the Holy Spirit. Amen.

(We see Ben on the other side.)

DESTRY: And how long has it been since your last confession?

BEN: I've never been to confession.

DESTRY: You're not a Catholic?

BEN: No. But I do have faith in the Lady.

DESTRY: Our blessed Lady.

BEN: Yes.

DESTRY: Well, why don't you tell me your sins, then?

BEN: I've killed.

DESTRY: Go on.

BEN: I've taken human life. What more is there to say?

DESTRY: Murder is a grave sin, yes. But killing in self-defense, or to prevent an injustice, like when a policeman or soldier--

BEN: I'm a soldier.

DESTRY: I see.

BEN: Killing is what I was trained to do.

DESTRY: You're troubled by it. That's why you're here now.

BEN: Sometimes I feel the Lady's given up on me.

DESTRY: No. She never gives up on any of us. We have to have faith in her.

BEN: I try.

DESTRY: We have to put our lives in her hands.

BEN: Is your life in her hands?

DESTRY: She's always at my side.

BEN: She protects you?

DESTRY: She's always there to help me.

BEN: Then you've got nothing to be afraid of.

(He punches his hand through the grating in the window and grabs Father Destry by the throat.)


(In the abandoned building, Father Destry is lying on a couch, and Ben is standing a few feet away, near a wall with guns hanging on it.)

BEN: Don't worry, Father. I'll do everything I can to help you be ready. Your strength is your faith--your belief in the Lady. Tell me you don't believe in her, and I'll set you free. I'm not a liar.

(Father Destry shakes his head.)

BEN: I didn't think so. Well, if anyone's worthy of her, it's you. (Takes a handgun off the wall.)

DESTRY: I won't fight you.

BEN: If you don't stop me when the time comes, then I'll just keep killing. (Removes the clip from the gun.) I'm guessing you've never handled a gun before.

(He tosses Father Destry first the gun, then the clip.)

BEN: Go ahead, slide the clip in. (He does.) Good.

(Suddenly Father Destry stands up, cocks the gun, and points it at Ben.)

DESTRY: On the floor! Now!

BEN: Give me the gun.

DESTRY: Stay back! Don't think I won't do it! (Ben slowly approaches, his eyes never leaving Father Destry.) I'm not gonna let you keep killing. Stay back!

(Ben keeps approaching.)

DESTRY: God forgive me.

(He fires the gun, but before the bullet hits him, Ben quickly knocks the gun out of his hand and punches him to the ground. Later, Destry is sitting in a chair, wrists tied to the armrests, while Ben tattoos a barcode on his neck.)

BEN: Sit still. This has to be perfect.


(Max enters the church. A bunch of people are standing around the confessional, looking upset. The confessional door is off the hinges and lying on the ground.)

MAX: Excuse me. I'm looking for Father Destry.

WOMAN: He's been kidnapped. Right out of the confessional! I don't know what's happening in this world!

(Max looks at the confessional and the door, turns, and leaves.)


(After dark, Max walks down the street and flashes back to Manticore. She remembers the boy who had seized in bed earlier falling out of line and seizing on the floor. He is dragged away. Later, Max talks to Ben and Zack.)

MAX: What'll happen to him?

BEN: They'll take him to the Bad Place and drink his blood. Then the Nomlies'll take him away.

MAX: The Blue Lady--Why doesn't she protect him?

BEN: I'm going to the High Place. I'll ask her.

(Ben climbs to the roof alone and screams tearfully at the sky.)

BEN: Why?! What did we do wrong?! We believe in you!

(Back in the present day, Max looks up and sees the Space Needle in the distance.)

MAX: The High Place.

(We see Ben standing on top of the Space Needle, under a full moon.)


(In Lydecker's office at Manticore, he and another man are talking.)

MAN: Did the message say what Eyes Only wants to talk to you about?

LYDECKER: No.

MAN: Maybe you should take the meeting. Maybe he knows something about these killings.

LYDECKER: I don't like it. He could blow this whole damn thing wide open.

(The office doors slide open and a woman, to whom we will refer as Madame X, enters.)

MADAME X: Hello, Deck.

(The man gives Lydecker a look and leaves the office. Madame X sits at Lydecker's desk. Lydecker sits in a chair across from her.)

LYDECKER: Make yourself at home. To what do I owe this...pleasure?

MADAME X: Well, I read the reports. They found two bodies in Seattle already, only a few days apart. He's accelerating.

LYDECKER: I'm on it.

MADAME X: I hope so. At least the others are considerate enough to maintain a low profile. This one...

LYDECKER: ...is an anomaly.

MADAME X: Is he?

LYDECKER: The other X-5's...they never showed any signs of this type of pathology.

MADAME X: So far. Did X-5/493--(smiles)--or, um...would you prefer to call him the name the others gave him? "Ben," is it?

LYDECKER: "X-5/493" is fine.

MADAME X: Did he ever show any signs of psychosis before the '09 escape?

LYDECKER: No.

MADAME X: Then what makes you think that the rest of this group aren't just waiting to implode? And let me remind you of something, Deck. Your kids are messy when they implode. We had to put down an entire class.

LYDECKER: The X-2's were...an anomaly.

MADAME X: Another anomaly! Well, they're starting to add up, aren't they? We executed twenty-six potential soldiers. The four we held onto for observation will spend the rest of their miserable lives muzzled and restrained. That is not an anomaly, Deck. That's a disaster.

(She stands up and leans over him.)

MADAME X: Find him. Bring him back to Manticore. And figure out what the hell went wrong with him.

(She leaves and the other man re-enters.)

LYDECKER: Set up the meeting.


(Ben walks through the empty, debris-strewn Space Needle. Suddenly Max tackles him and handcuffs him to a pipe.)

MAX: The priest. Where is he? Tell me! It's over!

BEN: Is it? What, are you gonna call the police now? (She doesn't answer.) I didn't think so. Exposure for all of us.

MAX: I could turn you over to Lydecker.

BEN: You wouldn't do that, would you? Your own brother?

MAX: Bet he'd love to figure out what the hell went wrong with you.

BEN: Nothing went wrong with me! I'm doing what I was made to do, what we were taught to do!

MAX: Hunt people down to perform amateur dental surgery? I must've missed that class.

BEN: You seem to know quite a lot about what I've been up to.

MAX: Where's Destry?

BEN: Not that I mind. You're one of the few people who could possibly understand.

MAX: That's where you're wrong. I don't understand.

BEN: Come on, Maxie! Don't tell me you've forgotten that day.

(Flashback to the kids running through the woods.)

MAX: Believe me, I've tried.

BEN: But you can't, can you? And you wanna know why? Because it was the most exhilarating day of your life.

(Flashback to Max climbing over debris.)

BEN: For one brief moment, you were what you were meant to be--a predator.

(Flashback to a man running through the woods, looking over his shoulder, and Max chasing him.)

BEN: What's the matter, Maxie? You afraid to remember?

MAX: I don't want to remember.

BEN: Because it scares you? (Smiles.) I think we even scared Lydecker that day.

(Flashback to the woods. Lydecker is talking to the man, while the kids look on.)

LYDECKER: You know what the rules are, don't you?

MAN: I gotta get to the perimeter fence.

LYDECKER: Succeed, you're a free man. If you fail, then it's back to Death Row. (Hands him a large knife.) Don't underestimate them.

(The man tucks the knife in the back of his jeans and runs.)

BEN (in present day): I remember watching him run off into the woods...how long it seemed for Lydecker to count down the seconds.

(Flashback to the kids getting ready to run.)

LYDECKER: Four...three...two...one...go.

(The kids start running.)

BEN (in present day, smiling): He never had a chance.

(Flashback to the man running through the woods and the kids chasing him. He fires at them; they duck briefly and then resume running. The man climbs up a slope. Zack kicks the gun out of his hand. The man draws the knife. Ben kicks the man; the knife flies out of his hand and he falls to the ground. As the other kids gather around, Ben grabs the man's shirt and opens it to reveal a tattoo on his chest. The tattoo is of a heart being pierced by a knife and bleeding. The kids back away slightly, stunned.)

BEN: He's a Nomlie.

(The kids yell and start beating him. Their yells and his screams ring through the forest as we return to the present day.)

BEN: Don't tell me you don't wake up with the sound of your heart pounding in your ears.

MAX: Shut up.

BEN: Or the taste of blood in your mouth.

MAX: Shut up!

BEN: You're like a wolf in sheep's clothing, Max! You're hiding your instincts, every minute of every day, so no one will know what you really are. A soldier...a hunter...a killer.

MAX: Shut up!

(She punches him in the mouth. He runs a finger over his bloody lip and smiles.)

BEN: See? What'd I tell you?


(A Humvee moves down an alley and pulls up next to a door. Lydecker enters a building and stands in the doorway of a room. In the room is a desk, on which are a video camera and a computer monitor showing static.)

LYDECKER: I'm here.

(Eyes Only appears on the monitor.)

EYES ONLY: You're alone?

LYDECKER (entering the room): As requested. Can we get to the point? I am a busy man.

(We see Logan in his apartment, wearing his phone earpiece and watching Lydecker on his own computer monitor.)

EYES ONLY: Busy trying to stop a killer.

LYDECKER: That's right.

EYES ONLY: If stopping him is your goal.

LYDECKER (checking under the desk): Of course it is.

EYES ONLY: Then why do you shut the investigation down every time he kills?

LYDECKER: I can't risk the exposure. Surely a man like you can understand that.

EYES ONLY: Innocent people are dying. I don't know what your agenda is, but if you don't stop this guy, I'm gonna go public with this. Then you'll know what exposure is.

(Lydecker sits down at the desk and looks straight into the camera.)

LYDECKER: You're bluffing.

EYES ONLY: You think so?

LYDECKER: You wouldn't do anything...if it put Max at risk.

(Logan swallows.)

LYDECKER: Now I knew you were helping her. What I don't know is why. You think this is all some kind of joke? These kids are like puppies you can bring home and housebreak? They were designed to kill. Coldly...efficiently...and happily. You think because she's so pretty that she isn't as dangerous? They're all killers. All they need is a trigger. You may think you have some kind of relationship between the two of you, but let me tell you something, son. She's not the girl next door. You have no idea what she's capable of doing.

EYES ONLY: She's not the one I'm worried about. Ben is. And if you don't do something about him, then I will.

(Logan hits the remote button to end the transmission.)


(In the Space Needle)

MAX: The barcodes. Why the barcodes?

BEN: They're soldiers. Worthy opponents.

MAX: But you're not giving them just any barcode. You're giving them yours.

BEN: War is art, remember? So what if I sign my work?

MAX: No. It's more than that. You give them your barcode, then you hunt them down and kill them. Don't you get it? You're killing yourself over and over again.

(Ben laughs.)

MAX: Do you hate yourself that much? Hate what you're doing that much?

BEN: I do it for her.

MAX: The Blue Lady?! Come on, Ben. We made her up.

BEN: Don't say that, Max. Don't ever say that.

MAX: Normal kids had the tooth fairy. We had her.

BEN: She's real.

MAX: Then why didn't she protect us? Why didn't she protect Jack?

BEN: Because we failed her.

MAX: Or Eva?

BEN: Because we weren't strong enough.

MAX: Like hell we weren't. We got out, didn't we?

BEN: I know what my mission is. I have faith in her.

MAX: Is that why you give her your victims' teeth? To make her heart stronger to fight the Nomlies?

BEN: Shut up.

MAX: You're the Nomlie.

BEN: No.

MAX: The genetic mistake.

BEN: No.

MAX: The monster in the basement. Ben, you know what you're doing is wrong. Some part of you wants it to end. So end it. Tell me where Destry is. Your mission's over. You can't keep trying to recreate Manticore.

BEN: We never should've left. Everything made sense there.

MAX: No. Nothing made sense there.

(Ben begins crying.)

BEN: I'm a good soldier. I try so hard.

MAX: Tell me where he is.


(Max and Ben walk through the abandoned building. Max is shoving Ben along; his hands are cuffed behind his back.)

MAX: Where is he?

(He nods toward a reinforced door. Max shoves Ben to the ground and opens the door. Ben looks at the walls, where the words "mission," "duty," and "discipline" are spray-painted. Behind the door, Max sees Father Destry lying on the floor.)

MAX: Are you okay? Father, are you okay--Oof!

(Ben stands up and kicks her from behind into the room. He jumps through his arms so that his hands are now cuffed in front, pulls Father Destry out of the room, and drops him to the floor.)

MAX: Run, Father!

(Ben slams the door on her. As he locks it, she bangs on the door and continues to yell.)

MAX: Father, run! Run, Father!

(Ben turns and looks at Father Destry, who is still lying on the ground.)

BEN: Yes, Father. By all means...run.


(Logan's phone rings and he picks it up.)

LOGAN: Hello?

SHANKAR: Logan, it's Beverly. The fingernail scrapings I took came back from the lab. They found traces of magnesium nitrate.

LOGAN (grabbing a pen and paper and taking notes): What's that?

SHANKAR: It's a chemical used in fertilizer. Used to be an old factory south of town that manufactured it.

LOGAN: Maybe that's where our killer kept his victim.

SHANKAR: Lydecker took off like a bat out of hell as soon as he saw the report.


(Max uses a piece of metal to jimmy the door open. She looks around, sees the building is empty, and runs out. Father Destry is running through the forest; Ben is chasing him. Lydecker and his men search the building but find no one.)

LYDECKER: Search the forest. Every direction. Find him.


(Max walks through the forest, searching, as we see Manticore humvees approaching on the nearby roads. She hears a grunt and follows it. She sees Father Destry, lying on the ground. Ben is standing over him, with his foot resting on Father Destry's chest.)

BEN: You're just in time. It seems his faith wasn't strong enough.

MAX: We can let him go...find someone better.

BEN: No. This is for you, Maxie. So you finally understand what I'm doing.

MAX (to Father Destry): Run!

(Max kicks Ben to the ground. Father Destry takes off as Ben leaps to his feet. He and Max circle each other, glaring, and begin to fight. Each lands several kicks and punches on the other. We see Manticore snipers walking through the woods. Ben kicks Max against a tree. He goes to kick her again and she breaks his leg. He falls to the ground, gasping, and tries unsuccessfully to sit up. Max kneels and starts to help him up, but they both hear Manticore helicopters approaching.)

BEN (gasping): Don't leave me here. Don't let them take me.

MAX: Ben, I can't carry you. We'll both get caught.

BEN: I know.

(He looks at her pointedly and her face falls.)

MAX: Ben, I can't.

BEN: Please. You know what they'll do to me. They'll put me down there with them...the Nomlies. Please.

(Max looks at him tearily while he silently begs her.)

MAX: Tell me about the Good Place.

BEN (smiling): Where no one ever gets punished.

MAX: And no one gets yelled at.

BEN: And nobody disappears. And when you wake up in the morning, you can stay in bed as long as--

(Max snaps his neck. She softly drops his head to the ground and, as the helicopters get nearer, begins to sob.)


(Later, Lydecker and his men are gathered around Ben's body. Lydecker kneels and feels for a pulse. When there is none, he looks into the distance for a moment, and then slowly walks away.)


(At Logan's apartment that night, Max is staring out the window during a thunderstorm. Her hair is wet and pulled back, and she is wearing a red bathrobe. Logan is sitting across the room, alternately flipping through a book and glancing at her. Bling enters and touches Logan on the arm.)

BLING: Talk to you for a sec?

(Logan puts the book down and they turn and move a few feet away to talk privately. Bling hands Logan a large envelope.)

BLING: Just came for you. It was left in the contact room.

(He leaves and Logan opens the envelope. In it are some glossy photos. Several are shots of the bloody and mangled body of the man the X-5's killed that day at Manticore. One photo is of the X-5's afterwards, many splattered with blood. The last photo is a closeup of Max, with blood on her face. As he looks through the photos, Logan remembers the words Lydecker spoke during the meeting with Eyes Only.)

LYDECKER'S VOICE: They were designed to kill. Coldly...efficiently...and happily. All they need is a trigger.

(Max turns from the window and approaches Logan, who puts the pictures back in the envelope before she sees them.)

MAX: Hey. I just wanted to say I'm sorry. I know I've been shutting you out lately, and...I appreciate you not hitting me with a whole bunch of questions.

LOGAN: No problem.

(Max goes to the couch and sits down, facing the window. Logan turns around and stares at her. She turns her head to look at him, and his expression changes slightly.)


(In the church, Max enters the confessional. Father Destry slides open the partition window.)

MAX: It's me.

DESTRY (smiling): You're not supposed to tell me that.

MAX: Oh. So how does this bitch work?

Kikavu ?

Au total, 63 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

stephane25 
08.02.2018 vers 11h

Annaelle19 
05.02.2018 vers 16h

Emmalyne 
02.12.2017 vers 22h

Siobhan62 
20.10.2017 vers 13h

SarahEllie 
24.09.2017 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Jeu: Le Pendu 2
Aujourd'hui à 15:11

Participation
03.12.2018

Le Crash 2
01.12.2018

Anniversaire
01.12.2018

Forums
05.11.2018

FAQ
05.11.2018

Web
05.11.2018

Liens
05.11.2018

Actualités
Sondage

Sondage
Au dernier sondage: "Quelle citation sur un amour impossible vous semble la plus appropriée à la...

Calendrier de Novembre

Calendrier de Novembre
Le calendrier du mois de Novembre est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Dark Angel 18 ans!

Dark Angel 18 ans!
Il y a 18 ans jour pour jour, le 3 Octobre 2000, Dark Angel est diffusé pour la première fois aux...

Calendrier d'Octobre

Calendrier d'Octobre
Le calendrier du mois d'Octobre est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Sondage

Sondage
Au dernier sondage: "On vous donne la possibilité de suivre un cours avec l'un des personnages de la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quel est votre personnage secondaire préféré?

Total : 5 votes
Tous les sondages

Partenaires premium

AnnuSéries Blingees sur les séries US Dark Angel Freedom Dark Angel Underground eyes-only-online max-x5452 Team-NCIS.com

HypnoRooms

SeySey, Hier à 20:08

Bonsoir! Nouveaux sondages sur les quartiers Lucifer, IZombie ou encore Outlander On attend vos clics

sabby, Aujourd'hui à 10:12

La 9ème case du double calendrier de l'Avent sur Empire est ouverte Venez découvrir le petit cadeau du jour

byoann, Aujourd'hui à 13:31

Calendriers de décembre sont arrivés sur le quartier Robin des Bois

byoann, Aujourd'hui à 13:31

+ Nouveau sondage sur Robin. Venez faire un petit tour à Nottingham. On vous attend !

choup37, Aujourd'hui à 15:43

Nouveau calendrier sur Doctor Who, nouveau sondage sur merlin!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site