VOTE | 169 fans

#108 : Avis de Recherche

Connaissant à présent le visage de Max, Lydecker fait imprimer et diffuser dans tout la ville de Seattle des avis de recherche promettant 50 000 dollars de récompense pour la capture de Max. De son coté, Logan rencontre de nouveau problème avec sa colonne vertébrale.

Popularité


4.7 - 10 votes

Titre VO
Blah Blah Woof Woof

Titre VF
Avis de Recherche

Première diffusion
12.12.2000

Première diffusion en France
27.10.2001

Vidéos

Promo (VO)

Promo (VO)

  

Photos promo

Max (Jessica Alba) en train de livrer un paquet

Max (Jessica Alba) en train de livrer un paquet

Max se fait interpeller par un agent de police

Max se fait interpeller par un agent de police

Max jure que ce n'est pas elle

Max jure que ce n'est pas elle

"Elle ne me ressemble pas du tout, regardez, elle est anorexique cette nana"

Plus de détails

Réalisation: Paul Shapiro
Scénario: Moira Kirkland Dekker

Guest:
Joey Aresco (Capitaine Dale Swanstrom)
Scott Bishop (Garde de la sécurité #1)
Russell Ferrier (Flic de bureau)
G. Michael Gray (Traidy)

 

> Captures

Au début de l'épisode Max se trouve chez Logan en train de faire une partie d'échec avec lui et elle gagne, la partie terminée elle lui propose d'allé à Crash pour qu'il voit ces cascades de moto impressionnante seulement il refuse car le devoir du veilleur l’appelle. Max parti une douleur prend Logan dans le dos et il pousse un cri. Le lendemain Max se rend à son lieu de travail et Normal l'envoie livré un paquet à South mark and street qui se trouve à l'opposé, Max s'y rend malgré son envie.

Arrivée là-bas les contrôleurs regarde la carte d'identité des gens autorisé à rentrer et il mette un peu de temps alors Max exprime son mécontentement et elle passe, elle va livrer son coli et en se retournant pour aller chercher son vélo attaché à un poteau elle voit une affiche accroché sur un arbre ou l'on aperçoit le visage d'une femme qui est Max avec une prime de 50.000 dollars pour ceux qui la retrouverez juste à côté se trouve 2 gardes. Max essaye de s'enfuir lorsqu’elle un garde l'arrête en lui montrant l'affiche et lui dit que elle s'est fait arrêter toute la journée à cause de cette fille la elle profite d'un moment d'inattention pour le mettre à terre et essaye de s'enfuir amis elle ne peut pas le périmètre et sécurisée le garde prévient donc Lydecker qui est à sa recherche.

Zack se rend sur le lieu de travail de Max pour savoir où elle est et le téléphone sonne et Cindy décroche,c 'est Max à l'appareil Zack prend le téléphone et elle lui explique la situation. A Jam pony Sketchy a trouvé cette affiche et il demande à ses amis s'il voient une ressemblance avec Max seulement Cindy se fâche et lui dit que lui il voit juste l'a prime a empoché, Normal arrive et demande pourquoi il se dispute et il ne dise rien. Normal prend l'affiche qui se trouve dans la poche arrière de Skeytchy et il se rend au poste de police expliquant la situation. De son coté Zack rend visite à Logan qui ignore ce qui se passe et il décide tout deux de lui venir en aide. Ils se rendent à South market ou Max est recherché là-bas il la récupère malgré la défense des gardes et s'enfuit.

De son côté Normal est au poste et explique que le jeune femme sur la photo travaille pour lui et qu'il fait devoir de citoyen en la dénonçant, seulement le policier qui est Matt Sung l'ami de Logan connait Max et sait qu'elle cache des secrets et décide d'enfermer Normal pour des délit d'excès de vitesse etc...Logan emmène Max et Zack dans une maison de vacance qui lui appartient pour que le lendemain il puisse s’enfuir à  la frontière du Canada pour être en lieu sûr, arrivé à destination Max et Logan doive se dire au revoir et elle lui propose de venir avec elle mais il refuse car les gens ont besoin du veilleur. Elle quitte la voiture puis revient pour l'embrassé. Elle s'en va les larmes aux yeux. Arrivée chez lui Logan reste devant sa fenêtre à penser à Max et elle est avec Zack dans la maison à discuter du passé et de tout et de rien. Le lendemain Max sent que quelque chose ne va pas et elle décide d'appeler Logan sur son portable malheureusement c'est Blink qui répond car Logan est à l'hôpital pour une hémorragie. Max décide de quitter la maison et d'aller rejoindre Logan seulement Zack refuse de la laisser partir et un duel s'impose entre eux, Max gagne et elle part. Elle va le voir à l'hôpital ou Logan va peut-être mourir car il manque de sang alors Max lui fait une transfusion car elle est donneuse universel. Là les gardes surprennent Max et il l'emmène en prison car elle n'est pas autorisée à faire ça. Logan va mieux ça tension est remontée et Max elle est en prison. Zack lui sait que Max va être capturé alors il décide d'aller de se rendre à sa place et elle est libérée. A peine sorti elle rend visite à Logan à l'hôpital où il discute de leur baiser seulement il sont embarrassé et se dise que c'était sur le coup de l'émotion. Elle quitte l'hôpital. De son côté Noraml est libéré avec les excuse de la police. A la fin Max se rend dans son endroit favori et parle de Zack.

CHEZ LOGAN
(Max et Logan jouent aux échecs. Logan soupire car il ne sait pas quoi faire, il finit par jouer après une longue réflexion.)
Max : C'est pas trop tôt.
Logan : Elle bat en retraite après le coup du sicilien à présent.
Max : Échec (à chaque coup que Logan tente, elle répond) mm, mm.
Logan : Je suis pas échec et math, ça se peut pas.
Max : Hélas, oui.
Logan (inspirant) : Alors très bien ce qui fait, ce qui fait donc quatre parties pour toi.
Max : Cinq.
Logan : Exact, cinq, ce n'est pas contraire à la déontologie du super héros d'utiliser ses super pouvoirs pour dominer de simples mortels?
Max : Si, mais ce n'est pas ça qui va m'arrêter. Il y a une compétition de cascades au Crash ce soir, j'ai envie de me faire remarquer en grimpant au plafond avec ma moto. Tu viens?
Logan : Non, merci.
Max : Oh! Mais oui, bien sûr (elle se lève) Logan Cale ne s'amuse pas, la fin du monde approche (elle met son manteau) combattre le pouvoir, protéger les opprimés, blabla, il faut lutter, c'est ça! Allez à bientôt.

(Max part.)
Logan : Quel phénomène cette fille. Ahhh!

(Une douleur lui prend au dos.)


BUREAU DE LYDECKER
Lydecker (Debout, manipule des boules chinoises anti-stress et dit quoi faire à l'autre homme) : Agrandissez un peu le front, éclaircissez un peu les sourcils (s'approche de l’écran d'ordinateur) faites-lui les pommettes moins saillantes, plus rondes, voilà! Et les lèvres plus charnues.
Technicien : Charnues?
Lydecker : Oui, absolument (s'approche de l'écran à nouveau) parfait!

(On voit s'afficher le portrait robot de Max indiquant : recherché récompense de 50 000 $)


CENTRE DE COMMANDES DE LYDECKER
(Lydecker discute avec le capitaine de police.)
Capitaine : Cette prime que vous offrez, c'est une sacrée somme d'argent.
Lydecker : Monsieur Vogelsang était un détective précieux. Nous ferons tout pour retrouver le meurtrier.
Capitaine : Et si cette fille se cache dans une planque?
Lydecker : Ça m'étonnerait.
Capitaine : Elle s'enfuira si elle est futée, elle fichera le camp de Seattle.
Lydecker : Elle va devoir franchir nos postes de contrôle. C'est là que sont mes hommes. (Donnant un avis de recherche au capitaine) J'en veux sur chaque mur, sur chaque fenêtre et sur chaque lampadaire de la ville.
Capitaine : En offrant une somme pareille, tous les allumés de Seattle vont se faire un malin plaisir de dénoncer pères et mères juste pour toucher la récompense. En plus, ça veut dire qu'on va devoir augmenter les effectifs, notre ville est dans une situation financière désastreuse.
Lydecker : Notre agence est consciente de vos difficultés.
Capitaine : Merci commandant, ça veux dire que vous comprenez, pourquoi je viens vous voir?
Lydecker : Oui, très bien. J'ai quelque chose pour vous.

(Il sort une arme à feu d'une petite mallette et la pointe sur le policier qui n'a pas le temps de réagir autrement qu'en levant les bras.)
Lydecker : Alors vous essayez de soutirer du fric à un agent fédéral?
Capitaine (d'un ton nerveux): Non, non pas du tout.
Lydecker (tout en ayant toujours le doigt sur la gâchette): Bien, parce que quelque fois le fait de graisser la patte ça peut rendre les doigts glissants.
Capitaine : Je vous promets une totale coopération de mes services. Nous sommes à 100% à votre disposition.


VESTIAIRES DE JAM PONY
(Max et Original Cindy s'habillent.)
O.C. : Tu nous en as mis plein la vue avec ta moto hier soir, combien t'as gagné?
Max : 75 $.

(Original Cindy soupire en voyant un gars les épier. Max se retourne, sors du vestiaire, attrape le gars et le plaque contre un casier.)
Normal (en criant): Hé! Arrêtez, faites ça dehors.
Max (s'adressant au gars qu'elle retient adossé au casier): Dis donc, tu sais ce que je t'avais promis si tu nous laissais pas tranquille?
Le gars : Qu'est-ce-que tu veux Maxie, t'es une vraie bombe.
Max : Et j'explose.

(Elle lui donne un coup de genou dans l'entre jambe et s'en va.)
O.C. (En passant devant le gars): Sale petit voyeur.
Normal (Remettant un paquet à Max): Pas de bagarre sur le lieu de travail, on est pas assuré pour ça.
Max (Regardant le paquet que lui tend Normal): South Market.

(Elle soupire.)
Normal : Ouais, y faut pas traîner.

(Et il s'en va.)
O.C. (S'adressant à Max): Dis, on déjeune ensemble?
Max : Ouais, midi ici?
O.C. : D'accord.
Max : À tout à l'heure.

(Elles s'en vont.)


DANS UNE RUE
Voix sortant d'une radio de police : On l'a pas localisée pour l'instant, nous poursuivons les recherches.


POSTE D’ACCES DU SECTEUR 12
Garde : Vos papiers s'il vous plaît.

(Max est plus loin dans la file d'attente.)
Voix dans la radio de police : Resserrez la surveillance et augmentez le contrôle.

(On voit l'avis de recherche arriver au poste de contrôle par fax.)
Garde : Hey, Jerry.
Jerry : Ouais, qu'est-ce qu'y a?
Max : On se dépêche les gars y en a qui essaie de gagner leur vie.
Jerry (Regardant la carte d'identité d'un homme): Ouais, elle est fausse, c'est évident.
Garde (à l'homme à la fausse carte): Jim, tu vas au poste, vieux.
L'homme (protestant): Au poste ? Mais c'est là qu'on m'a fait ma carte!

(Max circule à vélo dans les rues et va porter le paquet quand elle voit des policiers ainsi qu'un avis de recherche avec son portrait. On entend les policiers discuter.)
Policier 1 : J'aime bien retrouver le calme le soir quand je rentre.
Policier 2 : Ma femme parle peu, de ce côté là je suis tranquille.

(Max se sauve sans être vu par les policiers.)


JAM PONY
(Sketchy parle avec Original Cindy et Herbal. Sketchy tient l'avis de recherche dans ses mains.)
Sketchy : Attends une seconde, tout ce que je dis, c'est qu'elle ressemble à cette fille.
Herbal : Ton papier, il parle de mauvaises actions et Max est une fille vertueuse qui ne ferait jamais de mal à qui que ce soit.
O.C. : Moi, je peux vous dire qu'elle a un caractère de chien, mais que c'est pas une tueuse.
Sketchy : Est-ce-que j'ai dit que c'était une criminelle? Regarde, (il lui montre la feuille) je vois une ressemblance.
O.C. : Ta, ta, ta, ta, ta, toi tout ce que tu crois voir, c'est les 50 000$ de prime dans ta poche. Tu vas me remettre tes yeux en face des trous illico, sinon ce que tu vas voir c'est Original Cindy en train de t'en donner une.

(Elle le menace de sa main.)
Herbal : Hé, hé arrête Cindy.

(Il les sépare.)
Normal : Hé, bougez-vous les gars y a des tas de paquets abandonnés qui réclament un foyer. Grouillez-vous !
Normal (S'adressant à Sketchy): Et, où diable est Max, elle devrait être là depuis une heure.
Sketchy : Oh! Je l'ai pas vue (il range en même temps l'avis dans sa poche). Et est-ce-que je la reconnaîtrais si je la voyais?
Normal : Hé, mais qu'est-ce-que tu caches là-derrière?

(Il désigne la feuille.)
Sketchy : J'ai rien.

(Il lève les mains)
Normal : Fiche-moi le camp!

(Il prend le papier sans que Sketchy ne s'en aperçoive et regarde attentivement le portrait robot).


DANS UNE CABINE TELEPHONIQUE
(On entend une sonnerie.)
Max : répond Logan, c'est urgent.

(Elle soupire, raccroche et s'en va. Derrière elle? on voit un vigidrone.)


HOPITAL
(Logan est dans le cabinet du Docteur.)
Docteur : Voilà.

(Le docteur soupire.)
Logan : Attends, je vais te faciliter la tâche. Logan, j'ai une mauvaise nouvelle.  
Docteur : Mmm, tu te souviens qu'après la fusillade, on avait décidé de ne pas extraire le fragment de balle qui était tout près de la colonne vertébral.
Logan : C'était un peu trop risqué.
Docteur : Ouais, manque de chance, ce fragment s'est déplacé plus loin. C'est ce qui provoque ces spasmes. En fait, il comprime la moelle épinière. Si on ne l'extrait pas toute de suite de là, il risque de migrer et de faire de graves dégâts.
Logan : Ce qui veut dire, en clair?
Docteur : Tu risques de finir tétraplégique et peut-être même sous respirateur.
Logan : Je dois repasser sur le billard?
Docteur : Une opération dans cette zone est toujours un petit peu risquée, on a trois artères essentielles et elles sont toutes là. Donc il peut se produire une hémorragie et pendant l'extraction de ce fragment un nerf peut toujours être lésé, mais ça ne serait pas aussi grave que ce qui vous attend si nous ne faisons rien et qu'il continue à bouger.
Logan : Quand faut y aller.
Docteur : Très bien, j'organise ça pour demain matin.

(Logan hoche la tête. Le docteur se lève.)
Logan : Merci, doc.
Docteur : Reposes-toi d'ici là.

(Logan remet son manteau avec une grimace de douleur.)


DANS UNE RUE
(Max marche dans une rue. On aperçoit deux adolescents qui regardent l'avis de recherche sur un poteau un peu plus loin.)
Gars 1 : Ouais, c'est une vraie criminelle.
Gars 2 : À nous de jouer. (en désignant Max) Vise celle-là.
Gars 1 (S'adressant à Max) : Hé, pas si vite, t'as du temps poulette parce que moi j'ai un bon plumard. T'es sourde ou quoi ? (Max se retourne et les regarde) Sois pas timide, allez je vais pas…

(Max part en courant.)


DANS UNE RUE ADJACENTE
Policier : Hé, ouais vous.
(Max se retourne.)

Policier : Approchez.
Max (Elle lui sourit) : Ouais m'sieur l'agent.
(Le policier lui montre l'avis de recherche.)

Max : Oh! Non, c'est pas croyable cette fille m'a pourri ma journée. C'est la deuxième fois qu'on m'arrête, c'est vrai! Allons, elle ne me ressemble pas du tout, regardez, elle est anorexique cette nana.

(Au moment où le policier allait passer un appel radio, Max lui donne un coup de coude au visage et le met ko.)
Les deux jeunes hommes de tout à l'heure : Oh! Oui, c'est elle la criminelle.
Max : Bou!

(Les deux gars reculent et Max se sauve.)
Policier (par terre fait son appel radio): Ici Charlie, la fille qu'on recherche, elle est à South Market.


CENTRE DE COMMANDES
(Lydecker parle avec Sandoval.)
Sandoval : Oui, ça se peut bien, on vient de l'apercevoir à South Market.
Lydecker : C'est confirmé?
Sandoval : Elle s'est débarrassée sans peine d'un policier.
Lydecker (parle dans un émetteur radio): À toute la brigade, ici le commandant. On a vu la cible à South Market, établissez un périmètre de sécurité et passez les lieux au peigne fin. (à Sandoval) Il faut la chopper, la chopper très rapidement.

(Max marche d'un pas rapide. On entend autour d'elle les gens parler de la prime de 50,000$. On voit arriver la brigade de Lydecker. Max change de direction et se sauve.)
Soldat : Ratissez les lieux.
Soldat : Écartez-vous.

(La foule crie.)
(Max est cachée et voit les policiers qui rodent tout près.)


JAM PONY
(Original Cindy regarde sa montre impatiemment. Elle se dirige vers le téléphone et appelle.)


CACHETTE DE MAX
(Le bipper de Max sonne, ce qui attire un soldat dans sa direction, avant même qu'il ne la voit, elle l'assomme avec un coup de pied et se sauve. On voit d'autres soldats débarquer.)


DANS UNE RUE
(Zack décroche un avis de recherche d'un poteau, quand il voit qui y est représenté un air inquiet se dessine sur son visage.)


CACHETTE DE MAX
(Un homme parle dans un téléphone cellulaire. Max le surprend par derrière et le met K.O. Elle prend son téléphone cellulaire.)
Max : Il faudra qu'il vous rappelle.

(Et elle raccroche.)


JAM PONY
Normal : Sketchy viens voir. (il lui donne son casque d'écoute.) Il faut que tu me remplaces.
Sketchy (l'air surpris): Moi?
Normal : Oui, j'ai un truc important à faire.

( Zack entre.)
Normal : Toi! T'as de l'audace de remettre les pieds ici.
Zack : Où est Max?
Normal : Elle n'est pas revenue de sa première course et moi je l'attends. J'avais misé sur toi mon vieux (Zack s'éloigne en direction d'Original Cindy). Je crois que tu ne vaux pas plus cher que toute la bande. Tu n'es qu'un bon à rien, trop bien nourri.

(Normal part.)
Zack : Cindy.
O.C. : Qu'est-ce-que tu viens faire au juste?
Zack : Je cherche Max.
O.C. : Bienvenue au club. (Le téléphone sonne et O.C. répond) Ouais.
Max (au téléphone): C'est moi.
O.C. : Max! (Zack lui prend le téléphone) Hé!
Zack : Max, c'est Zack.
O.C. : Qui?
Max (l'air étonnée) : Zack, mais qu'est-ce-que tu fais là?
Zack : Écoute, nous allons t'aider à t'enfuir.
O.C. : Est-ce-qu'on peut me mettre au parfum?


APPARTEMENT DE LOGAN
(Zack est dans l'encadrement de la porte. Logan ne l'a pas vu et avale des cachets. Zach s‘avance.)
Zack : Il faut fermer ses fenêtres quand on ne veut pas de visite.
Logan : C'est ce qu'on m'a toujours dit. Pourquoi tu reviens à Seattle?
Zack (Lui montrant l'avis de recherche): Parce qu'il n'est pas question qu'elle trinque à ma place.

(Logan prend l'avis de recherche et le regarde de plus près.)


CACHETTE DE MAX
(Elle est toujours au même endroit et observe les policiers plus loin.)
Policier : Commandant, ici Delta 4, on ne l'a toujours pas retrouvée.
Lydecker : Compris Delta 4. Commencez par ratisser les lieux et faites évacuer au besoin. Il faut absolument l'arrêter.


AU TELEPHONE
(Matt Sung au poste de police.)
Matt Sung : Logan je n'en doute absolument pas. Tu dis qu'elle est innocente je te crois, en tout cas je sais qu'on ne l'a pas attrapée.

(Logan est dans sa voiture avec Zack. Ils sont à un poste de secteur.)
Logan : Génial! Comment ça se passe là où tu es?
Matt : C'est la jungle. Tous les déjantés vont devenir chasseurs de prime. Et j'ai entendu dire qu'ils talonnent un suspect à South Market.
Logan : Ok, vois si tu peux suivre ça de plus près.
Matt : Ouais je vais essayer, mais je suis tout seul.
Logan : Je te remercie d'avance.
Matt : Salut.

(Il raccroche, se lève et s'en va. Un peu plus loin dans le poste de police, on voit Normal assis qui attend.)


DANS LA VOITURE DE LOGAN
(Il franchit le poste de secteur.)
Logan (à Zack) : Bonne chance.
Zack : Tu crois que la chance existe. Le succès dépend avant tout d'un plan bien préparé, exécuté avec précision.
Logan (l'air abasourdi) : Je suis d'accord.

(Zack descend de la voiture et s'en va. Il va installer une corde autour d'une poutre plus loin.)


POSTE DE POLICE
Matt : Monsieur Ronald.
Normal (Se lève) : Oui, c'est moi.
Matt : Asseyez-vous.
Normal : Sachez d'abord que j'admire ce que vous faites les gars. Grâce à vous, le citoyen moyen que je suis se sent en sécurité.
Matt : Vous avez des informations à nous donner.
Normal : Bien vu. Oui, c'est pour l'affaire de cette femme. Ce que je vais vous révéler, c'est sérieux sur cette criminelle.
Matt : Pardon?
Normal : Cette fille qui bosse pour moi à Jam Pony, elle s'appelle Max.
Matt : Inutile de parler trop fort, il y a 50,000$ à la clé.
Normal : Hé, si je fais ça ce n'est pas pour toucher la récompense. De combien elle est vous avez dit?
Matt : Je vous prie de venir avec moi.


VOITURE DE LOGAN
(Zack marche en direction de la voiture de Logan. Il y entre et s'assoie.)
Logan : Tout est prêt?
Zack : Tu crois que je serais là si tout n'était pas prêt!
Logan : C'était juste une façon de parler.

(Logan soupire. Zack se glisse sur la banquette arrière. Logan avance et s'arrête au contrôle de police pour la vérification de son véhicule.)
Policier : Laisser-passer? Veuillez ouvrir le coffre!
Logan (Pour lui-même, l'air nerveux.) : Allez vite, dépêches-toi! Le policier continue de faire l'inspection du véhicule.


CACHETTE DE MAX
Max (regarde l'heure) : Quand c'est l'heure…

(Elle sort.)


VOITURE DE LOGAN
Policier : Vous pouvez y aller.
Logan : Merci.

(Plus loin, Max monte un escalier et arrive sur une passerelle.)
Policier au loin : Elle est là-bas, arrêtez-là!

(Max se met à courir. Elle évite toutes les balles qui lui sont destinées.)
D'autres soldats arrivent : Ne tirez pas!
Policier : Arrêtez, arrêtez-vous!
Soldats : Cessez le feu.

(Max s'agrippe à la corde que Zack avait placée plus tôt, se jette dans le vide et saute sur le toit d'un autobus garé. Elle saute ensuite sur le capot de la voiture de Logan et entre dans le véhicule qui part en vitesse.)
Logan : Tu n'as rien?
Max : Non, ça va. On jouait souvent à ces jeux là à Manticore, à éviter les balles.
Zack : T'as toujours été un as.
Max : Ouais, toi ça va?

(elle se tourne vers Logan).
Logan : Ouais bien.
Max : Ah, bon! On dirait pas.
Logan : J'ai très peu dormi. Ma famille a une maison de campagne à moins de 50 bornes. Vous pouvez y rester cette nuit.
Zack : On peut aussi passer au Canada et tout oublier.

(Personne ne répond, on peut sentir la tension qui règne à l'intérieur du véhicule.)


CENTRE DE COMMANDES DE LYDECKER
Sandoval : On a la confirmation par l'équipe Alpha que le suspect a quitté South Market.
Lydecker : Quoi!
Sandoval : Elle a franchi le périmètre et a filé dans une voiture inconnue.
Lydecker (d'un ton stricte): Trouvez-là!


POSTE DE POLICE
(Matt et Normal entrent dans une salle d'interrogatoires. Les deux hommes s'assoient à une table.)
Matt : Alors, pourquoi serait-elle la criminelle?
Normal : Hé bien, c'est la ressemblance frappante entre ces deux jeunes femmes qui a attiré mon attention. J'ai d'abord refusé de croire que c'était elle, mais plus je réfléchissais plus je me disais que c'était possible. Elle a un comportement scandaleux et un très mauvais caractère. Ce qu'elle a démontré ce matin une nouvelle fois. Donc, j'ai eu envie de faire mon devoir de citoyen en vous informant avant qu'elle ne récidive.
Matt : Et si ce n'est pas elle? Si jamais elle est innocente?
Normal : Elle sera relâchée et pis voilà.
Matt : Je commence à voir que vous n'êtes pas une personne qu'on prend à la légère. Je me trompe monsieur Ronald? Êtes-vous quelqu'un qu'on prend à la légère? Normal : Euh, mm oui enfin non! Si en fait je suis... Euh... Pas du tout.
Matt : C'est ce que je pensais, voilà pourquoi nous sommes dans cette pièce. Le fait est monsieur Ronald que si vous connaissez cette fille et que vous pouvez l'identifier, je pense que votre vie est en grand, grand danger.


VOITURE DE LOGAN
(on y entend de la musique classique.)
Max : Cette musique là, c'est quoi?
Logan : Sibelius
Max : C'est triste.
Logan (Se tourne vers Max): Ouais.


JAM PONY
(Tout le monde s'amuse. Herbal arrive.)
Sketchy (Derrière le comptoir): C'est l'anarchie, t'imagines pas. J'appelle les coursiers et ils m'ignorent totalement, c'est vrai. Tu vois, j'en arrive à penser que Normal a pas la vie facile. Peut-être que je manque un peu d'envergure (l'air découragé).
Herbal : Ne t'angoisses pas. Il faut te réconforter avec les mots du grand Bob Marley. Moi je ne suis pas un bon nageur, alors moi je nage pas au dessus des profondeurs.
Sketchy : Pour moi ces chansons là, c'est pas réconfortant.
Herbal (en riant): Allez, donne-moi vite ces paquets, l'autre (en pointant un paquet).


À LA CAMPAGNE
(On voit la voiture de Logan arriver devant une vielle maison.)
Logan (s'adressant à Zack qui vient de descendre de la voiture): Tiens, voilà les clés.
Zack : Merci pour ton aide.
Logan : Je te dirais bien les cinq lettres mais...

(Zack s'éloigne.)
Logan (s'adressant à Max): Quel drôle de gars.
Max : Ouais, si tu voyais ce qu'il descend quand on se réunie entre nous.
Logan : Tu seras bien au Canada.
Max : Oh, oui j'y serai très bien même, mais j'apporte mes ennuis et je m'angoisse pour toi.
Logan : Tu me manqueras.

(Silence entre les deux.)
Max : Si tu larguais tout et tu venais en cavale avec moi.

(Logan sourit.)
Max : C'est fantastique pour rencontrer des tas de gens, voir de nouveaux pays.
Logan : Je te ralentirais.
Max : Ça fait rien.
Logan : Y faut que je m'en aille, sinon, qui va s'occuper des opprimés, blabla il faut lutter, c'est ça?
Max (l'air triste): Ouais.

(Max ouvre sa portière en évitant de regarder Logan.)
Logan : Fais attention à toi.
Max : Ouais.

(Elle sort de la voiture sans se retourner. Max s'arrête se retourne et embrasse Logan passionnément. Ils se regardent longuement.)
Logan : Va t'en vite.

(Max rentre rapidement dans la maison.)


DANS L‘APPARTEMENT DE LOGAN
(Logan regarde la pluie à travers sa fenêtre d'un air mélancolique. Bling s'approche.)
Bling : Je vais faire du thé, qu'est-ce-que tu préfères?
Logan : Belladone, Mandragore ou tout ce que tu veux à base d'opium.
Bling : Faudrait peut-être que tu ailles te reposer. T'as une dure journée demain.
Logan : Je veux rester éveillé.
Bling : Elle te manque.
Logan : Est-ce-que c'est si évident que ça?
Bling : Quand tu sortiras de l'hôpital, tu pourras peut-être la rejoindre.
Logan : Non, je me suis bien conduit envers elle, il fallait la laisser partir. D'ailleurs je me conduis bien en général. Pas vrai?


DANS LA MAISON DE CAMPAGNE
(Max est, elle, aussi à la fenêtre à contempler la pluie. Zack arrive avec une bouteille de vin. Max s'assoie sur le fauteuil à coté de Zack, derrière eux, crépite un beau feu de foyer.)
Max : Je croyais que tu ne voulais pas t'arrêter, que tu voulais passer au Canada avant le lever du jour.
Zack : On a un abri sûr pour la nuit, alors autant en profiter (il verse du vin dans un verre et le tend à Max) À ta tardive et sage décision de quitter Seattle.
Max (sans conviction): Ouais.
Zack : Tu sais, le lendemain de l'évasion je me suis retrouvé dans Cheyenne à 7 heures du matin. Les rues commençaient à se remplir de monde, des gens ordinaires qui se rendaient au travail, pas des soldats ni des médecins. J'étais complètement terrifié, pour moi tous ces gens représentaient l'ennemi et je me suis senti tout petit.
Max : Je sais ce que c'est.
Zack : Alors je suis monté sur le toit d'un immeuble pour regarder tout ça d'en haut. Et j'ai vu alors le soleil se lever. C'était mon premier matin de liberté, le monde avait l'air différent.
Max : Comme s'il était en couleur tout à coup.
Zack : J'ai été un peu dur avec toi. Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit.
Max : Je sais.

(Zack la regarde et lui dégage une mèche de cheveux du visage.)
Zack : Il va sûrement te manquer.
Max : Et tu trouves ça stupide.
Zack : Non, une part de moi a envie de ces choses. D'avoir des amis, de trouver un lieu idéal (il la regarde dans les yeux) et une personne à aimer.
Max : Mais c'est que tu deviens sentimental.
Zack : Même moi, j'ai mes moments de faiblesse.


DANS UNE SALLE D’INTERROGATOIRE
(Normal désespère seul jusqu'à ce que Matt entre.)
Normal : Je vous remercie de vous être occupé de ma sécurité, mais ça fait longtemps que je suis enfermé dans cette pièce. Je dois aller aux toilettes, c'est vraiment urgent. Je ne peux plus attendre.
Matt : J'ai de très bonnes nouvelles, nous avons enquêté sur le suspect et nos craintes concernant votre sécurité ne sont pas fondées.
Normal : On est jamais trop prudent, maintenant je peux filer.
(Normal s'apprête à sortir).
Matt : Pas si vite (il le tire par le bras) nous avons une autre affaire à régler monsieur Ronald.
Normal : Quelle affaire?
Matt : Ne vous payez pas ma tête. Vous savez très bien de quoi je parle.

(Normal ne comprend plus rien.)
Matt : Des amendes pour excès de vitesse non payées depuis deux ans. J'ai donc un mandat d'arrêt.
Normal : Il doit y avoir une erreur, je n'ai pas de voiture.
Matt : Je ne sais pas quoi vous dire monsieur Ronald, si ce n'est que je vais devoir vous arrêter.
Normal (l'air désespéré): je rêve ou quoi, écoutez si vous croyez que vous pouvez m'écraser comme si j'étais un moins que rien vous vous trompez et je vous assure que vous allez bientôt vous en mordre les doigts, mais c'est vous le chef inspecteur.

(On voit Normal se faire mettre derrière les barreaux.)
Normal : Quel cauchemar (il regarde autour de lui et voit d'autres prisonniers) c'est l'enfer!


APPARTEMENT DE LOGAN
Bling : Logan? Logan? (il marche dans l'appartement à sa recherche) Oh! Non c'est pas vrai!

(Logan est inconscient).


A LA MAISON DE CAMPAGNE
(Max se réveille.)


HOPITAL
(Logan est transporté sur une civière.)
Docteur : Qu'est-ce-qui c'est passé?
Ambulancier : Il était sans connaissance, pas de traumatisme crânien.
Docteur : Et sa tension?
Ambulancier : 8, elle est en train de chuter.
Docteur : Umm, d'accord, il saigne de quelque part. On va en salle d'opération.

(Les lumières d'une salle d'opération s'allument.)
Intercom : Intervention urgente, l'équipe 1 est demandée aux soins intensifs.


A LA MAISON DE CAMPAGNE
(Max se lève sans faire de bruit.)


HOPITAL
(Au corridor.)
Bling (répond au téléphone): Allô?
Max : Bling? Pourquoi tu réponds à la place de Logan?
Bling : Salut Max.
Max : Il va bien, je peux lui parler.

(Logan est sur la table d'opération.)
Bling : Non pas maintenant.
Max (D'un ton inquiet): Pourquoi?

(Voix à l'intercom appelant un médecin.)
Max : Pourquoi tu es à l'hôpital? Réponds-moi.
Bling : Il avait des problèmes ces derniers temps, il a perdu connaissance chez lui ce matin. On est en train de l'opérer.
Max (d'un ton pressant): Le nom de cet hôpital?
Bling : Hôpital universitaire, écoute-moi…

(Max raccroche et part en courant. Zack vient de se réveiller.)
Zack : Mais où est-ce-que tu vas?
Bling : Max? Max?

(Hors de la maison. Zack talonne Max.)
Max : Je retourne là-bas.
Zack : Je te l'interdis.
Max : Logan a besoin de moi.
Zack : Je dois te faire franchir la frontière pour que tu sois en sécurité.
Max : Il y a un changement au programme.
Zack : Ne dis pas d'idioties, Lydecker a lancé toute la ville à ta poursuite.
Max : Laisse-moi passer ou je te cogne, qu'est-ce-que tu préfères?
Zack : Tu veux te battre, vas-y, allez, vas-y Maxie.

(il la secoue. Max tente de le frapper mais Zack retient son coup et la pousse par terre.)
Zack : Tu manques d'entraînement soldat!

(Max se relève, le frappe et ils se battent.)
Max (d'un ton narquois): Alors je ne sais pas me battre.

(Et elle le jette au sol et le retient.)
Max : Ça te suffit?
Zack (essoufflé): Ça suffit.

(Max s'en va.)
Zack : Fais ce que tu veux, mais ne crois pas que tu pourras repartir de Seattle.

(Max se retourne.)
Zack : Tu peux dire adieu à ta liberté.
Max : Disons que j'ai un moment de faiblesse.

(Elle s'en va.)


SALLE D’OPERATION
Docteur : Il faut éponger, il faut quatre autres poches de sang AB-.
Assistante : Là on passe les deux dernières.
Docteur : Que quelqu'un appelle tout de suite la banque du sang, il nous en faut encore, sinon on est dans le pétrin.

(Sur une route à proximité de l'hôpital. On voit Max sauter d'un camion en marche. Elle entre ensuite dans l'hôpital, les caméras l'ont vue. Max se dirige à la salle d'opération, on voit un homme et d'autres personnes qui s'affèrent à ranger tout le matériel. Puis on voit le docteur et l'infirmière au chevet de Logan dans une autre chambre, plus loin.)
Infirmière : Sa tension ne cesse de chuter.
Docteur : Donnez-lui 10 mg de morphine, maintenez-le stable.

(Max entre dans la chambre.)
Docteur : Je suis désolé on ne peut pas entrer.
Max (d'un ton inquiet): Il va mourir?
Docteur : Je ne peux rien vous dire maintenant.
Max (soupir): Oh! Dites-le moi, il va mourir?
Docteur : Il a perdu beaucoup de sang, il ne s'en sortira pas sans transfusion.
Max : Alors transfusez-le.
Docteur : Ce n'est pas aussi simple. Les banques du sang sont vides, Logan est AB-, c'est le groupe le plus rare. Je regrette mais nous ne pouvons rien faire. Restez un petit moment.

(il sort.)
Infirmière : Je suis à côté.

(elle sort aussi.)
(Max s'approche de Logan, s'assoie et se prépare à lui donner de son sang.)
Max : Tu as de la chance que je sois donneur universel. Ils trouvaient pratique à Manticore que leurs machines à tuer génétiquement modifiées puissent se donner du sang au besoin.

(Le sang commence à circuler dans le tube.)
Max (en larme): Si tu te laisses mourir, gare à toi.

(Max s'endort sur Logan, elle rêve. Dans son rêve on entend la musique de Sibelius précédemment entendu dans la voiture. On voit Max descendre des marches habillée d'une robe de soirée, puis on voit Logan en costume dans son fauteuil roulant.)
Max : Danse avec moi.
Logan : Tu rêves.
Max : Tu sais que l'esprit domine la matière.
Logan : Mais je n'arrive même pas à marcher.
Max : Il n'est pas question de marcher, mais de danser.
Logan (se lève): Dans quel rêve suis-je exactement, le tien ou le mien?
Max : Je ne sais pas.

(Et ils se mettent à valser.)
Logan : Tu te sens bien?
Max : Oui, j'ai juste un peu le vertige.
Logan : Tu veux t'arrêter?
Max : Non, ne me lâche pas.
Logan : Jamais.
Max : C'est promis?
Logan : C'est promis.
Max : Logan.

(Retour à la réalité.)
Max (endormie): Ne me quitte pas.

(Un fusil est braqué sur sa tête. Elle se réveille, la chambre est remplie de policiers.)
Policier : Je vous demande de vous lever très lentement et de mettre les mains en l'air.
(Max s'exécute, chancelante. Le docteur entre et voit le tube de perfusion partant du bras de Max vers celui de Logan.)
Docteur : Mais que ce passe-t-il? C'est pas vrai! (il enlève l'aiguille du bras de Max) qu'est-ce-que vous faites?
Max : Ça a marché?
Infirmière : Sa tension est remontée à 11,9.
Docteur : Quoi!

(Max est entraîné hors de la chambre par les policiers.)
Max (d'un ton implorant): Ça a marché? Ca a marché?


CENTRE DE COMMANDES DE LYDECKER
Sandoval (S'adressant à Lydecker): C'est le capitaine Swamtrone sur la 5, ça a l'air important.
Lydeker (Prenant le téléphone): Lydecker, ... Quelle bonne nouvelle, j'arrive immédiatement.


AU POSTE DE POLICE
(On voit Max, derrière les barreaux, en compagnie de plusieurs autres jeunes femmes qui lui ressemblent.)

(Lydecker arrive au poste de police.)
Lydecker (S'adressant au capitaine): Alors?
Capitaine : On a attrapé l'assassin.
Lydecker : Où est-elle?
Capitaine : IL est dans une des cellule.
Lydecker : Vous devez faire erreur.
Capitaine : Absolument pas, il a décrit les lieux du crime et a sorti l'arme du crime.
Lydecker : Où est-il?
Capitaine : On y va, (s'adressant aux autres policiers) faites arrêter les recherches.

(Un policier vient ouvrir la cellule dans laquelle se trouve Max.)
Policier : Bonne nouvelle, vous êtes libres.
Fille : Ah! C'est pas trop tôt.
Max : Pourquoi?
Policier : Le coupable a avoué, sortez, allez, pressons.

(À l'extérieur on voit Zack se faire emmener par des policiers. Max le regarde tristement et s'en va.)


DANS UN VEHICULE
Sandoval : Un hélico l'attend sur le tarmac et le ramène à Manticore.
Lydecker : Ce n'est pas ce que nous avions espéré, mais la prise a un certain intérêt.
Sandoval : Et pour la fille, Swamstrone a stoppé les recherches.
Lydecker : La police de Seattle n'a plus envie de nous voir et ça fait longtemps que cette fille est loin (il soupire). Il s'est sacrifié pour rien malheureusement. Il n'a pas retenu mes leçons.


JAM PONY
(Normal est de retour. Sketchy se jette sur lui et le serre dans ses bras.)
Sketchy : J'ai jamais autant souhaité revoir quelqu'un.
Normal : Ouais, moi aussi ça me fait vraiment plaisir d'être ici, allez, lâche-moi, lâche-moi je te dis.

(Sketchy le lâche.)
Normal : Merci.
Sketchy : Écoutez, je me suis défoncé, mais on a affaire à une bande de fainéants, de paumés et de barjots.
Normal : Ouais, je sais, tu ne m'apprends rien.
Sketchy : Je sais pas comment vous faites Normal.
Normal : Moi non plus, repars vite bosser avec cette bande de crétins. 729 Crandle.
Sketchy : Ouais.
Normal : Quelqu'un peut me dire où est passée Max.


UNE CHAMBRE D’HOPITAL
(Max est au chevet de Logan en train de manger le plateau repas de ce dernier. Celui-ci se réveille.)
Logan : Hé.
Max : Ah ben, je croyais que t'allais pioncer longtemps alors j'ai tout mangé.
Logan : La nourriture d'hôpital, la seule chose que l'impulsion n'est pas arrivée à rendre pire.
Max (Lui tend ses lunettes): Comment tu te sens?
Logan : Assez bien, tout compte fait. C'est sûrement dû à ce sang super dopant de Manticore que tu as injecté en moi.
Max : J'ai encore du mal à croire, qu'il se soit fait réembarquer là-bas par ma faute.
Logan : Zack t'aime beaucoup et pas seulement comme un frère.
Max : Je dois retourner travailler.

(Elle se lève et se met à chantonner la musique de la voiture.)
Logan : C'est la fameuse musique.
Max (d'un air interrogateur): De, de la voiture?
Logan : Ouais, de la voiture.
Max : Tu te rappelles ce que nous avons fait après?
Logan : Avant de nous quitter?
Max : J'étais émue et puis avec tout ce qui se passait.
Logan : Ouais, je sais, oui.
Max : J'ai agi sans...
Logan : Moi aussi.
Max : Enfin…
Logan : Tout à fait d'accord.
Max : Je voulais que tout soit clair.
Logan : On a bien fait d'en parler.
Max : On a bien fait. Ciao.
Logan : À plus tard.


DANS UNE RUE
(On voit l'avis de recherche recouvert par de nouvelles affiches.)


JAM PONY
Normal (s'adressant à Max): Non, je ne rêve pas. Alors on vient travailler aujourd'hui.
Max : Ne me provoquez pas Normal sinon je pourrais récidiver.

(Normal s'en va.)
Télévision : Nous interrompons cette émission pour vous annoncer un tragique accident d'hélicoptère, l'appareil avait quitté l'aéroport de Seattle et transportait un prisonnier recherché par la police fédérale. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident. Une fusillade aurait éclaté sur les lieux du drame, mais la police affirme qu'il n'y avait aucun survivant.
Max pense : Il a toujours dit qu'il préférerait mourir plutôt que de retourner à Manticore.


SPACE NEEDLE
(Max en voix off)
Peut-être que je me cache la vérité, peut-être parce que je connais bien Zack, je sais ce dont il est capable, mais je ne peux m'empêcher de penser qu'il est en vie quelque part. Alors me revoilà dans cette ville chaotique, tant que je serais là, il saura toujours où me trouver.

(Max and Logan are playing chess in Logan's appartment. Logan is contemplating on his next move. He makes one.)
MAX: Finally.
(Max makes her move.)
LOGAN: She beats her...
MAX: Check.
(Logan tries to make a move.)
MAX: Hmm-mm.
LOGAN: It's not checkmate. Can't be...
MAX: Afraid so.
LOGAN: Okay...so, uh, that's uh, four games to you.
MAX: Five.
LOGAN: Right, five. Isn't it against the superhuman code to use your powers to take advantage of we mere mortals?
MAX: Yeah and I'm not done taking advantage, either. There's a stunt contest at Crash tonight. Thinking about pulling a Linda Blair. Ride my bike up on the ceiling or something. Want to come?
LOGAN: No, thanks.
MAX: Oh, I forgot. No fun for Logan Cale.
(Max gets up to put on her jacket.)
MAX: Fight the power. Protect the downtrodden. Blah, blah, woof, woof. See ya.
Max leaves.
LOGAN: Ow.
(Logan feels some pain in his back.)
(At Lydecker's Headquarters. Lydecker is playing with Chinese medicine balls with one hand. There is a guy on the computer making a composition.)
LYDECKER: Raise the forehead a little bit and thin out the eyebrows. Make the cheekbones a little rounder...not so defined. And the lips fuller.
COMPUTER GUY: Fuller?
LYDECKER: You heard me. Perfect.
(Lydecker hits a key on the keyboard. We see a WANTED flyer on the screen with a composite of Max. The flyer reads: Reward 50,000 and WANTED.)
Dark Angel Opening Credits.
(Lydecker's Headquarters.)
POLICE CAPT. DALE: This reward you're offering--it's a hell of a lot of money.
LYDECKER: Mr. Vogelsang was a valued operative. We'll do everything we can to find his killer.
POLICE CAPT. DALE: And what if the girl goes to ground?
LYDECKER: Don't think she will.
POLICE CAPT. DALE: She'll run, if she's smart. She'll try and get the hell out of the city.
LYDECKER: Well, she'll have to get through our checkpoints. This is where my men are.
(Lydecker hands to Polica Capt. Dale a copy of the WANTED flyer.)
LYDECKER: I'd like one of these on every wall, every window and every lamppost in the city.
POLICE CAPT. DALE: With this kind of money involved, every nutcase in this town is going to be more than happy to turn in his nearest and his dearest, just for his cut. (Police Capt. Dale sits down.)
POLICE CAPT. DALE: Besides which, this is going to take a lot of extra manpower but, you know...with the financial straits that the city's in...
LYDECKER: The agency appreciates your predicament.
POLICE CAPT. DALE: Thank you, sir, uh... Then you understand where I'm coming from?
LYDECKER: Completely. I think I can help you.
(Lydecker gets out his gun and points it at the Police Captain. Capt. Dale puts his hands up in the air.)
LYDECKER: You trying to elicit a bribe from a federal agent?
POLICE CAPT. DALE: No, sir.
LYDECKER: Good, 'cause sometimes when you grease the palm, it makes the finger slippery.
POLICE CAPT. DALE: Sir, you have the complete cooperation of my department. We're 100 percent at your disposal.
LYDECKER: All right, then. You're dismissed.
(Police Capt. Dale gets up and leaves.)
(Jam Pony locker area. Original Cindy and Max are changing.)
ORIGINAL CINDY: That was one badass endo you spiked last night. How much you win, anyway?
MAX: 75 bucks.
ORIGINAL CINDY: Damn, girl, next time, my paper's on you.
(Original Cindy sees a male worker taking a peep in the locker area. Max goes out after him. She grabs the guy and pushes him against the lockers.)
MAX: Hey!
NORMAL: Hey, take it outside.
MAX: What did i say was going to happen if i caught you peeping again?
GUY: I can't help it, Max. You're so the bomb.
MAX: Kaboom!
(Max kicks the guy in the nuts with her knee.)
GUY ( Groans )
ORIGINAL CINDY: Pervo!
(At Normals desk. Normal hands over a package to Max.)
NORMAL: No roughhousing on the premises. We're not insured for it.
MAX: South market street?
NORMAL: Yeah, I hope you're packing.
ORIGINAL CINDY: Want to have lunch?
MAX: Yeah. Meet you here at noon?
ORIGINAL CINDY: Cool.
MAX: All right.
(At South Market Street. Max is lining up to go in.)
SECTOR POLICE: I.D.?
(Inside checkpoint office, a copy of the WANTED flyer is coming through the fax machine.)
SECTOR POLICE: Hey, jerry.
(Officer Jerry comes out of the office with the flyer.)
JERRY: What's up?
SECTOR POLICE: Look at this.
(The sector police hands over an ID for Jerry to check out.)
MAX: Come on, guys. Girl's trying to earn a living here.
JERRY: Yeah, it's forged. Definitely.
SECTOR POLICE: Jim.
JIM: Yeah.
SECTOR POLICE: You're going downtown, pal.
(Max gets through checkpoint. She bikes around South Market Street to the package's destination. She gets off her bike to deliever the package.)
PACKAGE RECEIPIENT: Thank you.
(Max sees the WANTED flyers on a poll. Next to the poll are two police officers and Max's bike is next to them. Max walks the other way.)
(Back at Jam Pony headquarters: Herbal Thought, Sketchy, and Original Cindy are looking at the WANTED flyer.)
SKETCHY: I don't, i don't know. I'm just saying it kind of sort of looks like her.
HERBAL THOUGHT: That paper there speaks of wicked things. Max is a righteous woman with no malice in her heart for no one.
ORIGINAL CINDY: I know my gurl. She's a badass, straight up, but she's not a killer.
SKETCHY: I'm not saying she killed anybody. Just that...I see a resemblance.
ORIGINAL CINDY: No, no, what you think you're seeing is the 50 large reward in your pocket. But you better get your eyes right and double-quick, too. Otherwise, what you're going to be seein' is Original Cindy puttin' the smack down.
NORMAL: Hey, let's go, people. Lots of lonely packages out here crying out for a home. Move. Where the fire truck is Max? She should have been here an hour ago.
SKETCHY: I ain't seen her. Probably wouldn't recognize her if i did.
(Sketchy folds up the flyer and puts it away in his backpack.)
NORMAL: What are you hiding back there?
SKETCHY: Nothing.
NORMAL: Get out of my sight.
(Sketchy walks away. Normal grabs the flyer from Sketchy's bag. He opens and looks at it.)
(Back at South Market Street. Max is calling Logan on the payphone.)
( Phone rings )
MAX; Come on, Logan, answer.
( Ringing continues )
(A hoverdrone is flying by and Max turns around.)
MAX ( sighs )
(Max hangs up the phone.)
(In the hospital.)
DR. SAM CARR: Hey.
LOGAN: Here, Sam, let me start you off. "Logan, I've got some bad news."
DR. SAM CARR: You remember after the shooting, that we decided not to remove one of the bullet fragments because it was lodged so close to your spine?
LOGAN: It would have been too risky.
DR. SAM CARR: Right. Unfortunately, the fragment has migrated. That's what's causing the spasms. It's actually impacting on your spinal cord and if we don't get it out of there it could keep moving and cause more damage.
LOGAN: Worst case scenario?
DR. SAM CARR: You could end up quadriplegic. Maybe even on a respirator.
LOGAN: Looks like i'm going under the knife again.
DR. SAM CARR: Operating in that area, it's inherently risky. You've got three major arteries. They're right there so there's always the chance of bleed out. And removing that fragment could result in nerve damage as well. Though probably not as severe as what we're looking at if we do nothing and further migration occurs. So...
LOGAN: Let's do it.
DR. SAM CARR: Okay. I'll set it up for tomorrow morning.
LOGAN: Thanks, doc.
DR. SAM CARR: Get some rest.
(Logan puts on his jacket and feels pain from his back.)
LOGAN ( Sighs )
(Back in South Street Market. Max is walking around. Two guys are looking at the WANTED flyer on a poll.)
GUY #1: Oh, yeah, she's a killer, all right.
GUY #2: Word up, man.
GUY #1: You know what I'm saying?
(Max walks by.)
GUY #2: Yo, check it out.
GUY #1: Hey, baby, you got the time? 'Cause i got the place, you know what I'm saying?
(Max turns around to look at them and goes off again.)
GUY #1: Nah, don't be shy, i was...
(Guy #1 turns around and looks at the flyer again.)
(Max is walking towards the exit checkpoint and an officer holding a flyer calls out to her.)
POLICE OFFICER: Hey! Yeah, you.
(Max turns around.)
POLICER OFFICER: Come here.
MAX: What is it, officer?
(The police officer shows Max the WANTED flyer.)
MAX: Oh, no, not her again, man. She's been dissing me all day. I got stopped twice already.
(The police officer gets ready to radio for back up.)
MAX: Come on, she doesn't even look like me. Look at how thin she is. Can you say "eating disorder"?
(Max hits the officer with her elbow and knocks him down.)
POLICE OFFICER ( Groans )
GUY #1: Oh, it is her, man.
MAX: Boo!
(Max walks away.)
GUY #1 ( Gasps )
(Getting up on the floor, the police officer reports on his radio what just happened.)
POLICE OFFICER: This is Kirby. That ten-zero-seven...She's on south market.
(Back at Lydecker's headquarters.)
(A man gets off the phone.)
MAN: We have a confirmed sighting on south Market.
LYDECKER: How confirmed?
MAN: She took out a policeman without breaking a sweat.
LYDECKER (To the walkie-talkie): All tac-units, this is command. Target is known to be in South Market. Establish airtight perimeter and start site to site search. Box her in, and box her in fast.
(South Market Street. Max is walking and she sees the Manticore Hummers are coming in.
MANTICORE HUMMERS ( Tires screeching )
(Manticore soldiers get out of the hummers and spread out looking for Max. Max is hiding out. The scene shifts to Jam Pony headquarters where Original Cindy calls Max's pager. Back in South Market Street.)
MAX'S PAGER ( beeping )
(A Manticore soldier checks out the area. Max comes up and kicks the soldier down.)
ANOTHER MANTICORE MAN: Spread out. Move!
(We're in Logan's appartment and Logan just comes home. Logan doesn't check his answering machine. Next scene is back in South Market Street where Zack sees the WANTED flyer on a poll.)
Go to commercial.
MAN (on a cell phone): Yeah, he coughed up the juice. I had to break his thumb first, but hey. Hey, hold on, I got to whiz.
(We see Max hiding nearby.)
LOUDSPEAKER: ...Free to go about your business once you are cleared.
(Max hits the man up against a fence and takes his cell phone.)
MAN ( Grunts )
MAX: He's going to have to call you back.
(Jam Pony headquarters.)
NORMAL: Sketchy, get over here. I need you to man the desk.
SKETCHY: Me?
NORMAL: Yes, i have something important I need to do.
(Zack walks in.)
NORMAL: Wow, you got a lot of nerve showing your face in here, pal.
ZACK: Where's Max?
NORMAL: Well, she didn't come back from her morning run. Imagine that. I had some high hopes for you, pal but you just turned out to be like all the rest, didn't you? Just a great big, fat goose egg.
ZACK: Cindy...
ORIGINAL CINDY: Well, what have we got here?
ZACK: I'm looking for Max.
ORIGINAL CINDY: Welcome to the club.
PHONE ( Ringing )
(Original Cindy answers the phone.)
ORIGINAL CINDY: Yeah?
MAX: It's me.
ORIGINAL CINDY: Max.
(Zack takes the phone.)
ORIGINAL CINDY: Uh...
ZACK: Max, it's Zack.
ORIGINAL CINDY: Who?
MAX: Zack, what are you doing there?
ZACK: Never mind that. We got to get you out of town.
ORIGINAL CINDY: Would somebody mind telling me what's going on here?
(In Logan's appartment where Logan is taking his pills.)
ZACK: Knock, knock. You shouldn't leave your window open if you don't want visitors.
LOGAN: So i've been told. What brings you back to Seattle?
(Zack shows Logan the WANTED flyer.)
ZACK: You think I'd let Max take the rap for something I did?
(Back in South Market Street.)
MAN (on radio): Control, this is delta four. No sign of her yet.
LYDECKER: Roger, delta four. Turn the place inside out. Evacuate if you have to. I want her found.
(Police Station)
DET. MATT SUNG (on the phone): Logan, you don't have to convince me. You say she didn't do it, she didn't do it. Vehicles are subject to search. But I can tell you, no one's picked her up yet.
(Logan in his Aztek with Zack at the South Market Street entrance checkpoint.)
LOGAN (on his cell phone): Great. So what's the situation down there?
DET. MATT SUNG: It's a zoo. Every crank in the city's angling for that reward money. Last i heard, they're closing in on the suspect on south market.
LOGAN: Okay, see if you can run interference for me.
DET. MATT SUNG: I'll try, but I'm just one guy.
LOGAN: Appreciate anything you can do.
DET. MATT SUNG: Yep.
(The detective hangs up the phone and walks away. We see Normal sitting on a chair down at the police station.)
(Back in South Market Street.)
SECTOR POLICE: Go ahead. Let him through.
(Logan drives his Aztek in.)
LOUDSPEAKER: All forms of I.D. Will be produced on command.
LOGAN: Good luck.
ZACK: There's no such thing. Success depends on having a well-thought-out plan that's executed with precision.
LOGAN: Right.
(Zack gets out of the van with a backpack.)
LOUDSPEAKER: As a reminder, any person caught assisting a known criminal will be subject to severe prosecution. Until further notice all places of business and vehicles are subject to search.
(Zack goes to the upper level of the market. He fires a rope into the middle frame structure of the market.)
(Back at the police station.)
DET. MATT SUNG: Mr. Ronald?
NORMAL: Yep, that's me. Hey, i just want to say that I admire the work that you fellas are doing keeping the streets safe for average citizens like myself.
DET. MATT SUNG: I understand you have some information for us.
NORMAL: Right. Got it--business at hand. Yes, uh, uh, i'm reaching out to do you guys a solid on this female perp.
DET. MATT SUNG: Excuse me?
NORMAL: The skell who works for me--Jam Pony--her name is Max.
DET. MATT SUNG: Let's not tell the whole world, okay? Not with 50 large on the line.
NORMAL: Hey, i'm not doing this for the reward money. About how much did you say it was?
DET. MATT SUNG: Maybe you better come with me, Mr. Ronald.
(In South Market Street.)
LOUDSPEAKER: To all citizens, be aware that a felon has been seen in the market area. Keep your children close by and report any suspicious activity to the police or military.
(Zack is walking back to the Aztek and gets in.)
LOGAN: All set?
ZACK: Would I have come back here if everything wasn't all set?
LOGAN: It's a figure of speech.
(Logan drives the Aztek up to the checkpoint.)
SECTOR POLICE: Hold up. Sector pass.
(Logan hands the pass over.)
SECTOR POLICE: Open the hatch.
LOGAN: Come on. Come on.
(Max looks at her watch in another part of the market.)
MAX: Show time.
(Back at the checkpoint.)
SECTOR POLICE: You're free to go.
LOGAN: Thanks.
SECTOR GUARD: We have a bus coming in. Let's get a couple men on that.
(Logan drives the Aztek out.)
(Max goes to the upper level of the market and she runs. The Manticore soldiers chase and shoot Max.) MANTICORE SOLDIER: Hey, there she is. Stop! Hold your fire!
(Max runs to the rope that Zack had left and swings from the upper level of the market to the top of a bus at the checkpoint. She then jumps onto Logan's Aztek and gets in. Logan drives off.)
ANOTHER SOLDIER: Stop that vehicle! Get the trucks! Move, move, move!
(Inside Logan's Aztek.)
LOGAN: You okay?
MAX: Yep. We used to play this game all the time at manticore--escape and evade.
ZACK: You were always good at it.
MAX (to Logan): You okay?
LOGAN: Yeah, fine.
MAX: You don't look so good.
LOGAN: I was up late. So, my family has a cabin about 30 miles north of here. You guys can stay there tonight.
ZACK: Then we cross the border into Canada and never look back.
(Lydecker's headquarters.)
MAN: Sir, we have a confirm from the alpha team that the suspect is no longer in South Market.
LYDECKER: What?
MAN: She got over the perimeter fence and jumped into some kind of vehicle.
LYDECKER ( Sighs )
(Lydecker puts down his clipboard.) ( clipboard slamming )
LYDECKER: Find her.
(Back at the police station where the Detective and Normal are in an interogation room.)
DET. MATT SUNG: So, what makes you think this girl is the perp?
NORMAL: Well, the female's striking physical resemblance is what initially caught my attention. At first, I didn't want to believe it was her but, uh, you know, the more i thought about it the more i realized it was possible. She has a real bad attitude and quite a temper which she demonstrated this morning as a matter of fact, so... I-I just felt it was my civic duty to step forward before she kills again.
DET. MATT SUNG: What if you're wrong? What if she didn't do it?
NORMAL: Well, she walks. No harm, no foul.
DET. MATT SUNG: You know, I'm getting the sense that you are not a man to be taken lightly. Am i right about that, Mr. Ronald? Are you not a man to be taken lightly?
NORMAL: Uh...Mmm... Yeah. I mean, no. Uh... Uh, yeah, I most certainly am...Not.
DET. MATT SUNG: That's what I thought. That's why i brought you in here. The fact is, Mr. Ronald, if you know this girl and if you can identify her... Your life is in great... Great... Danger.
NORMAL ( Snorts dismissively )
DET. MATT SUNG: I'm serious.
NORMAL: Hmm...
(In Logan's Aztek.)
( "Valse triste" by Sibelius is playing )
MAX: What are we listening to?
LOGAN: Sibelius.
MAX: It's sad.
LOGAN: Yeah.
MAX ( Sighs )
(Back at Jam Pony Headquarters, it is party time. Chaos is everywhere with Sketchy in charge.)
(music playing): It's my time to shine and I'm gonna shine bright terrorize their might, get the crowd hyped make 'em want to fight you see, the rhymes I construct flows like a duck and mess up the party like somebody got...
SKETCHY: It's anarchy out there, man. I call out runs and they just ignore me. I mean, I never thought I'd say this but, uh, Normal's got it tough back here. Maybe I ain't man enough to fill his shoes.
HERBAL THOUGHT: Um, you got to take comfort in the words of the great bob marley: "Me don't swim too tough so me don't go out in water too deep."
SKETCHY: That just didn't help me out at all.
HERBAL THOUGHT: Give I and I a package, man.
SKETCHY: Thanks, man.
HERBAL THOUGHT: Easy.
(Logan drives up to and stops at the cabin.)
LOGAN: Here we are.
(Zack gets out of the van.)
LOGAN: Here you go.
(Logan hands Zack the key to the cabin.)
ZACK: Thanks for helping out.
LOGAN: I'd wish you good luck, but...
(Zack leaves to go inside the cabin, leaving Max and Logan alone in the van.)
LOGAN: He's a fun guy.
MAX: You should see him get his drink on at the x5 reunions.
LOGAN: You're going to be okay, you know?
MAX; Oh, yeah. I'll be better than okay. It's the way i'm made. It's you I'm worried about.
LOGAN: I'll miss you.
MAX: You could always ditch it all and go on the lam with me. Great way to visit exotic places meet new people.
LOGAN: I'd just slow you down.
MAX: It's okay.
LOGAN: I have to go back. Someone has to watch out for the downtrodden. Blah, blah, woof, woof, right?
MAX: Right.
LOGAN: Take care of yourself.
MAX: You, too.
(Max gets out of the Aztek and walks away. She stops and comes back to give Logan a long kiss through the van window.)
LOGAN: Just go.
(In Logan's appartment with Logan starting out the window. It is raining outside.)
BLING: I'm making tea. What's your preference?
LOGAN:Belladonna, mandrake... Anything in the opium family.
BLING: Might want to think about getting some rest. Got a big day tomorrow.
LOGAN: I can't sleep.
BLING: Miss her, don't you?
LOGAN: It's that obvious, huh?
BLING: Get this surgery behind you maybe you can go raft up with her.
LOGAN: No, it was the right thing to do--let her go. For a thousand different reasons. And I always do the right thing, right?
(Up at the cabin, Max is staring out the window. She walks to the couch and sits down. Zack brings in 2 glasses and a bottle of wine.)
MAX: Thought you'd want to get moving. Bang over the border into canada before dawn.
ZACK: We've got a secure night's lodgings. Might as well take advantage.
(Zack pours some wine into the two glasses and gives one to Max.)
ZACK: Here's to you finally doing the smart thing and getting out of Seattle.
MAX: Right.
ZACK: I remember the morning of the escape getting into Cheyenne around 7:00 A.M. The streets were just starting to fill with people. Not soldiers or doctors just regular people on their way to work. It scared the hell out of me. As far as I was concerned, they were all the enemy and I was completely outnumbered.
MAX: I know the feeling.
ZACK: I climbed up onto the roof of an office building in downtown to lay low just as the sun was coming up. It was my first morning as a free man. The whole world looked different.
MAX: It was like it was in color all of a sudden.
ZACK: I know I've been hard on you, Max but I'm just trying to keep you safe.
MAX:I know. (Zack touches a piece of Max's hair and sweeps it off her face.)
ZACK: You're going to miss him, aren't you?
MAX: You think that's stupid.
ZACK: No. A part of me wants the same things--friends... A place where I belong... Someone to care about.
MAX: Thought it was a sentimental lie.
ZACK: Even i have my moments of weakness.
(Back in the police station interogation room.)
NORMAL: You know, I appreciate your concern for my safety, detective but I've been locked in this room for a very long time and I got to go to the bathroom very, very badly. Very badly.
DET. MATT SUNG: Well, I've got some good news. We've been looking into this suspect and our fears that you were in some danger are unfounded.
NORMAL: Well, better to be safe than sorry. I'll just be running along then.
DET. MATT SUNG: Not so fast. There's another matter we need to discuss, Mr. Ronald.
NORMAL: Another matter?
DET. MATT SUNG: Don't play games with me. You know what I'm talking about. Unpaid speeding tickets from two years ago. They've gone to warrant.
NORMAL: Yeah, there's got to be some mistake because I don't own a car.
DET. MATT SUNG: Well, I don't know what to tell you, Mr. Ronald except that you are under arrest.
NORMAL: Ay-yi... Listen, if you think you can squeeze my shoes like some dirtbag skell you're a hump going sideways into a big-time jackpot. But it's your world, detective.
(Normal gets put into a jail cell.)
NORMAL: For the love of Mike.
(Normals sees a big thug next to him in the cell.)
NORMAL: Terrific.
(Next morning in Logan's appartment. Bling is looking for Logan.)
BLING: Logan? Oh, my God.
(We see Logan head down on the table with a glass knocked down. Bling goes to get some help. We then see Max in the cabin who gets startled in her sleep. Then the scene goes to the hospital.)
DR. SAM CARR: What happened?
PARAMEDIC: Found him unconscious at the scene. No sign of head trauma.
DR. SAM CARR: He's tachy. What's his pressure?
PARAMEDIC: B.P's 80 and falling.
DR. SAM CARR: Okay, he's got to be bleeding from somewhere. Let's get him to O.R.
(They bring Logan into surgery. Then we see Max get up.)
(Back at the hospital)
( Cell phone ringing )
(Bling answers the call while looking at Logan's surgery through the window.)
BLING: Hello.
MAX: Bling? What are you doing with logan's phone?
BLING: Hey, Max.
MAX: Is he all right? Can I talk to him?
BLING: He can't talk right now.
MAX: What's wrong?
HOSPITAL P.A.: Dr. Marks to E.R.
MAX: Why are you at a hospital? Tell me.
BLING: He's been having some problems lately. He collapsed this morning at home. They're operating on him now.
MAX: What hospital?
BLING: Metro medical. Listen, max...
(Max puts down the phone and goes out.)
ZACK: Where you going?
BLING (on the phone): Max?
(Zack follows Max outside of the cabin.)
MAX: I'm going back.
ZACK: No way.
MAX: I need to be there for him.
ZACK: The mission is to get you over the border and into safe territory.
MAX: Yeah, well, I'm changing the mission.
ZACK: Don't be crazy. Lydecker's got the entire city looking for you.
MAX: Out of my way or i go through you. What's it going to be?
ZACK: You going to take me on? Huh, maxie? Go ahead.
(Zack grabs Max by her coat collar.)
ZACK: Go ahead.
(Zack wraps his arm around Max's neck into a headlock.)
ZACK: Get your head in the game, soldier.
(Zack kicks Max down to the ground. Max leaps over him backwards. They fight a little.)
MAX: Think I'm not in the game?
(Max takes Zack down.)
MAX: Think again.
ZACK: Okay.
(Max walks away.)
ZACK: Do what you want but don't think you're going to make it back out of there. You're throwing away your freedom.
MAX: Consider it a moment of weakness.
(Back at the hospital in Logan's surgery.)
DR. SAM CARR: I need suction.
(Blood starts to squirt out.)
DR. SAM CARR: Whoa, we got a bleeder. Clamp. Sponge. Hang another four units of ab-neg.
NURSE: We're already on our last two.
DR. SAM CARR: All right, somebody get on the phone right now to the blood bank. We need more. Clamp. Oh, God.
(We see Max hitching a ride on a truck. Max gets off of it and enters the hospital. She can be seen on the hospital security cameras as she walks through the halls.)
(In Logan's hospital room.)
NURSE: Blood pressure's still dropping.
DR. SAM CARR: Give him ten of morphine. Keep him comfortable.
(Max enters the room.)
DR. SAM CARR: I'm sorry, you can't be in here.
MAX: Is he dying?
DR. SAM CARR: We can't discuss that right here.
MAX: Just tell me. Is he dying?
DR. SAM CARR: He's lost a lot of blood. He won't make it without a transfusion.
MAX: So transfuse him.
DR. SAM CARR: It's not that simple. The blood banks are tapped out. Logan is ab-negative. It's the hardest type to find. I'm sorry. There's nothing we can do.
HOSPITAL P.A.: Paging Dr. Carr. Dr. Carr, please.
DR. SAM CARR: Why don't you take a minute?
(Dr. Carr leaves.)
NURSE: I'll be right outside.
(The nurse leaves.)
MAX: Lucky for you
(Max takes off her jacket and hooks up the tubes to transfer blood.)
MAX: I'm a universal donor. People at Manticore figured it'd be handy if their genetically enhanced killing machines could swap blood in a pinch.
(The blood starts to transfer.)
MAX: If you die on me, I'll kick your ass.
(Max closes her eyes while giving blood and lays her head on Logan's chest. She goes into a dream sequence with Sibelius' "Valse Triste" playing in the background. There are little white lights all around in a prom-style room. Max is wearing a gorgeous white gown. Logan is wearing a suit in his wheelchair.)
MAX: Dance with me.
LOGAN: I can't.
MAX: Sure, you can. Mind over matter.
LOGAN: See, my problem is I can't walk.
MAX: I'm not asking you to walk. Just dance.
(Logan stands up and his wheelchair pushes back.)
LOGAN: Whose dream is this, anyway... Yours or mine?
MAX: Don't ask me.
(They dance staring into each others eyes.)
LOGAN: You okay?
MAX: Yeah. I'm just a little dizzy.
LOGAN: Do you want to stop?
MAX: No. Don't let go.
LOGAN: I won't.
MAX: Promise?
LOGAN: I promise.
MAX: Logan...
(They are about to kiss, but the dream sequence comes to a kiss.)
MAX (mumbles): Don't leave me.
( Footsteps approach )
(Security guy points a guy to the back of Max's head. There are also several other guards in the room.)
SECURITY: Going to need you to stand up very slowly and put your hands in the air.
DR. SAM CARR: What the hell's going on here?
(Dr. Carr takes the needle out of Max.)
DR. SAM CARR: Oh, my God. What are you doing?
MAX; Did it work?
(Security is pulling Max away.)
NURSE: B.P. Is 110/90.
DR. SAM CARR: What?
MAX: Did it work? Did it work?!
(Security takes Max out.)
GUARD: Have a unit standing by.
(Back at Lydecker's Headquarters.)
MAN: It's captain swanstrom on five. Says it's important.
LYDECKER (on speaker phone): What sort of good news? I'll be right over.
(Down at the police station we see a jail cell full of women. Max is in there.)
( People conversing )
LYDECKER: What do you got?
CAPT. SWANSTROM: We got your killer.
LYDECKER: Where is she?
CAPT. SWANSTROM: He's in a holding cell.
LYDECKER: Must be a mistake.
CAPT. SWANSTROM: It's no mistake. He gave us details from the crime scene and he produced the murder weapon.
LYDECKER: Where is he?
CAPT. SWANSTROM: This way. Call off the 10-07 on the girl.
(At the women's cell, a police officer is letting the women go.)
OFFICER: Okay, let's go. Everybody out.
MAX: What's going on?
OFFICER: Perp confessed. You're free to go. Let's go.
(Outside police station, handcuffed Zack is walking with the police. Max sees him and is sadden. Det. Sung sees Max.)
RADIO: All units be advised. Shift rotations back to normal.
MANTICORE SOLDIER: If he keeps fighting, hog-tie him. Get going. Aircraft waiting.
DET. MATT SUNG (to Max): Just go.
(Man with Lydecker in a Manticore hummer.)
MAN: There's a chopper at the airport standing by to take him back to manticore.
LYDECKER: Not what we hoped for but not a bad day's catch, either.
MAN: What about the girl? Swanstrom called off the search.
LYDECKER: We've worn out our welcome with the Seattle P.D. Besides, she's long gone. He sacrificed himself for nothing. I thought I'd taught him better.
(Jam Pony Headquarters.)
NORMAL: Hey!
SKETCHY: I've never been so glad to see anyone in my life.
(Sketchy gives Normal a hug.)
NORMAL: Yes, well, I have to say I'm glad to be here myself, actually. Let go of me. Let go of me now. Thank you.
SKETCHY: I did the best i could, but these people are a bunch of slackers, bums and weirdoes.
NORMAL: Right. Tell me about it.
SKETCHY: I don't know how you put up with it, man.
NORMAL: Right. Neither do I. Back to the pit with the rest of the cretins.
(Normals hands Sketchy a package.)
NORMAL: 729 campbell. Where the fire truck is Max?
(At the hospital in Logan's room. Max is eating his food. Logan wakes up.)
LOGAN: Hi.
MAX: I figured you'd be napping all day so i ate your lunch.
LOGAN: Hospital food--one thing even the pulse couldn't manage to make worse.
MAX: How are you feeling?
LOGAN: Pretty good, considering. Must be all this supercharged Manticore blood I got in me.
MAX: I still can't believe it... That he'd let himself be taken back there on my account.
LOGAN: He cares about you... And I don't mean like a brother.
MAX: I got to get back to work.
MAX ( Humming Sibelius' "Valse Triste" )
LOGAN: That's the music.
MAX: From... The car?
LOGAN: Right. From the car.
MAX: You know about what happened...
LOGAN: After the car.
MAX: I was real emotional with all that was going on.
LOGAN: I know.
MAX: It's not...
LOGAN: Me, neither.
MAX: I mean...
LOGAN: Exactly.
MAX: So long as that's clear.
LOGAN: I'm glad we talked about it.
MAX: Me, too.
LOGAN: See ya.
MAX: Later.
(Max goes away with the "Valse Triste" music playing in the background. There is a shot of someone putting up a flyer over the WANTED flyers on a post. Everything is back to normal. Max goes back to Jam Pony locker area.)
NORMAL: Well, well, well look who decided to come in today.
MAX: Don't bust my chops, Normal or I might snap and kill again.
(The television at Jam Pony.)
TV REPORTER: We interrupt this program to bring you news of a fatal air accident in the Cascade mountains. The helicopter was en route from Seattle airport and was rumored to be carrying a prisoner wanted on a federal warrant. The cause of the crash is under investigation. There is an unconfirmed report of gunfire at the scene of the crash but police say no survivors were found on the doomed aircraft. ,p> (Max on top of the Space Needle, reflecting.)
MAX: He always said he'd rather die than go back to manticore. Maybe I'm conning myself or maybe i just know who Zack is and what he's capable of but I can't help feeling that he survived somehow and that he's out there. So, here I am back in this broken city and as long as I'm here he will always know where to find me.

Kikavu ?

Au total, 76 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Hedaaa 
25.12.2020 vers 00h

MikeBallin 
23.05.2020 vers 22h

magrenat 
25.04.2019 vers 18h

wolfgirl88 
26.01.2019 vers 19h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...

Découvre l'HypnoCard Prodigal Son de la catégorie Evil dans notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Prodigal Son (Evil)

HypnoCup 2021: On vote!
Votez! | Teaser YouTube

Activité récente

Le Crash 2
Hier à 12:20

Jeu: Le Pendu 2
Avant-hier

Jeu: Répliques
10.01.2021

Guest Stars
10.01.2021

Crédits
07.01.2021

Sondage
03.01.2021

Calendriers
03.01.2021

Presse
03.01.2021

Actualités
Calendrier de Janvier

Calendrier de Janvier
Le calendrier du mois de Janvier est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Sondage

Sondage
Au dernier sondage: "Le nouveau sondage sur la pandémie : Covid19, confinement, émeutes, peur,...

Calendrier de Décembre

Calendrier de Décembre
Le calendrier du mois de Décembre est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Calendrier de Novembre

Calendrier de Novembre
Le calendrier du mois de Novembre est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Sondage

Sondage
Au dernier sondage: "Votre activité principale cet été ?"Vous avez été une majorité à voter pour:...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sanct08, Aujourd'hui à 12:53

RDV sur le quartier de Doctor Who :;

grims, Aujourd'hui à 17:23

Comme il y a de l'amour dans l'air en ce moment le quartier Outlander vous propose un concours wallpapers St Valentin !

grims, Aujourd'hui à 17:23

Venez vous inscrire !!!

bloom74, Aujourd'hui à 18:23

Pour celles et ceux qui n'aurai pas encore voter pour le thème Supernatural, je vous attends dans les préférences. D'avance merci.

choup37, Aujourd'hui à 19:12

Voté bloom, une préférence pour le premier

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site