VOTE | 171 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#104 : Les Mains Sales

Alina Herrero, la fille d’un ancien ami de Logan, demande à ce dernier de l’aide afin de retrouver son père Nathan Herrero disparut deux ans plus tôt. Parallèlement Max et Original Cindy viennent en aide à Sketchy qui a égaré l’argent d’un patron de casino pour qui il travaillait.

Popularité


4.7 - 10 votes

Titre VO
C.R.E.A.M

Titre VF
Les Mains Sales

Première diffusion
31.10.2000

Première diffusion en France
22.09.2001

Vidéos

extrait - max oc casino

extrait - max oc casino

  

extrait - logan rencontre herrero

extrait - logan rencontre herrero

  

Photos promo

Original Cindy (Valarie Rae Miller) admire le spectacle

Original Cindy (Valarie Rae Miller) admire le spectacle

Max (Jessica Alba) et Original Cindy face à une drôle de situation

Max (Jessica Alba) et Original Cindy face à une drôle de situation

Max et Original Cindy rafflent tout à la roulette

Max et Original Cindy rafflent tout à la roulette

Logan (Michael Weatherly) à la bibliothèque

Logan (Michael Weatherly) à la bibliothèque

Max et Original Cindy rafflent tout au poker

Max et Original Cindy rafflent tout au poker

Logan très sérieux à la bibliothèque

Logan très sérieux à la bibliothèque

Herrero (Tony Perez) retrouve Logan à la bibliothèque

Herrero (Tony Perez) retrouve Logan à la bibliothèque

Max et Original Cindy au secours de Sketchy

Max et Original Cindy au secours de Sketchy

Alina (Lisa Rodriguez) et une malette d'argent

Alina (Lisa Rodriguez) et une malette d'argent

Plus de détails

Réalisation: Chris Long
Scénario: David Zabel

Guest:
Gavin Buhr (Henry)
Christine Chatelain (Mère de la jeune Max)
Maria Fabiana Dominguez (Rebecca Cuthrell)
Carlene Furk (Fillette hyperactive)
Murray Lowry (Alcoolique)
Byron Mann (Matt Sung)
Mike Mitchell (Garde #1)
Tony Perez (Nathan Herrero)
Lisa Rodriguez (Alina)

 

> Captures

On peut voir une femme se faire enlever au début de l'épisode. En fait il s'agit de Logan qui a fait enlever cette femme. Elle est la fille d'un journaliste, mentor de Logan, son père à la jeune femme est censé être mort. La fille se retrouve alors devant une caméra et un écran sur lequel se trouve Logan en Veilleur. La conversation porte sur le journaliste « mort ». Néanmoins, la femme se trouve être plutôt bonne comédienne mais Logan ne le saura qu'à la fin de l'épisode.

Par la suite, Logan se trouve être devant ses ordinateurs. Max le retrouve là-bas et lui demande s'il n'a pas des informations pour lui après s'être moqué de lui. Il lui dit alors qu'elle a fait des missions bien périlleuse pour lui. Et qu'il serait temps qu'elle arrête. Lui répondant par la suite, qu'elle aime bien s'activer. Il lui dit qu'il aurait des infos sur sa mère. Et Logan l'interroge sur sa date de naissance. Max lui dit que se n'était pas au programme à Menticore. Elle apprend d'ailleurs que celle de Logan est le 11 Novembre. Il lui dit aussi qu'elle devrait trouver une date pour elle. Prenant le cadeau qu'il lui avait envoyé à travers toute la pièce. Elle trouve un pistolet dans la boîte. Refusant de le prendre, elle referme la boîte et la pose sur la table. Logan lui réfute que s'est un comble vu qu'elle est une arme conçut artificiellement. La X5 répond tout simplement que s'est un mode de vie. S'en allant pour aller travailler, on l'a retrouve plus loin dans la rue.

Retrouvant Sketchy, Herbal et un ami coureur, les deux derniers parlent du fait qu'ils n'ont plus d'argent. Et Sketchy leur donne de quoi vivre. Puis allant ouvrir son casier. Les deux heureux l'observent tout en se posant la question sur la provenance de cet argent. Herbal répond qu'il avait réussi à se faire une place au soleil.....

A côté de la rampe de vélo se trouve Original Cindy, Sketchy, Herbal, et une femme blonde. Comme à son habitude, Herbal a toujours le mot à dire lorsqu'Original Cindy l'informe que Sketchy fait le beau devant la blonde alors qu'elle l'aura avant lui. Elle observa alors la jeune femme avec un regard de braise. Puis arrive Max sur son vélo, voyant que Sketchy faisait le beau sur son vélo. Il fit une première figure où tout aller bien. Puis arrivant alors devant la blonde, elle lui lança un défit. Celui-ci acceptant, il commença la deuxième figure. La faisant, il se rétama à la fin, et on peut remarquer qu'il y a une pochette bleue qui s'en va. Tout le monde bien sure retourne travailler.

Pendant ce temps là, on peut voir Logan au commissariat de police. Il y retrouve alors son ami Matt Sung. La discutions se porte alors sur le dossier du journaliste « mort ». Apprenant que le dossier n'est pas disponible, et qu'avec l'arrivée du nouveau gouverneur et bien on ne pourra pas vraiment faire se que l'on souhaite. Logan rentre chez lui après avoir donné un cadeau à Matt Sung pour son fils. Et après l'avoir rassuré sur le fait que cela n'était pas un pot de vin.

On retrouve notre journaliste chez lui, Max arrive par la suite, et il lui demande d'aller chercher un dossier dans les archives du commissariat. La jeune femme y va, elle bouche les toilettes des hommes et bien sure se remet su stick à lèvre. Se préparant alors pour rentrer dans la pièce. Elle se cache le temps que le policier compose le code. Attendant que la voie sois libre, elle rentre dans la pièce. A ce moment là on peut voir le policier qui indique à ses collègues que les toilettes des hommes sont dans le couloir ! En effet, il commence à y avoir une patinoire. Puis se retrouvant alors dans le post de contrôle, il voie qu'il y a quelqu'un dans la pièce. Max en effet cherche toujours le dossier. Puis le trouvant le met sur elle. Alors qu'elle le prenait. Le policier la prend en joue tout en lui disant qu'il ne voulait pas tirer sur elle. Max lui répond que s'est lui qui tenait le flingue. Se sauvant de la pièce, elle part sur sa moto sous les tirs des policiers.

Se retrouvant alors chez Logan, elle lui amène le dossier. Et bien sure il la remercie de son aide. L'homme est content. La X5 s'en va alors aider Sketchy qui se cognait la tête contre les casiers au moment où Normal passe et qui lui dit qu'il y a d'autres murs pour se taper dessus. En fait ce matin, il a tout expliqué à Max et Original Cindy pour qu'elles l'aident dans sa pagaille. Elles acceptent, ainsi, les deux jeunes femmes se retrouvent alors au bar. Puis partant pour le casino.

Elles arrivent puis réussissent à rentrer dans le casino. Jouant alors à la roulette russe. Elles arrivent à récupéré 11 000 dollars alors qu'il en faut 15 000 ! Pas loin de la fin, elles se font approcher par un homme de la mafia russe. Puis on peut les voir se retrouvant alors à faire un poker. Une fois les explications faites et un peu d'argent de perdu, c'est au tour de Max de donner les cartes. Elle refuse de prendre ce jeu là tout en prétextant qu'il était gras et qu'un homme avait mangé trop de frites ! Elle demande à Orginal Cindy de lui donner un autre paquet de carte. Et alors que Max mélange les cartes, elle les prend en mémoire pour jouer comme il faut. Arrive la fin de la partie, elle fait une quinte flush juste sur le dernier plis. Ramassant alors les 15100 dollars de gagné. Les deux jeunes femmes partent puis retrouvant alors les hommes de la mafia dehors. Max donne une raclée modérée à un individu pendant qu'Original Cindy tente d'en mettre une à un autre. L'homme partant, les deux joueuses de cartes partaient donner l'argent à Sketchy. Puis Max lui donnant une leçon de morale lui disant qu'il avait utilisé son jocker. Et bien qu'il pouvait un peu se réjouir.

On retrouve alors le lendemain, Max passant chez Logan qui lui demande de mettre des micros dans l'appartement d'une femme qui se trouve être l'amante du journaliste « mort ». La X5 y va, elle trouve l'homme dans les bras de la jeune femme. Plus tard dans la journée, on voie Logan dans une librairie en compagnie d'un homme qui n'est autre que le journaliste recherché. Max va rapporter alors les informations à Logan. Puis elle lui dit qu'elle irait alors voir la fille du journaliste pour qu'elle puisse apprendre la bonne nouvelle. Elle y va puis explique alors à la fille. Une fois cela fait, on peut voir la fille qui va se rendre chez son père. Celui-ci prépare le dîné, on peut le voir du bas de l'immeuble. La fille sort du taxi puis, elle allume une cigarette, au moment où elle la prend en bouche. L'immeuble explose. La fille s'en va.

Alors que Logan se trouve être chez lui, il y a la nouvelle qui passe aux infos. Max lui dit qu'il s'est fait avoir. S'en allant, elle va travailler. Alors que Logan se muscle les bras Bling lui amène un paquet. Il s'agissait alors d'une vidéo que le journaliste mort pour la deuxième fois explique les faits qu'il avait trouvé sur le gouverneur qui risquait de se faire élire. A la fin de l'épisode, on peut voir Max qui se dirige vers un train, elle y retrouve la fille du journaliste. Lui disant que cela ne valait pas le coup de tuer pour de l'argent. Elle ouvre la mallette qui contenait l'argent tout en lui disant de faire le deuil de son argent. S'en allant, elle se retrouve alors dans la salle de Jam Pony face à la télévision, Logan lance son appel du Veilleur pour expliquer le problème de son ami ancien mentor de journaliste.

DANS LA RUE
Clochard: Hé poulette t'as du filard? J'avais une sœur jolie comme toi mais elle est morte pendant les émeutes quand y'avais plus de quoi becter à Tallahassee.
Alina: Ah! (se fait kidnapper)
Clochard: Hé! Oh! Au secours!

ENDROIT INCONNU
Le Veilleur: Vous êtes rassurée Alina?
Alina: Dans mon quartier, ça s'appelle un rencard.
Le Veilleur: Désolé de vous avoir imposé ça. Vous comprenez que je devais prendre certaines précautions.
Alina: Oui, j'ai envoyé un appel au secours à votre équipe, il est resté longtemps sans réponse et j'ai cru que vous refusiez de me voir alors merci.
Le Veilleur: Qu'est-ce que je peux faire pour vous?
Alina: Dans l'un de vos flash sur le net vous parlez de mon père, Nathan Herrero.
Le Veilleur: Nous avons travaillé ensemble pour Presse Libre du Pacifique.
Alina: Je voudrais savoir ce qui lui est arrivé et j'aimerais que vous m'aidiez.
Le Veilleur: J'ai cru comprendre que votre père a été porté disparu. Il a probablement été tué.
Alina: C'est ce qu'on suppose mais personne n'en a la certitude.
Le Veilleur: Cela fait plus de 2 ans, vous devriez peut-être essayer de l'oublier.
Alina: Non, désolé. Tant que je n'aurais pas une réponse, je m'abandonnerais pas, je veux les noms des coupables.
Le Veilleur: Alina, vous devez comprendre que je ne suis pas à proprement parlé un détective privé.
Alina: Mais vous êtes un homme de vérité, tout comme l'était mon père et je ne demande rien d'autre que la vérité. Vous allez m'aider? (Logan pose la vidéo et revient en arrière) Vous allez m'aider?

CHEZ LOGAN
Max: Tu te tortures encore les méninges sur la façon d'aider la fille de ce reporter idéaliste?
Logan: Elle m'a envoyé ça. J'ai tout épluché quand Nathan a disparu, chaque détail me revient. La terre entière voulait sa mort; les flics, les gangs, les leaders politiques. Il a donné à tous ceux qui avaient les mains sales une bonne raison de le tuer et ils l'ont tué.
Max: Cette histoire est tout à fait dans tes cordes, déprimante à souhait.

(Max regarde une photo et a un flashback de Manticore)
Instructeur: Que le chef du commando me donne immédiatement cet objet de contre bande et ramène ses troupes sur le champs de manœuvre.

Logan: Je comprends ce qu'elle ressent.
Max: Hein?
Logan: Je comprends ce qu'elle ressent, il y a un grand vide dans sa vie que rien ne comblera. Découvrir que son père s'est proprement fait exécuter par le gouvernement ou couler dans du béton par des gangsters ne le ramènera pas.
Max: Non, mais la question aura enfin trouvé une réponse. Sans être égocentrique, est-ce que tu as des nouvelles pour moi?
Logan: Concernant ta mère porteuse, j'ai cherché dans les fichiers de clinique une femme âgé d'environ 20 ans qui aurait été admise l'année de ta naissance dans une clinique psychiatrique, ton anniversaire c'est quand au fait?
Max: Je n'en sais rien.
Logan: Comment ça?
Max: Manticore n'avait pas ça en rayon. C'est quand le tiens?
Logan: En Novembre le 11.
Max: J'ai un cadeau en avance pour toi.
Logan: Un pamplemousse? Waouh, j'en n'avais pas vu depuis des siècles.
Max: Je l'ai trouvé sur le marché de Freemont, ah j'ai vu du poulet aussi.
Logan: La reprise économique s'annonce.
Max: Je dois décoller.
Logan: Max, tu interviendrais dans l'affaire Herrero pour moi?
Max: Comme on dit un clou chasse l'autre.
Logan: Choisis toi une date, d'anniversaire.
Max: Pourquoi faire?
Logan: La vie est courte dans ce monde cruel, on aurait tord de laisser passer une seule occasion de s'amuser.

JAM PONY
Herbal: Hé Druid, tu pourrais pas glisser à ton pote Herbal un billet de 100 jusqu'à vendredi? Allez, j'suis à bout de fric, comme qui dirais pendu.
Druid: Désolé mon frère mais je suis plus dans la dèche que toi.
Herbal: Ah, je ferais sans.
Sketchy: Le sauveur est là.
Herbal: Love.
Druid: C'est quoi sa magouille? Il est payé des clopinettes comme nous et il a toujours de la tune.
Herbal: Ben, Yahvé donne à chaque homme du bon temps pour se dorer au soleil.
Druid: Ouai mais pas à Seattle, c'est sûr.

DANS UNE RUELLE
(Sketchy récupère une enveloppe et le met dans son sac)

AU CRASH
Matt Sung: Tu as fais des progrès. ça va?
Logan: Oui, à notre dernière partie, j'ai du t'offrir trois bières.
Sung: Ah ah.
Logan: Du nouveau pour moi détective?
Sung: Que dalle. Nathan Herrero a démasqué une quantité de ripoux dans le temps. A sa disparition, on a fait une enquête mais sans véritable enthousiasme.
Logan: Je veux bien jeter un œil à son dossier.
Sung: Sous scellé. Pourquoi? Aucune idée.
Logan: Reste à savoir qui trouve son compte.
Sung: Si je fourre le nez dans le dossier Herrero, je me fais incendier avant même de l'avoir ouvert parce que pour couronner le tout, Allan Lans va bientôt passer préfet de police.
Logan: Là tu n'es pas tendre.
Sung: Fais toi à cette idée. Tout ce que je sais, c'est que le dossier de Nathan est sous scellé et sous bonne garde. Désolé de le décevoir.
Logan: Il sait que tu fais de ton mieux Matt.
Sung: Tu l'as déjà vu, Le Veilleur?
Logan: Je le soutiens, je travaille pour lui. J'ai un cadeau pour ton fils, elles se font rares de nos jours.
Sung: Hé, j'ai rien fais pour le mériter, je te donne rien en échange.
Logan: Ce n'est qu'un jouet.
Sung: Oui, je sais bien que mon fils serait ravi mais je dois refuser.
Logan: Un cadeau n'est pas un pot de vin, d'accord.
Sung: Bon, je crois que tout le monde en reçoit. En tout cas en vous aidant, je sais que je peux me regarder en face quand je me rase le matin. Merci.
Logan: Salut.

AU SKATEPARK
Original Cindy: Il y en a une a qui je dirais bien deux mots.
Herbal: Le très haut nous indique de ne pas dire d'obscénités.
OC: Alors là, c'est l'allu direct. Tu sais qu'Original Cindy préfère l'action à la tchatche.
Sketchy: Et maintenant, une figure classique du 20e siècle, le funcky chicken. Une roue avant, 180 et les doigts dans le nez je tiens la dernière figure cinq secondes. Une démonstration.
Max: C'est quoi le plan?
OC: Sketchy se fait mousser pour la godillante sauf que la grooveuse est à moi.
Max: Ah. Sketchy ne manque pas de style.
OC: Il assure.
Fille: Ok ma poule, tu nous fais un saut? Pied joint du même côté, bras croisés et une roue avant au final.
Sketchy: Gâteau.
Fille: C'est ça.
Herbal: Gamelle, pas de chance.
(Sketchy tombe ainsi que l'enveloppe qu'il avait mis dans son sac)
Sketchy: Coup d'essais juste pour le fun, je vous le ressers?
Max: Je dois tracer.

A UNE CABINE TELEPHONIQUE
Max: Logan, c'est Max je te rappelle. Ouais dans quel genre?

AU POSTE DE POLICE
Policier à l'extérieur: Allez, vous levez les bras.
(Max s'introduit au poste pour voler le dossier d'Herrero)
Garde: Hé capitaine.
Radio: Oui, qu'est-ce qu'il y a?
Garde: Ras-de-marais dans les toilettes, 4e étage chez les hommes. Cool, non? Pas un seul cigare flottant. Estimez vous heureux. (Une alarme sonne) Reste où tu es ma jolie!
Max: Et si je voulais aller de ce côté là?
Garde: M'obligez pas à tirer, ça serait moche.
Max: C'est vous qui tenez le flingue, non? Je suis sortie avec un blaireau dans votre genre, je devais lui obéir au doigt et à l'œil. Vous savez ce que je lui ai dis?
Garde: Ah.
Max: Moi, je fais ce qui me plait.
Policier à l'extérieur #1: Arrêtez cette moto tout de suite!
Policier #2: T'as eu le temps de voir sa tête?
Policier #1: Je suis sûr de rien mais on aurait dit une fille.

A JAM PONY
Herbal: Soit souple dans tes baskets.
Sketchy: Ne vient pas m'agresser avec tes écritures simples, tu captes?! C'est pas toujours rose coolos dans cette galaxie, ok? Là, je vais passer à la trappe.
Normal: Hé hé hé! Y'a pas assez de murs pour te casser le crâne? Bip bip bip bip!
Original Cindy: Pourquoi il nous faisait la mule pour une bande de gangsters russe? Il veut bien nous le dire?
Sketchy: J'suis un jeune capitaliste dans un monde en plein syndrome, j'ai saisi l'opportunité de faire du fric.
OC: Sauf que t'as la galette.
Sketchy: Arrivé à la boîte aux lettres, l'enveloppe avait fondue.
OC: Elle t'as peut-être lâché lorsque tu faisais le clip pour la groupie, ça t'apprendra.
Sketchy: Je passe dans le trou ce coup-ci.
OC: Combien tu dois leur rapporter?
Sketchy: Plus que ce que j'ai.
Herbal: Tu veux un conseil mon frère? Tu réécris la bible selon Sketchy.
Sketchy: Vas-y remets en une couche Herbal et tu conseilles quoi?
Herbal: Yahvé le sait.
Sketchy: Ouais, je vais aller le retrouver si je rapporte pas à Horus leur paquet. Peut-être que je devrais aller leur dire la vérité, tout simplement.
OC: Sans oublié de trisser juste après.
Sketchy: Non non non, ce sont pas des brutes, c'est vrai l'Odessa Social Club est un cercle de jeux privés qui est plutôt rentable, ils devraient pas être contre un arrangement équitable où personne n'est lésé.
Herbal: Oui mais Sketchy, il faudrait surtout pas oublier de trisser juste après.
OC: Ahah.
Sketchy: Vous bilez pas ok. Ca va le faire.
Herbal: Quand ils l'auront dézingué, qui héritera de son biclous?

CHEZ LOGAN
Logan: D'après le fichier, la police a enquêté sur la possibilité d'un contrat sur Herrero commandé par Beltran administration parce qu'il aurait mis au tapis l'un des lieutenants du maire.
Max: C'est tout bénef de s'attaquer à l'hôtel de ville.
Logan: Seulement 3 jours avant l'exécution du contrat, l'appartement d'Herrero est fouillé et il est porté disparu.
Max: Un autre ennemi les auraient devancés?
Logan: Ca en a l'air. Travail de professionnel, ils sont entrés en douceur au matin, la femme de ménage a trouvé le désordre et a appelé la police.
Max: Où était sa fille?
Logan: Alina avait coupée les ponts avec lui en ce temps là. Elle fumait le bang, avait un ami plus âgé, la crise d'adolescence dans toute sa splendeur. Nathan n'approuvait pas alors elle a fait une fugue.
Max: Mm... Et elle veut son papa chérie aujourd'hui.
Logan: C'est comme ça on dirait.

(Logan met la vidéo d'interrogation de la femme de ménage)
Policier: Déclinez votre identité, s'il vous plait.
Femme: Rebecca Cuthrell.
Policier: Le matin en question, vous êtes arrivée sur les lieux à quel heure?
Rebecca: 9h comme d'habitude.
Policier: Décrivez ce que vous avez trouvé.
Rebecca: Monsieur Herrero n'était pas là, tout était en désordre comme après une bagarre.

Logan: C'était sa femme de chambre.
Max: Celle qui a signalé sa disparition.
Logan: Elle a disparu aussi 2 semaines après l'incident.
Max: Effrayée probablement.
Logan: Ou alors complice. Je te remercie d'avoir récupéré ça.
Max: ça m'a enchantée.
Logan: Tu as accepté pour moi beaucoup de missions un peu trop dangereuses à mon goût, non?
Max: Oui et?
Logan: J'ai un joli cadeau pour toi?
Max: Qu'est-ce que c'est?
Logan: Ouvre le.
Max: Sans vouloir te vexer, je ne joue pas avec le feu.
Logan: Tu serais bien la seule à te balader en ville la nuit sans être armé d'un flingue.
Max: Oui et j'entends bien le rester.
Logan: Un soldat conçu de A à Z in vitro pour tuer qui rechigne à porter une arme.
Max: C'est une règle de vie.
Logan: Je la respecte. Si tu changes d'avis...
Max: Aucune chance. Avoue que c'est quand même très surprenant de voir un humaniste idéaliste aussi libéral que toi encourager la corruption d'une hors la loi.
Logan: On choisit entre botter quelques derrières ou avoir chaud au sien.
Max: Botter quelques derrières? Ben alors là, je m'inscris tout de suite.

DANS UNE RUELLE
Homme: Ils attendent toujours l'argent. Pourquoi?
Sketchy: J'aimerais vous expliquer la situation. Attend Rafe, j'comprends que tu sois fâché!
Rafe: Je ne me fâche pas à cause de mes ulcères, lui se fâche pour deux.
Sketchy: Ok, non attend écoute au moins ce que j'ai à dire Rafe, ok. Bon tu dis que l'enveloppe en question contenait 15000 dollars, c'est ça? Je vais te croire sur parole parce que j'ai pas compté. Bon alors voilà, j'te fais deux courses par semaine, 20 dollars la course ce qui fait 2080 dollars à l'année, 15000 divisé par... Alors pour faire le compte, j'travaillerais pour toi gratos pendant 375 semaines, c'est à dire pendant 7 ans et deux ou trois mois, approximativement. Vous avez une proposition différente en tête?

(Max et OC arrivent dans la ruelle et voient Sketchy suspendu nu)
OC: C'est l'idée que je me fais de l'homme parfait.
Sketchy: Mais grouillez vous quoi! J'ai que 36h devant moi pour trouver l'argent ou je pars en fumée comme mes fringues. Pitié, descendez moi.
Max: Ben moi je dois me sauver, tu peux t'en charger?
OC: T'inquiète, j'assure. Quoi qu'il arrive tes mains restent où elles sont, Original Cindy vient de déjeuner.

CHEZ LOGAN
Logan: J'ai fait des recherches sur la femme de ménage, elle n'a pas d'emploi depuis la mort d'Herrero mais il y a 8 mois elle a acheté un appart à Alexander. Alors d'où vient tout cet argent?
Max: Alexander est loin d'être Park Avenue.
Logan: D'accord, mais c'est quand même un appartement.
Max: Donc Rebecca Cuthrell aide les méchants à tuer Herrero, attend que les événements se tassent et sort son argent sale pour s'offrir un nid douillet.
Logan: C'est ce que j'imagine. Malheureusement, on a rien contre elle et ça sera dur de prouver sa complicité mais en connaissant ses fréquentations on pourra peut-être décrocher la timbale et Alina connaitra enfin le dernier chapitre de la vie de son père. Je voulais savoir, est-ce que je pourrais abuser de ta gentillesse pour aller poser ça?
Max: Micros au lithium parabolique haute fréquente à déclenchement vocal à amplification élevée avec filtre anti parasite puissance de 400 méga watt? J'étais très douée en télécommunication quand j'étais enfant.
Logan: C'est 450 en réalité.
Max: Ah oui? Je reconnais mon erreur.

CHEZ REBECCA
(Max place les micros et voit Rebecca en compagnie d'Herrero)

DANS UNE BIBLIOTHEQUE
Herrero: Cette librairie était un havre de paix pour les écrivains, les artistes, ceux d'entre nous qui se donnaient la peine de réfléchir sur la nature de l'homme et sur son devenir. Aujourd'hui, on se croirait dans un camp de prisonniers.
Logan: Oui, Nathan pour l'instant.
Herrero: Bonjour mon ami. J'avoue avoir été surpris d'entendre ta voix au téléphone, j'étais un peu inquiet aussi, je me suis donné tant de mal pour disparaître mais après avoir longtemps hésité, me voilà.
Logan: J'apprécie que tu aies accepté.
Herrero: Pourquoi veux-tu me voir?
Logan: Alina.
Herrero: Je jouais souvent aux échecs à cette table avec Hunter Dillon, les flics des escadrons de la mort l'ont exécuté parce qu'il s'était élevé contre la Beltran administration.
Logan: Et tu ne voulais pas qu'on te réserve le même sort alors tu as organisé ton propre enlèvement et tu t'es caché.
Herrero: Comme toi. Toi tu continues à mener tes enquêtes dans la clandestinité et moi j'ai arrêté.
Logan: Je ne comprends pas que tu te sois retiré.
Herrero: J'ai rencontré l'amour, je me suis rendu compte que je voulais la tranquillité, vivre quoi.
Logan: Tu as baissé les bras.
Herrero: Ils essaient de me tuer Logan, si quelqu'un sait ce que c'est, c'est toi. Regarde toi. Tu as de la chance d'être encore en vie.
Logan: Si on parlait d'Alina.
Herrero: Je n'ai pas été un très bon père, c'est ma faute. Je lui ai laissé le peu d'argent que j'avais. Je n'aurai pas cru lui manquer autant.
Logan: Que veux-tu que je lui dise?
Herrero: Ce serait plus facile pour tout le monde je crois de me laisser pour mort mais j'aimerais la revoir si elle n'est pas contre.

CHEZ LOGAN
Max: La mauvaise nouvelle c'est quoi? Qu'on ne l'ait pas tué? Après la bataille, le repos du guerrier moi je comprends.
Logan: Tu ne le vois pas comme quelqu'un qui recule devant ses responsabilités?
Max: Est-ce que tu t'es regardé? Alina retrouve son père et ça ne te fait ni chaud ni froid.
Logan: Désolé, c'est faux.
Max: Evite de ramener tout à toi Logan. C'est leur vie, tu ne sais pas ce que c'est que d'être seul au monde, moi je sais.
Logan: Chacun voit midi à sa porte comme on dit.
Max: Tu sais les hommes sont parfois contents de revoir leur priorité quand ils trouvent une fille pour les y inciter. En fait, certains d'entre eux n'attendent que ça. Enfin, à ce qu'on dit. C'est moi qui lui annoncerait que son père est vivant, c'est ce que j'ai de mieux à faire pour que ça ait l'air d'une bonne nouvelle. A bientôt.

CHEZ ALINA
Alina: Waouh, c'est drôle quand je pense que j'avais enfin réussi à me convaincre du pire. Toutes ces années, il était près de moi et je n'en savais rien. C'est une espèce de miracle.
Max: Vous êtes contente?
Alina: Mes sentiments sont partagés, bien sûr, je suis très heureuse qu'il soit vivant malgré tout j'ai du mal à concevoir qu'il m'est abandonnée comme ça.
Max: Alina, ce n'est pas utile de chercher à savoir qui a laissé l'autre et pourquoi ou qui a eu raison et qui a eu tord, c'est sans intérêt. La vie vous offre une seconde chance, c'est ça l'essentiel.
Alina: Est-ce qu'à ma place vous voudriez le voir?
Max: Sans hésiter.

AU CRASH
Sketchy: Mais où est Max?
Original Cindy: Elle ne va pas tarder.
Sketchy: C'est du délire, il est presque 7h et j'ai jusqu'à 10h ce qui fait 3h et quelques minutes.
OC: C'est qu'il est calé en math le singe.
Sketchy: Ma vie est en train de se fissurer Cindy.
OC: C'est une fille de parole Sketchy. Qu'est-ce que je disais? Par ici joli cœur. Un tour d'horizon. Mmm.
Max: C'est quoi ce cocktail?
OC: Un pomme délice. Ces bouffons vont nous donner leur cash on est trop hot.
Sketchy: Bon allez, assez parlé.
Max: Bon on y va, on y va. T'as la maille Sketchy?
Sketchy: 100 dollars, emprunté en douce à Nathalie. C'est tout ce que j'ai.
Max: Tu sais où nous retrouver?
Sketchy: Oui.
Max: C'est parti.
OC: Hé hé hé hé!
Sketchy: 2h 56 minutes.

A L'ODESSA SOCIAL CLUB
Original Cindy: Bonsoir chérie, on vient de finir la soirée.
Max: On est danseuse au Cherry Bomb.
OC: On a cartonné.
Max: Et un gars nous a dit qu'on pourrait beaucoup s'amuser dans votre club ce soir.
OC: En buvant quelques verres.
Max: Et en gagnant un peu d'argent au jeu où la boule tourne à toute vitesse, comment-ça s'appelle déjà?
Rafe: Est-ce que vous jouez souvent?
OC: L'autre jour celle-là à parier de lancer sa chaussure le plus loin et c'est fait 50 billets.
Rafe: Amusez-vous bien les filles.
OC: Alors comment on apprivoise cette bête?
Max: C'est assez facile, la roue accomplie 3,2 révolution à la seconde.
OC: D'où tu sors ça?
Max: Je le sais, c'est tout. Et la boule roule à une vitesse de 4,4 mètres seconde, le reste c'est de la physique. Mise sur le 11.
OC: T'es sûre?
Max: Fait le dépêche toi.
OC: Sur le 11.
Croupier: 9 rouge.
Max: Je sais où elle doit s'arrêter à moins qu'elle rebondisse. Le 13 noir.
OC: Le 13 noir comme moi. Hihi.
Homme de main: Ouais, vas-y.
OC: on a déjà trois plaques.
Max: Encore douze en une heure ou Sketchy se fera mettre la tête en 3D.
Rafe: Vous vous débrouillez à merveille, vous en êtes où?
OC: A la moitié du balcon.
Max: Mais cette roulette, c'est d'un ennui.
OC: On voudrait un peu d'action.
Rafe: Ca vous direz un petit poker?
Max: C'est le jeu où on doit se déshabiller à chaque fois qu'on perd un tour?
Rafe: Ah, ici on mise de l'argent. Il y a une table au fond de la boîte.
OC: Tu veux essayer?
Max: Hum...
Rafe: Vous verrez ça vaut le coup, on joue gros, vous allez vous faire de la tune en un rien de temps avec ça.
Max: Qui ne tente rien n'a rien.
Rafe: On change de donneur en cours de partie comme ça c'est plus honnête. Alors, on distribue cinq cartes.
OC: Je sens que j'aime déjà ce jeu.
Max: Tu devrais jeter un de tes 10 t'en a trop ma chérie. Oh désolé, est-ce que vous êtes d'accord si on se donne des conseils? Les règles du jeu ne me reviennent que maintenant, c'est assez compliqué quand même, ça m'embrouille toutes ces cartes, oui c'est probablement pour ça que je finis la partie toujours toute nue.
OC: Hihihi.
Rafe: Aucun problème. A vous de donner.
Max: Je crois que l'un de vous a mangé des tonnes de frites, ce jeu est gras on dirait que je caresse mon ex mais je vous épargnerais les détails. Original Cindy tu me passes un jeu neuf chouchou. Vous êtes cool. ça vous direz de ne plus limiter la mise et de parier comme des grands. Tu te couches?
OC: Non. Réflexion faite, j'abandonne.
Max: Il y a beaucoup d'argent.
Rafe: ça fait pas loin de...
Max 14234 dollars.
OC: Plus la montre du tubard et la médaille de Saint Antoine d'Henri. T'es dingue?
Max: Confiance. Désolé, j'ai plus du tout de cash mais j'offre une partie de jambes en l'air.
Rafe: Et ça vaut combien ce genre de service?
Max: Disons au Cherry Bomb pour nous avoir toutes les deux toute la nuit, 1000 dollars, on ne vit qu'une fois, non?
OC: Et encore.
Rafe: D'accord, je demande à voir. Je n'aime pas faire pleurer les filles mais...
Max: Plus de cœurs que dans une banque d'organes mon grand.
OC: Génial, génial.
Max: On a bien rigolé et puis on ne s'est pas retrouvé toute nue.
Rafe: Non, ne vous sauvez pas comme ça.
Max: On habite chez nos parents.
OC: Ils s'inquiètent.
Rafe: C'est assez cruel les filles de quitter la table sans nous donner une autre chance.
OC: Vous tenez vraiment à vous prendre un râteau et à vous taper la fiche avec toute une bande de losers au balcon.
Rafe: Tu sais quoi, j'aimerais savoir qui t'as appris à jouer?
Max: J'avais un précepteur.

DANS LA RUELLE
Original Cindy: Se défausser de deux dames pour sortir une quinte flush, c'est certainement plus que de l'intuition chérie.
Max: J'ai la chance de mon côté.
Rafe: Rendez nous le blé les filles.
OC: Ah alors c'est ici que vous avez choisi de vous prendre une raclée. Personne ne touche au gâteau.
Max: Allez, montre moi un peu ce que tu sais faire le hamster. Oh ben t'es venu avec ton clone.
OC: Viens pas me chatouiller ou je te casse. C'est ça casse toi pourri avant qu'Original Cindy ne te mette la tête en 3D.
Max: T'assures ma grande, un vrai mec.
OC: T'as de la ressource toi aussi beauté.
Max: On se casse.
Sketchy: Oh, vos parents était au moins terroristes les filles, vous êtes des bombes.
Max: Quand t'aura besoin qu'une amie te sorte du trou, souvient toi d'une chose, t'as joué ton dernier joker. On rentre.

DEVANT L'APPARTEMENT D'HERRERO
(Alina regarde l'appartement exploser)

CHEZ LOGAN
Journaliste TV: Une forte explosion réduit en cendres un appartement d'un immeuble cossu d'Alexander Drive la nuit dernière faisant deux victimes. Les pompiers ont sorti des décombres le corps d'une femme de 32 ans Rebecca Cuthrell et celui d'un homme qui n'a pas encore été identifié. L'origine de la déflagration n'a pas été établie mais nos informateurs écartent déjà la thèse d'une explosion accidentelle.
Max: Qui tu préfères comme coupable? Un gang, les flics, des caïds de Beltran,...
Logan: Moi. C'est ma faute s'il s'est fait tuer. On met Alina en contact avec son père, 1h plus tard l'appartement est en feu, ça n'a rien d'un accident.
Max: Pourtant, elle était si... Je dirais émue, oui c'est ça je crois. Si tu avais vu son visage quand je lui ai dis que son père était en vie.
Logan: On lui a offert de l'argent, probablement Allan Lans.
Max: Ouais, elle nous a possédés.
Logan: Et on ne peut pas prouver quoi que ce soit.
Max: Herrero était persuadé qu'on le descendrait et c'est arrivé.
Logan: Même s'il croyait ne plus être une cible.
Max: Voilà, tu l'as ton martyr.
Logan: Ce n'est pas ce que je voulais.

CHEZ ALINA
(Max cherche l'appartement)

A LA GARE
Max: Waouh, drôle de coïncidence, vous allez à Portland vous aussi?
Alina: Mon petit ami habite là-bas.
Max: Ah, vous avez envie de changer d'air. ça doit être plutôt traumatisant de perdre son père une seconde fois. Toutes mes condoléances. J'ai pensé que vous aimeriez avoir ça pour allumer un feu de joie par exemple. Vous êtes douée c'est vrai, vous m'avez roulée dans la farine.
Alina: Franchement, je ne vois pas du tout de quoi vous parlez.
Max: Dites moi pourquoi Alina.
Alina: Laissez moi tranquille.
Max: Combien Allan Lans vous a donné pour trahir votre père? Hé!
Alina: Vous n'avez pas la moindre preuve.
Max: Vous le haïssiez à ce point ou c'était juste l'appât du gain?
Alina: C'était pour les deux, ça vous va? C'était pour les deux. Lâchez ça!
Max: Faites le deuil de votre fric.
Alina: Non, pas mon argent.
Max: Il doit y avoir assez pour couvrir le prix du billet pour Portland et vous avez toujours votre haine.

CHEZ LOGAN
Bling: Ce pli vient d'arriver, tenez.
Logan: Merci Bling.
Bling: Mais de rien.
Voix d'Herrero: tout ce qu'il faut pour que le mal triomphe...
Logan: C'est que les gens honnêtes ne fassent rien.
Vidéo d'Herrero: Merci mon ami, j'ai parlé à ma fille cet après-midi, elle a accepté de venir diner à la maison ce soir. Aujourd'hui, j'ai la chance de repartir à zéro avec elle, voilà. Je te dois beaucoup. Aussi, je te confie cette enregistrement, il y a là une quantité d'informations qui prouve que Lans était impliqué dans l'assassinat du procureur de Seattle. Il ya longtemps que j'aurais du divulguer ces informations mais j'avais peur pour la vie d'Alina. Je vais lui demander de partir, vivre ailleurs avec moi. Je tiens à ce qu'elle soit hors de danger. Fait attention à toi mi grand amigo.

A JAM PONY
Sketchy: Max, je vois une grande échelle qui conduit hors de ce trou appelé Jam Pony.
Max: Il n'est pas question que je dévalise les casinos avec toi Sketchy.
Sketchy: Y'a pas de lézard Max, là ce serait pas du vol. C'est simplement optimiser le don que Dieu t'as donné, c'est ça l'idée, alors optimisons!
Max: Optimise tes neurones! Oh, j'y crois pas quelle tâche, on zappe les requins qui allaient le dessouder et il voudrait qu'on le sponsorise.
Original Cindy: La crème, cream en anglais. Le crash règne en maître autour de moi, cream, ce monde là est le nôtre.
TV: Il va loin et il a l'étoffe d'un chef, voter pour votre nouveau préfet de police Allan Lans...
Le Veilleur: N'essayez pas de régler votre téléviseur, voici votre cyberflash souffle de la liberté. Le piratage du câble va durer 60 secondes exactement, on ne peut le localiser, on ne peut l'interrompre, c'est la seule voix libre qu'il reste dans cette ville. Nathan Herrero est mort hier, c'était un grand homme et il m'a confié des documents prouvant de façon irréfutable qu'Allan Lans n'est autre qu'un meurtrier sanguinaire. Ce que vous allez voir et proche de l'insoutenable mais quand vous l'aurez vu, vous ne pourrez plus laisser Allan Lans remporter cette élection, il sera traqué et il payera pour ses crimes. Ainsi la mort de Nathan Herrero aura servi une juste cause, il était mon ami, il était un héros pour beaucoup, je vous livre son testament.

SPACE NEEDLE
Max (voix off): Finalement, Logan s'est décidé à faire de son mentor un saint, encore que cette reconnaissance soit posthume. Drôle de zèbre ce Logan, bourré de principes, peut-être qu'il a raison sur un point, je devrais me choisir une date d'anniversaire pour avoir quelque chose à fêter, la vie est si courte et si cruelle. Pourquoi pas le 1er Avril? Finalement non, ma vie est une sombre farce inutile d'en rajouter. Née hier, oui, je m'inscris en plus j'aurais toute une année pour ne pas y penser.

(A woman steps off a bus and approaches her apartment building. A drunken homeless man speaks to her.)
MAN: Hey, doll! Got milk? I had a sister looked just like you. Died in the Tallahassee food riots.
(Suddenly some men grab the woman and put a bag over her head. She shrieks.)
MAN: Hey! Hey! Let go of her!
(The men haul her into a van and drive away. When they arrive at their destination, they remove the bag and leave her alone in a room. She sits down in front of a video camera and a computer monitor. Eyes Only appears on the monitor.)
EYES ONLY: Are you all right, Alina?
ALINA HERRERO: In my neighborhood, this is a date.
EYES ONLY: I’m sorry it has to be this way. I hope you understand the need to take precautions.
ALINA HERRERO: You know, after I reached out to your people and--and didn’t hear back, I wasn’t sure you’d see me. Thank you.
EYES ONLY: How can I help you?
ALINA HERRERO: In one of your cable hacks, you mentioned my father, Nathan Herrero.
EYES ONLY: We were colleagues, back in the days of the Pacific Free Press.
ALINA HERRERO: I want you to help me find out what happened to him.
EYES ONLY: My understanding is that your father was...disappeared. In all probability, murder.
ALINA HERRERO: That’s the assumption, but nobody knows for sure.
EYES ONLY: It’s been over two years. Maybe it’s time for you to let him go.
ALINA HERRERO: I can’t. Not until I find out what happened to him and who’s responsible.
EYES ONLY: You should understand, Alina, I am not in the investigation business.
(Our view of Alina changes; now we see her on a television screen. Logan is watching her on tape the next day in his apartment.)
ALINA HERRERO: But you are in the truth business and so was my father. And all I’m asking for is the truth. Will you help me?
(Max enters behind Logan as he rewinds the tape.)
ALINA HERRERO: Will you help me?
MAX: Still churning over how to handle the daughter of that famous crusading disappeared journalist guy?
(Logan stops the tape, turns around, and hands Max some photos.)
LOGAN: She sent me these. I looked into it back when he first disappeared. It’s all coming back to me. Everybody wanted Herrero dead--cops, mob, political bosses. Basically, he gave anyone who was dirty a reason to kill him...and they did.
MAX: Sounds like a story right up your alley. It’s so depressing.
(Max looks through the photos; they are all pictures of Nathan and Alina Herrero when she was younger. One was taken at a birthday party; in it, Alina is holding a red balloon. Max stops on this photo and flashes back to Manticore. In the flashback, she and some other X5’s are on a training mission in the woods. They spot a red balloon caught high in a tree. Zack retrieves the balloon, which says “Happy birthday” on it, and they all touch it. A man in uniform interrupts them.)
MAN (in flashback): Section leader! You will give me that contraband and return back to the training area--
(Zack kicks the man to the ground. Max, who is now the one holding the balloon, looks over and sees Lydecker watching them. She releases the balloon and watches it float away. Logan’s voice returns Max to the present.)
LOGAN: I feel for this girl.
MAX: Huh?
LOGAN: I really feel for this girl. There’s a big hole in her life and nothing’s ever gonna fill it. Finding out whether her father was murdered execution-style by the government or buried in cement by gangsters isn’t gonna bring him back.
MAX: No...but at least it’ll get rid of the question marks. Not to be a pest, but anything on my stuff?
LOGAN: About your birth mother...I’ve been searching medical records of females approximately twenty years old admitted to psychiatric facilities around the time you were born. When is your birthday, by the way?
MAX: I have no clue.
LOGAN: What do you mean?
MAX: Manticore wasn’t big on that kind of thing. What’s yours?
LOGAN: November eleventh.
MAX (smiling): I got you an early present.
(She hands Logan a paper bag, which he opens.)
LOGAN (smiling): A grapefruit! Wow. Haven’t seen one of these in a while.
MAX: Got ‘em over at the market on Fremont. They had chickens, too.
LOGAN: We must be in a recovery.
MAX: I gotta jet.
LOGAN: Max--if I need you to look into the Herrero thing for me...
MAX: One hand washes the other.
LOGAN: You should pick one. A birthday.
MAX: What for?
LOGAN: In this short, brutal life, you gotta seize every opportunity you can to celebrate.
(At Jam Pony)
HERBAL: Hey, Dru, may it be in your heart to slip Herbal a Benjamin ‘til Friday? Come on, I am broke like a potato chip.
DRUID: Sorry, bro, I am tapped out myself.
HERBAL: All right, man.
SKETCHY: I got your back. (Hands Herbal some cash.)
HERBAL: Love. (They bump fists and Sketchy walks away.)
DRUID: Hey, what up with that? He gets paid dirt, same as us. He’s always totin’ the note.
HERBAL: Well, Jah give every man him time to be flush in the sun.
DRUID: Not in Seattle, dude.
(Sketchy rides his bike down an alley and pulls up to a door. He glances around and then knocks on the door, in code. A window in the door with “O.S.C.” painted on it slides open to reveal a man’s face. Sketchy nods at him and the man passes an envelope through the window. Sketchy puts the envelope in his bag and rides away.)
(At a bar, Logan throws a dart and hits the bullseye. There is another dart already in the bullseye and one dart in the triple-score ring.)
VOICE BEHIND LOGAN: You’ve been practicing.
(Logan turns around to see Matt Sung, and they shake hands.)
LOGAN: Well, the last time we played it cost me three beers.
(Logan hands Matt two bottles of beer and they sit at a table.)
LOGAN: What have you got for me, Detective?
MATT: Squat. Nathan Herrero exposed a lot of wrong cops in his day. His disappearance was investigated, but not with much enthusiasm.
LOGAN: Any way I can take a look at the case file?
MATT: It’s sealed. (Logan looks surprised.) How come? I don’t know.
LOGAN: So whose pockets need lining?
MATT: I start sniffing after Nathan Herrero, I buy myself a brown thunderstorm, especially with Allan Lans about to become police commissioner.
LOGAN: Mmm. That’s a grim thought.
MATT: Well, get used to the idea. All I can tell you is the case files are locked up in Muni. Sorry I let your guy down.
LOGAN: He knows you do what you can, Matt.
MATT: You ever met him? Eyes Only?
LOGAN (shaking his head): Just a fan, doing my part. (He reaches into his bag and pulls out a Game Boy.) I got this for your kid. Hard to find nowadays.
MATT: Hey, you don’t need to do this, man. I--I’m giving you nothing here.
LOGAN: It’s not for you.
MATT: Look, I’m--I’m sure my boy would love it, but I--I--I can’t...
LOGAN: It doesn’t make you a guy on the take.
(Matt takes the Game Boy.)
MATT: Boy, I guess everybody is. At least helping you folks I can, uh, look myself in the eye when I wake up in the morning. Hey, thanks. (Leaves.)
(At a skate park, someone spray-paints graffiti over an “Elect Allan Lans” poster. The gang from Jam Pony watches as a guy does tricks on the bike ramps. Original Cindy spots a girl in the crowd.)
ORIGINAL CINDY: Now there’s a heifer I could get explicit with.
HERBAL: The Most High tell us not to speak of wicked things.
ORIGINAL CINDY: Then it’s all good, ‘cause Original Cindy’s about deeds, not words.
SKETCHY (about to perform and smiling at the girl Original Cindy is watching): Well, here’s a twentieth-century classic--the Slinky Chick. A front-wheel 180 into a nose manual...hold the last pose for five seconds. I shall demonstrate.
(Max rides in and stands next to Original Cindy and Herbal.)
MAX: What’s up?
ORIGINAL CINDY: Sketchy’s showing off for the lickety-chick, only she belongs to me.
(Sketchy does the trick and winks at the girl.)
MAX: Sketchy’s got some mad skills.
ORIGINAL CINDY: He aiight.
GIRL (to Sketchy): Okay, pony boy, how ‘bout a jump? No-foot can-can, cross up to a nose manual.
SKETCHY: Cake.
(Sketchy attempts the trick but falls. The envelope falls from his pocket during the landing. No one notices.)
SKETCHY: Uh, that was practice. Real thing now.
(Max’s pager beeps.)
MAX: Oh. Gotta blaze.
(At a pay phone)
MAX: Logan. Me hitting you back. (Listens.) What kind of help?
(Max sneaks into the Municipal Building and enters the men’s room. She plugs the sink and lets the water run. She applies cherry lip balm and leaves when the sink begins to overflow. She approaches a door with a keypad next to it and tries the knob, but hears a guard coming. The guard passes by, opening doors and checking rooms with a flashlight. He enters a code on the keypad, opens the door, and checks inside. He moves on, unaware that Max is watching him from the ceiling of the hallway, holding herself up between two beams. The guard sees the water flowing from the men’s room.)
GUARD (into radio): Hey, Cap, are you there?
VOICE ON RADIO: Yeah, what do you got?
GUARD: Yeah, I got a moisture situation. Fourth floor, men’s room.
(As the guard goes to investigate the overflow, Max enters the code on the keypad and ducks in the door. A short while later, the guard talks to a janitor, who is mopping the men’s room.)
GUARD: Well, no floating pieces of corn, which is good news.
(He notices a console in the guard’s station beeping for room 412, draws a gun, and goes to investigate. Max opens a file box and sees Herrero’s name on one of the CD cases inside. She removes the CD, tucks it into her vest, and puts the case back in the file box. The guard enters, gun pointed at Max.)
GUARD: Hold it right there.
MAX: What if I want to hold it over here? (Jumps on top of a file cabinet.)
GUARD: Don’t make this any worse than it’s gotta be.
MAX: You’re the one holding the gun.
(She jumps out of his sight. He looks for her and she peeks out from behind a column.)
MAX: I dated a guy like you once. (Ducks out of sight again.) Everything had to be his way. Know what I told him? (Lands on the guard’s shoulders and kicks him to the ground.) “I want to see other people.”
(She goes to leave but hears someone punching in the code on the keypad outside. Max pushes over some shelves, just as guards open the door, and she jumps through the window. Some guards turn to look at her as she lands outside. Moments later she gets on her motorcycle.)
GUARDS: Get off the bike!
(They shoot at her but she drives straight at them, forcing them to jump out of the way, and she rides off.)
GUARD: What the hell was that?
OTHER GUARD: I’m not sure. It looked like a girl.
(At Jam Pony, Sketchy is banging his head on his locker.)
HERBAL: Easy.
SKETCHY: Don’t give me any of your “irie” crap! Everything is not all “cook and curry,” okay? My hours are numbered. (Continues banging head on locker)
NORMAL: Hey, hey! Company equipment! Be careful! Bip bip bip!
ORIGINAL CINDY: Why were you working as a mule for a bunch of Russian gangsters, if may I ask?
SKETCHY: I am a young capitalist in a failing economy. I saw opportunity and went for it.
(They sit down at the break table.)
ORIGINAL CINDY: Only you lost the cheese.
SKETCHY: I got to the drop and the envelope was gone.
ORIGINAL CINDY: Probably lost it drumming for my lickety-boo. Serves you right.
SKETCHY: I’m roadkill here, guys.
ORIGINAL CINDY: How much are we talking about?
SKETCHY: More than I got.
HERBAL: Listen to me, my brother. This just the book fulfilling itself.
SKETCHY: Thank you for your kind words, Herbal, but what do I do?
HERBAL: Jah know.
SKETCHY: Jah come if I don’t give these guys cash money! Maybe I should just go talk to these guys...explain what happened.
ORIGINAL CINDY: Followed by some very fast running.
SKETCHY: No, no, these are businessmen. I mean, the Odessa Social Club...It’s a fairly sizable gambling operation. These guys should be open to an equitable arrangement to make things right.
HERBAL: But, Sketch, don’t forget the part about the very fast running.
SKETCHY: No, this is gonna be okay. I’m confident. (Leaves.)
HERBAL (to Original Cindy): When him ass dead, we’ll gets to keep his bike.
(At Logan’s computer the next day)
LOGAN: According to this, the police were investigating a possible contract hit on Herrero, paid for by the Beltran administration as payback for taking down one of the Mayor’s lieutenants.
MAX: What happens when you fight city hall.
LOGAN: Only Herrero was grabbed three days before the whack was supposed to go down and never heard from again.
MAX: Think another player got to him first?
LOGAN: Looks like it. Clean grab, no forced entry. Housekeeper showed up the next morning, saw signs of a struggle, reported him missing.
MAX: Where was the daughter?
LOGAN: She and the old man were estranged at the time. She was hitting the bong, had an older boyfriend, usual teenage thing. Nathan didn’t approve, so she ran away.
MAX: Now all she wants is her daddy.
LOGAN: How it goes, I guess.
(He hits a button on a remote and starts a tape of a woman being questioned.)
MAN’S VOICE: State your name for the record, please.
WOMAN: Rebecca Cuthrell.
MAN’S VOICE: And on the morning in question, you arrived for work at...?
REBECCA: Nine A.M. Same as always.
MAN’S VOICE: What did you find?
REBECCA: Mr. Herrero wasn’t there. It looked like there had been some sort of fight.
(Logan stops the tape.)
LOGAN: Herrero’s housekeeper.
MAX: The one who reported him missing.
LOGAN: Disappeared herself two weeks after the murder.
MAX: Scared, probably.
LOGAN: Or involved. (Removes the CD from his computer.) Thanks for getting a hold of this, by the way.
MAX: No big dealio.
LOGAN: I do seem to be putting you in harm’s way quite a bit lately.
MAX: Yeah, and?
LOGAN: So I got you a little something. (Gestures at a wooden box.)
MAX: What’s this?
LOGAN: A present.
(Max opens the box to find a gun. She closes the box and hands it to him.)
MAX: Not to sound ungrateful, but I don’t do guns.
LOGAN: That would make you the only person walking around this city not packing.
MAX: And that’s how it’s gonna stay.
LOGAN: A genetically-engineered killing machine...squeamish about guns.
(Max remembers Eva being shot by Lydecker.)
MAX: Just a rule.
LOGAN: Okay. If you change your mind...
MAX: I won’t. Gotta say I’m a little surprised. A high-minded, idealistic, lefty humanist like yourself advocating greasing the bad guys?
LOGAN: It’s a kick-or-be-kicked-in-the-ass world out there.
MAX: Now kicking ass, I got no issues with.
(Sketchy rides his bike up to the same door as before and knocks in code. The window slides open and the same man as before speaks.)
MAN: Cash didn’t get there. Why?
SKETCHY: Let me explain the situation.
(Sketchy is thrown onto a pile of boxes in the alley. The man picks him up by his shirt as a larger man stands by with a crowbar.)
SKETCHY: Now listen, Rafe...I understand you’re upset...
(Rafe slaps him and Sketchy falls back to the ground.)
RAFE: I don’t get upset, ‘cause of my ulcers. He gets upset.
(The larger man bangs the crowbar on a nearby dumpster.)
SKETCHY: Okay. No, just--just hear me out on this, Rafe, all right? The--the envelope in question, you said had fifteen thousand dollars in it? I’m gonna take your word on that particular figure. So let’s see, now. You pay me twenty bucks a run, two runs a week. That’s, uh, 2080 a year. Divide the fifteen G’s. So, to make things right, I will work for you for free for 375 weeks, which works out to be the, uh, next, seven and one-fifth years, approximately.
(Rafe and the other man look at each other.)
SKETCHY: Uh...make me a counteroffer, guys?
(Later, Max and Original Cindy ride their bikes into the alley. They see Sketchy hanging upside-down from a hook, naked and gagged, covering his privates with his hands. They laugh.)
ORIGINAL CINDY: Now that is my idea of the perfect man.
(Original Cindy rolls her eyes and takes the gag out of Sketchy’s mouth.)
SKETCHY: Come on, guys. I got thirty-six hours to come up with the money, or I’m gonna end up like my clothes. (Nods toward his clothes, which are lying in a pile and burned black.) Please...get me down.
(Max’s pager beeps.)
MAX: Well, I gotta bounce. Can you handle this?
ORIGINAL CINDY: Got it covered.
(Max rides away and Original Cindy puts the gag back in Sketchy’s mouth.)
ORIGINAL CINDY: Whatever you do, keep your hands where they are. Original Cindy just ate.
(In Logan’s kitchen, Logan is making a sandwich at the counter while talking to Max.)
LOGAN: Did some digging on the housekeeper. She’s been unemployed since Herrero died, but eighteen months ago she bought a place on Alexander. Where’d she get the cash?
(He takes the sandwich and moves to the table. Max follows.)
MAX: Alexander’s not exactly Park Avenue.
LOGAN: Still. She bought an apartment.
MAX: So Rebecca Cuthrell helped kill Herrero, waited a safe amount of time, then used the blood money to move into a new crib.
LOGAN: That’s how I figure it. Problem is, trail’s cold. Unlikely we could ever prove anything. But if we knew who her friends are, who she talks to, maybe we could shake something loose, give Alina the last chapter of her father’s life. To that end, I was wondering if I could impose on you to install this.
(He hands Max a small plastic case, which she opens.)
MAX: Voice-activated parabolic mic with a high-gain noise filter. Lithium-powered RF transmitter, broadcasting at, what, 400 meg? (Logan looks at her, surprised, and they both smile.) I excelled in telecommunications as a child.
LOGAN: 450 meg, actually.
MAX: Really? I stand corrected.
(That night, Max scales an apartment building and plants the microphones on the outside of several windows. She sees Rebecca Cuthrell inside, brushing her hair. A man embraces Rebecca. As they turn, Max sees that the man is Nathan Herrero.)
(At the library, Logan is writing something at a table and notices a hoverdrone passing by outside the window. A man starts speaking, and Logan looks up to see Nathan Herrero standing nearby.)
NATHAN HERRERO: This place used to be a haven for writers, artists, those of us who took the time to think about what it means to be human. Now it feels like we’re in an armed camp.
LOGAN: For the time being.
NATHAN HERRERO: Hello, my friend. (Sits at the table, across from Logan.) I have to say I was surprised to hear your voice on the phone, and a little concerned. I went to a lot of trouble to disappear. But, after much hesitation, here I am.
LOGAN: I appreciate your coming.
NATHAN HERRERO: What made you come looking?
LOGAN: Alina.
NATHAN HERRERO: I used to play chess at this table with Hunter Dillon...murdered by a police death squad for speaking out against the Beltran Administration.
LOGAN: And you didn’t want the same thing to happen to you, so you staged your own abduction and went into hiding?
NATHAN HERRERO: Same as you. Only you kept working and filing your stories from underground, and I didn’t.
LOGAN: That’s the part I don’t understand.
NATHAN HERRERO: I fell in love. Found myself wanting...comfort, a life.
LOGAN: You walked away.
NATHAN (standing up and pacing): They were trying to kill me, Logan. If anyone should understand, it’s you. Look at you. You’re lucky you’re still alive.
LOGAN: What about your daughter?
NATHAN HERRERO: I wasn’t a very good father. My fault. I left her with what money I could. Didn’t think she’d miss me all that much.
LOGAN: What do you want me to tell her?
NATHAN HERRERO: It would be easier for all concerned to leave me dead, I suppose. But I would like to see her, if she’s open to it.
(In Logan’s apartment, Logan is sitting on the couch with his laptop while Max talks to him.)
MAX: So the bad news is what? He wasn’t murdered? He fought the good fight and got a life. Makes sense to me.
LOGAN: Figures you’d relate to someone turning their back on responsibility.
MAX: Listen to yourself. Alina got her father back and you’re all, “Who cares?”
LOGAN: I didn’t say that.
MAX: Don’t make this about yourself, Logan. It isn’t. You don’t know what it’s like to be alone in this world. I do.
LOGAN: Now who’s making this about themselves?
MAX: You know, some guys are willing to rearrange their priorities when they find a girl who moves their furniture. In fact, some guys are even looking for it.
(Logan looks at her and she swallows.)
MAX: Or so I’ve heard.
(She puts on her jacket.)
MAX: I’m gonna go tell Alina about her father ‘cause I think I may do a better job of making it sound like a good thing. Bye.
(Alina and Max are in Alina’s apartment, sitting at the kitchen table, which is covered with photos of Alina and her father.)
ALINA HERRERO: Wow. You know...I’d done such a good job preparing myself for the worst...but all this time, he’s been out there and I didn’t know. It’s like some kind of miracle.
MAX: Excited?
ALINA HERRERO: I don’t know what I am. I mean, of course I’m glad he’s alive. But it’s hard to believe that he could’ve just abandoned me.
MAX: Look, it’s pointless to try to figure out who left who and why. Who’s more right or less wrong. Doesn’t matter. Both of you get a second chance. Don’t overthink it.
ALINA HERRERO: If you were me, would--would you see him?
(Max glimpses the photo of Alina and her father with the red balloon and remembers letting go of the balloon back at Manticore.)
MAX: In a heartbeat.
(At Crash, Original Cindy is dressed in a slutty outfit and sipping a drink while Sketchy stands by nervously.)
SKETCHY: Where is Max?
ORIGINAL CINDY: She’ll be here.
SKETCHY: Look at this. It’s almost seven. I got ‘til ten o’clock. That’s less than three hours.
ORIGINAL CINDY: Who knew you were such a math whiz?
SKETCHY: My life is at stake here, Cindy.
ORIGINAL CINDY: That female’s word is like stone.
(Max enters Crash.)
ORIGINAL CINDY: What’d I tell you? Party over here, girl!
(Max joins them, also dressed in a slutty outfit.)
ORIGINAL CINDY: Damn. Look at you flossin’. (Gestures for Max to twirl around. She complies.) Mmm, mmm, mmm.
MAX: What are you drinkin’?
ORIGINAL CINDY: Apple martinis. The mens just gonna give us their money, we so hot.
(Max takes a sip of Original Cindy’s drink and makes a face.)
SKETCHY: We should get going.
MAX: Okay, okay. You got the bankroll?
SKETCHY: A hundred from Natalie on the QT. That’s all I could get. (Hands Max a roll of bills. Original Cindy tucks it in her top.)
MAX: And you know where to meet us?
SKETCHY: Yeah.
MAX: Vamos.
(She and Original Cindy leave. Sketchy checks his watch.)
SKETCHY: Two hours and fifty-six minutes.
(Max and Original Cindy walk down the alley and knock on the door, in code. The window slides open to reveal Rafe’s face. Max and Original Cindy smile widely and adopt ditzy voices.)
ORIGINAL CINDY: Hi there. We just got off work.
MAX: Dancing over at the Cherry Bomb.
ORIGINAL CINDY: Big tip night.
MAX: And this guy told us this would be a really great place to have some fun.
ORIGINAL CINDY: Get our drink on.
MAX: And playing that game with the ball that spins. I forgot what it’s called.
(Rafe smiles and nods for the man next to him to let them in. Inside, Rafe leads them to the roulette table.)
RAFE: You girls gamble much?
ORIGINAL CINDY: Last week this one bet she could shoot her thong the farthest and won fifty bucks.
RAFE: Have fun, ladies. (Leaves.)
ORIGINAL CINDY (in a low voice to Max): So what’s the dealio with this bitch?
MAX (also in a low voice): The dealio is...(watches the wheel spin)...the wheel is turning at 3.2 revolutions per sec.
ORIGINAL CINDY: How do you know that?
MAX: I just do. And the ball is rolling at a velocity of 4.4 meters per sec. The rest is just physics.
(Original Cindy removes the money from her top and places it on the table. Max watches the ball roll.)
MAX: Bet eleven.
ORIGINAL CINDY: Are you sure?
MAX: Just do it.
ORIGINAL CINDY (in louder, ditzy voice): Eleven. (She moves some of their chips onto number eleven. The ball stops on eleven but bounces out.)
CROUPIER: Nine red.
MAX: I can tell you where it’s gonna land, but I can’t call the bounce.
(The man spins the wheel again.)
MAX: Thirteen black.
(The ball lands on thirteen. Max and Original Cindy slap hands and smile. As time goes on, they win more and more money. Rafe and the bigger guy look on from a distance with frowns on their faces as Max and Original Cindy cash in their chips.)
ORIGINAL CINDY: We have three large.
MAX: Another twelve to go and only an hour before Sketchy’s toast.
(Original Cindy tucks the money into her top as Rafe approaches them.)
RAFE: You ladies are doing pretty good. How much you up?
ORIGINAL CINDY (in ditzy voice): About a cup size.
MAX (in ditzy voice): But this wheel thing’s a yawn.
ORIGINAL CINDY: We’re looking for some action.
RAFE: You girls like poker?
MAX: Is that the game where you take your clothes off when you lose?
RAFE: Uh, here we play for money. There’s a game going on in the back.
ORIGINAL CINDY: Wanna try?
(Max shrugs.)
RAFE: Come on, give it a shot. High stakes. You can win a lot of dough in a hurry back there.
MAX: What have we got to lose?
(Sketchy is now standing at a street corner, nervously checking his watch.)
(In the back room, Original Cindy and Max are sitting at a poker table with Rafe, the larger man, and one other man. Rafe cuts the deck and shuffles.)
RAFE: We like to take turns with the shuffle. Keeps the game honest. (Everybody laughs and he begins to deal.) So, a little five-card stud.
ORIGINAL CINDY: Sounds like my kind of game.
(She removes the money from her top and places it on the table. Rafe finishes dealing and Max looks at Original Cindy’s hand.)
MAX: You should throw one of your tens. You’ve got too many.
(Rafe sighs and looks at her.)
MAX: Oh, sorry. Is it all right if we help each other? I’m just remembering now--this is that really confusing game with all those different cards...which is probably why I always end up with no clothes on.
(Original Cindy giggles and Rafe exchanges a look with the man sitting next to him.)
RAFE: No problem.
(As time goes by, Original Cindy and Max lose most of their money. Eventually Rafe hands Max the deck.)
RAFE: Your deal.
MAX (cutting the deck): You know, somebody’s been eating French fries, ‘cause these cards are greasy--kind of like my ex, but we won’t get into that. Original Cindy, baby, can you hand me a new setup?
ORIGINAL CINDY: Mm-hmm. (Max hands her the deck and Original Cindy gives her a new one.)
MAX: Okay with you?
(Rafe nods.)
MAX: How ‘bout we get rid of these bet limits and open this mother up?
(Rafe exchanges a glance with the guy next to him and nods. Max notices each card as it flips by when she shuffles. She deals, and we see Rafe has a full house, kings over jacks. The big man next to Rafe folds.)
MAX: You gonna fold?
ORIGINAL CINDY: No. (Max gives her a look.) On second thought, I’m out.
(The third man folds. Max looks at the pile of cash in the middle of the table.)
MAX: Lot of money there.
RAFE: It’ll be about twelve--
MAX: $14,234.
ORIGINAL CINDY: Plus Puffer’s watch and Henry’s St. Anthony medal. (The larger man scratches his throat.)
(We see Max has the queen of clubs, the queen of spades, and the eight, nine, and jack of hearts. She throws away the queens.)
ORIGINAL CINDY: Hello?
MAX: Believe.
(She draws the seven and ten of hearts.)
MAX: Well, I’m all out of cash, but how ‘bout a lap dance?
RAFE: And what would be the value on that?
(Max and Original Cindy snuggle close.)
MAX: Well, at the Cherry Bomb, for the two of us together all night...a G. You only live once.
ORIGINAL CINDY: If that.
RAFE: Okay. I’ll see that bet. (Adds some cash to the pile and lays down his cards.) Hate making girls cry, but...
MAX (revealing her hand): More hearts than an organ bank, baby.
ORIGINAL CINDY (reaching for the cash): Dolla, dolla.
MAX (no longer in ditzy voice): We had lots of fun and we got to keep our clothes on.
RAFE: Uh, don’t rush off.
MAX: We live with our parents.
ORIGINAL CINDY: They worry.
(As the leave the back room and step into the main casino room, Rafe grabs Max’s arm.)
RAFE: It’s a little rude, you know, leaving a game like this so suddenly.
ORIGINAL CINDY (no longer in ditzy voice): You guys really wanna throw down with all these nice, money-losin’ folks watching?
RAFE: You know what? You don’t play so well with others.
MAX (throwing his arm off hers): I was home-schooled.
(Max and Original Cindy leave and walk through the alley.)
ORIGINAL CINDY: You threw two queens to pick up a straight flush. That takes more than intuition, girl.
MAX: Lady luck’s a friend.
(They stop and see that Rafe and his two men are blocking their way.)
RAFE: Give it up, girls.
ORIGINAL CINDY: Okay, so I guess we’re gonna throw down out here. (Rafe reaches for the money in her top and she pushes him away.) Nobody touches the ta-tas!
MAX (to the other two men, approaching her): Come on, Sasquatch. Bring it on, big boy.
ORIGINAL CINDY (grabbing a nearby metal pipe and waving it at Rafe): Don’t make me get ghetto with you.
(Max shoves the two guys to the ground. When one gets up, she slams him in the face with a garbage can lid. The other one gets up and pulls out a gun. She grabs him by the neck with one hand and by the wrist with the other. Rafe tries to grab Original Cindy’s pipe and she kicks him in the crotch. Max kicks the man into a pile of boxes and unloads the gun. One of the guys rushes at Max and she throws him across the alley while Original Cindy keeps an eye on Rafe. He hobbles away.)
ORIGINAL CINDY: Yeah, you better step out, ‘cause Original Cindy just stepped straight outta Compton!
MAX: Damn, girl! You the man!
ORIGINAL CINDY: You did aiight yourself, boo.
MAX: Let’s go.
(They meet Sketchy and Original Cindy hands him the money.)
SKETCHY: Your parents must have been terrorists, ‘cause you guys are the bomb.
(Max grabs his face.)
MAX: Next you need a favor and call a friend, remember one thing--you’re out of lifelines, sweetheart. (She releases his face with a little slap.) Let’s go.
(Max and Original Cindy bump fists and walk away.)
(A taxi drives down a residential street and pulls over. Alina gets out and pays the driver, who then leaves. She looks up to see Nathan Herrero lighting candles in his apartment. Taking a deep breath, she lights a cigarette. Moments later Nathan’s apartment explodes into flame. Alina tosses her cigarette and walks away.)
(In Logan’s apartment, he and Max are watching a news broadcast.)
NEWS ANCHOR: A fiery explosion tore through this apartment building on Alexander Drive late last night, killing two people. Emergency workers removed the bodies of 32-year-old Rebecca Cuthrell and an unidentified male companion. The cause is still under investigation, but informed sources are calling the blast suspicious.
(Logan turns off the TV.)
MAX: Who do you like for this...the cops? Mob? Beltran’s people?
LOGAN: Me.
(They look at each other.)
LOGAN: I’m the one who got this guy killed. We put Alina in touch with her father, an hour later the place is torched...It’s not an accident.
MAX: But she was so...I don’t know...emotional, I guess. You should’ve seen her face when I told her her father was alive.
LOGAN: Somebody recruited her. Probably Allan Lans.
MAX: Damn. We got played.
LOGAN: Not that we can prove any of this.
MAX: Herrero ended up dying for what he believed in, after all.
LOGAN: Even if he didn’t believe in it anymore.
MAX: Looks like you got your martyr.
LOGAN: That’s not how I wanted it.
(Max knocks on the door of Alina’s apartment.)
MAX: Alina?
(There is no answer and she steps inside. Nobody is home. The table is still strewn with photos. Max notices a train schedule.)
(At the train station, Alina unlocks a locker and pulls out a briefcase. Max follows her. Alina boards a train and sits alone. Max drops into the empty seat next to her and starts talking.)
MAX: Wow. What a coincidence. Headed to Portland, too?
ALINA HERRERO: Uh...my boyfriend lives there.
MAX: Probably need to get away. Gotta be pretty traumatic losing your father all over again. You have my condolences. (Hands her the photo of the red balloon.) Thought you might want this for kindling or something.
(Alina gets up and starts walking down the aisle.)
MAX: You’re good, you know. Had me completely fooled.
ALINA HERRERO: You know what? I don’t know what you’re talking about.
MAX: Why’d you do it, Alina?
ALINA HERRERO: Leave me alone.
MAX: How much did Lans pay you to give up your father? (Alina passes an open door. Max touches her shoulder to get her to answer.) Hey!
ALINA (turning to face Max): You’ll never prove anything.
MAX: Did you hate him that much or was it just the money?
ALINA HERRERO: It was both, all right? It was both.
(Alina turns to walk away and Max grabs her. Alina gives her a shove. Max grabs the briefcase, which flies open and lands on the floor. The money blows around in the wind, and most of it flies out the door.)
ALINA HERRERO: Hey!
MAX: Say goodbye to one of them.
ALINA HERRERO: No! (She grabs what money she can.)
MAX: That should just about cover a one-way ticket to Portland. And you’ll always have your hate.
(In Logan’s apartment, he is lifting weights. He touches his thigh briefly. Bling enters and Logan puts on his glasses. Bling hands him a padded envelope.)
BLING: This just came for you, Logan.
LOGAN: Thank you, Bling.
BLING: No problem. (Walks away.)
(Logan opens the envelope and withdraws a tape. Attached to the tape is a Post-It note. We hear Herrero’s voice speak the entire contents of the note, and Logan finishes the phrase aloud.)
HERRERO’S VOICE: The only thing necessary for the triumph of evil...
LOGAN: ...is for good men to do nothing.
(Herrero’s voice continues as we see Logan watching him on tape.)
NATHAN HERRERO: Thank you, my friend. I spoke to my daughter this afternoon. She’s coming over for late supper tonight. Now I have a chance to start again with her. Well, I owe you one, so I’m giving you this disk. On it you’ll find information that proves that Lans was responsible for the death of a Seattle D.A. I’ve been sitting on this all this time out of concern for Alina’s safety. I’m going to ask Alina to go away with me, so she’ll be out of harm’s way.
(Herrero speaks a couple of sentences in Spanish and Logan nods.)
(At Jam Pony)
SKETCHY: Max, I see a huge ladder out of this hellhole called Jam Pony.
MAX: I am not gonna start ripping off casinos with you, Sketchy.
SKETCHY: What you do is not ripping off. It’s simply maximizing your God-given talents. So come on. Let’s maximize.
MAX: Maximize this! (She gives him a shove and walks away to join Original Cindy.) Can you believe this guy? We bail out his ass, next thing you know he’s looking for another payday.
ORIGINAL CINDY: C.R.E.A.M., baby, C.R.E.A.M. (Max turns to look at her, puzzled, and she finger-spells the acronym.) Cash Rules Everything Around Me. C.R.E.A.M. It’s the world we live in.
(A political commercial comes on the TV.)
VOICE IN AD: With leadership and vision, Allan Lans for police commissioner...
(The ad is interrupted by an Eyes Only broadcast.)
EYES ONLY: Do not attempt to adjust your set. This is a streaming freedom video bulletin. This cable hack cannot be traced, it cannot be stopped, and it is the only free voice left in this city. Yesterday a great man died. But Nathan Herrero left behind graphic evidence proving that Allan Lans is a cold-blooded murderer. What you are about to see may be difficult to watch. But when you do, you will not let Allan Lans steal this election. He will be hunted down. He will pay for his crimes. And Nathan Herrero’s death will not have been in vain. He was my friend. He was he was a hero of the people. Here is his final testament.
(Max’s voiceover starts, and soon we see her at the top of the Space Needle.)
MAX: So Logan finally restored his mentor to sainthood...albeit posthumously. Funny guy, Logan. Lot of rules. But maybe he’s right about one thing--maybe I should pick a birthday, just to have something to celebrate in this short, brutal life. How ‘bout April Fool’s Day? Well, maybe not. My life’s enough of a joke. Yesterday. Yeah. Born yesterday. And the best part is, I have a whole year not to think about it.

Kikavu ?

Au total, 76 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Hedaaa 
25.11.2020 vers 21h

MikeBallin 
23.05.2020 vers 22h

magrenat 
25.04.2019 vers 18h

wolfgirl88 
25.01.2019 vers 20h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...

L'HypnoCard His Dark Materials de la catégorie Evil a été élue HypnoCard du mois de février 2021 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

HypnoCup 2021: On vote!
Votez! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Bilan du mois de Février

Bilan du mois de Février
> Le bilan du mois de Février vient d'être rédigé! N'hésitez pas à lire le bilan pour être au...

Calendrier de Mars

Calendrier de Mars
Le calendrier du mois de Février est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

Le quartier fête ses 16 ans !

Le quartier fête ses 16 ans !
Aujourd'hui, le quartier Dark Angel souffle ses 16 bougies ! Actif depuis le 19 Février 2005, nous...

Calendrier de Février

Calendrier de Février
Le calendrier du mois de Février est dès à présent disponible! Afficher le calendrier en taille...

HypnoCup 2021! [Résultats]

HypnoCup 2021! [Résultats]
Pour cette nouvelle édition de l'HypnoCup, les couples sont le thème de cette année. Parmi les 512...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Luna25, Aujourd'hui à 13:04

Le calendrier du mois est arrivé sur le quartier Legends of tomorrow ! Ainsi que nouveaux duel, pdm et sondage

SeySey, Aujourd'hui à 14:40

Bonjour ! Nouvelles lectures sur le quartier Sex Education ;D

quimper, Aujourd'hui à 17:48

De nouveaux calendriers sur les quartiers Elementary, The Closer, NCIS Los Angeles et Sherlock.

quimper, Aujourd'hui à 17:49

Et un nouveau sondage sur Sherlock : quelle actrice de Doctor Who dans la saison 5. N'hésitez pas à venir

emeline53, Aujourd'hui à 20:41

Nouveau sondage sur le quartier The Fosters portant sur le spin-off Good Trouble ! N'hésitez pas à commenter, je serai ravie de vous répondre

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site